Les céréales complètes diminuent le risque de cancer colorectal

Les grains entiers diminuent le risque de cancer colorectal et les viandes transformées l’augmentent

Un nouveau rapport majeur présente de solides preuves des liens entre le mode de vie et le risque de cancer colorectal. L’activité physique et les grains entiers réduisent le risque de cancer, mais trop d’alcool et de viande rouge (particulièrement les viandes transformées) augmentent le risque d’obésité et de cancer. Par exemple, on estime que 47% des cancers colorectaux aux États-Unis pourraient être évités chaque année avec des changements de style de vie.

Cette actualité n’est pas si exclusive, surtout pour celles et ceux qui sont passionné(e)s par la nutrition ou qui sont végétariens. Cependant, elle a l’intérêt d’insister sur un élément simple à introduire dans notre alimentation quotidienne.

Les grains entiers diminuent le risque de cancer colorectal

Les céréales complètes diminuent le risque de cancer colorectal


Boulgour, maïs complet, blé concassé, avoine complète, blé dur, avoine roulée, blé noir, flocons d’avoine, épeautre, riz brun, orge complet, riz sauvage, orge mondé, orge nu…

Manger des grains entiers (céréales complètes) tous les jours, comme le riz complet ou le pain de blé entier, réduit le risque de cancer colorectal, et plus vous mangez, plus le risque est faible, selon un nouveau rapport de l’Institut américain de recherche sur le cancer (AICR) et le Fonds mondial de recherche sur le cancer (FMRC).

Les recherches antérieures signalaient déjà que l’alimentation et l’activité physique influencent directement le risque de cancer colorectal, et de fortes preuves que l’activité physique protège contre le cancer du côlon.

Ce nouveau rapport (méta-analyse) vient insister et révéler que les viandes transformées comme les saucisses de hot-dog, le bacon et les autres viandes transformées consommées dans de nombreux pays augmentaient régulièrement le risque de cancer.

Le cancer colorectal est l’un des cancers les plus courants, mais ce rapport démontre qu’il y a beaucoup de gens qui peuvent réduire considérablement leur risque. « Les résultats de ce rapport complet sont robustes et clairs : la diète et le mode de vie ont un rôle majeur dans le cancer colorectal » explique les chercheurs.

Ce nouveau rapport a évalué la recherche scientifique dans le monde entier sur la façon dont l’alimentation, le poids et l’activité physique affectent le risque de cancer colorectal. Le rapport a analysé 99 études, dont des données sur 29 millions de personnes, dont plus d’un quart de million a été diagnostiqué avec un cancer colorectal.

Viande rouge et risque de diabète

D’autres facteurs trouvés qui augmentent le cancer colorectal sont les suivants :

  • Manger des quantités élevées de viande rouge (ou au dessus de 500 grammes de poisson par semaine), comme le bœuf ou le porc ;
  • Être en surpoids ou obèse ;
  • Consommer deux ou plusieurs boissons alcoolisées quotidiennes (30 grammes d’alcool), comme le vin ou la bière.

Petit-dejeuner à base de fruits, céréales et fromage blanc

Abaissement des risques avec la fibre, les grains entiers et l’activité physique


Le rapport a conclu que manger environ trois portions (90 grammes) de grains entiers quotidiennement réduit le risque de cancer colorectal de 17%. Cela s’ajoute à des preuves antérieures montrant que les aliments contenant de la fibre diminuent le risque de ce cancer.

Pour l’activité physique, les personnes qui sont physiquement plus actives ont un risque plus faible de cancer du côlon par rapport à ceux qui font très peu d’activité physique. Ici, la diminution du risque était apparente pour le cancer du côlon et non rectal.

Aux États-Unis, le cancer colorectal est le troisième cancer le plus courant chez les hommes et les femmes, avec environ 371 cas diagnostiqués chaque jour. L’AICR estime que 47% des cas de cancer colorectal des États-Unis pourraient être évités chaque année grâce à des changements de style de vie sain. En France, le cancer colorectal occupe le 3e rang chez l’homme et le 2e rang chez la femme des tumeurs les plus fréquentes, avec respectivement environ 23 500 et 19 500 nouveaux cas par an, selon l’InVS.

Il existe de nombreuses façons de prévenir le cancer colorectal. Des facteurs tels que le maintien d’un poids corporel, un exercice physique approprié, la limitation de la viande rouge et transformée et la consommation de plus de grains et de fibres entières réduiraient considérablement les risques.

Limiter l’alcool à au plus deux verres par jour et éviter ou cesser de fumer a également un intérêt majeur pour réduire le risque au plus faible.

Poisson, fruits et légumes, preuve émergente

Poisson, fruits et légumes, preuve émergente


Le rapport a révélé d’autres liens entre le régime alimentaire et le cancer colorectal qui étaient visibles mais pas aussi clairs. Il y avait peu de preuves que le risque augmente avec une faible consommation de légumes et de fruits non amidonnés. Un risque plus élevé a été observé pour les prises de moins de 100 grammes par jour (environ une tasse) de chacun.

Les liens pour réduire le risque de cancer colorectal étaient jusqu’alors essentiellement focalisés sur la consommation de poisson et les aliments contenant de la vitamine C. Par exemple, les oranges, les fraises et les épinards sont tous des aliments riches en vitamine C.

Réévaluer les avantages de la consommation végétale

« La recherche continue à émerger pour ces facteurs, mais tout indique le pouvoir d’un régime végétal. Remplacer certains de vos grains raffinés par des grains entiers (céréales complètes) et manger principalement des aliments végétaux, comme les fruits, les légumes et les fèves, vous donnera un régime alimentaire anticancer et vous aidera à gérer votre poids, ce qui est fondamental pour réduire le risque« , affirment les chercheurs.

Enfin, en ce qui concerne le cancer, il n’y a pas de garanties, mais il est clair maintenant qu’il existe des choix que vous pouvez prendre et que vous pouvez prendre dès maintenant pour réduire votre risque de cancer colorectal et des autres cancers.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Septembre 2017


Sources

 

2 réflexions sur “Les grains entiers diminuent le risque de cancer colorectal et les viandes transformées l’augmentent

    1. Bonjour Eric,

      Merci pour votre message et conseil technique.

      Cependant, vous pouvez vous abonner à la lettre d’information (newsletter) par le biais de WordPress si vous l’utilisez (Blog Nutrition Santé fonctionne avec ce CMS et cette plateforme) ou en allant dans le menu en haut à droite pour vous abonner à la newsletter par email, ou utiliser le lien suivant https://blognutritionsante.com/feed/ avec votre navigateur web (la plupart utilisent un système pour créer votre propre flux RSS (nativement ou avec une extension) ou par le biais des marque-pages dynamiques.

Répondre à Jimmy BRAUN Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s