Le nombre de calories brûlées varie selon le moment de la journée

Le nombre de calories brûlées varie selon le moment de la journée

Les calories correspondent à une unité de mesure d’énergie. Sa définition date de 1824, et revient au chimiste et physicien français Nicolas Clément.

Souvent liée depuis à la diététique et à l’alimentation, la calorie est considérée comme le référentiel énergétique pour définir une alimentation équilibrée et adaptée au fonctionnement d’un humain.

Les calories sont devenues une véritable obsession pour certaines personnes. Elles sont le thème phare lorsque l’on parle de cure d’amaigrissement, de perte de poids, de surpoids, de régime alimentaire pour « maigrir vite » et « retrouver sa ligne », ou tout simplement pour surveiller son alimentation.

Rappelons que tout le monde n’a pas besoin d’autant de calories au quotidien. En effet, cela dépend notamment du sexe, du poids, de l’âge, de la profession exercée, et des activités physiques et des loisirs qui sont pratiqués par un individu.

Des chercheurs ont fait la découverte surprenante que le nombre de calories que les gens brûlent au repos change avec le moment de la journée.

Au repos, les gens brûlent 10% de plus de calories en fin d’après-midi et en début de soirée que tôt le matin.

Publiée le 8 novembre 2018 dans la revue Current Biology, une étude révèle que le nombre de calories brûlées par les personnes au repos varie en fonction de l’heure.

Combien de calories brûlez-vous ?
Montre connectée comptant les calories dépensées.

Combien de calories brûlez-vous ?


Cela dépend du moment de la journée.

En effet, les résultats de cette étude renforcent le rôle important de l’horloge circadienne dans la gestion du métabolisme.

Ils aident également à expliquer pourquoi les irrégularités dans les horaires de repas et de sommeil dues au travail posté ou à d’autres facteurs peuvent rendre les personnes plus susceptibles de prendre du poids.

Effectivement, le fait de faire la même chose à une heure de la journée consomme beaucoup plus de calories que de faire la même chose à une heure de la journée différente.

Calories et horloge circadienne
Influence du rythme circadien sur les calories.

Calories et horloge circadienne


Pour déterminer les changements de métabolisme au cours de la journée, en dehors des effets de l’activité physique, du cycle veille-sommeil et de l’alimentation, les chercheurs ont étudié sept personnes dans un laboratoire spécial, sans aucun indice quant à l’heure à laquelle ils étaient ou non en dehors.

Il n’y avait pas d’horloges, de fenêtres, de téléphones ou d’accès à Internet. Les participants à l’étude avaient assigné des heures pour se coucher et se réveiller. Chaque heure, ces heures étaient ajustées quatre heures plus tard, ce qui équivaut à se déplacer vers l’ouest sur quatre fuseaux horaires chaque jour pendant trois semaines.

Les chercheurs expliquent que, parce qu’ils faisaient l’équivalent de faire le tour du monde toutes les semaines, l’horloge interne de leur corps ne pouvait pas suivre le rythme et a donc oscillé à son rythme. « Cela nous a permis de mesurer le taux métabolique à toutes les heures biologiques de la journée », précisent les auteurs.

Le profil circadien dans la dépense énergétique
Dépense énergétique et phase circadienne.

Les données ont montré que la dépense d’énergie au repos est la plus faible lors de la phase circadienne, ce que les chercheurs ont désigné par ~0°, ce qui correspond au creux de la température corporelle centrale tard dans la nuit biologique.

La dépense énergétique était la plus élevée lors de la phase circadienne (environ 180°C), environ 12 heures plus tard, dans l’après-midi biologique jusqu’au soir.

Les chercheurs ont découvert que le quotient respiratoire des participants, qui reflète l’utilisation des macronutriments, varie également selon la phase circadienne. Cette mesure était la plus basse le soir et la plus élevée le matin biologique.

Les résultats de cette étude offrent la première caractérisation d’un profil circadien dans la dépense énergétique au repos à jeun et le quotient respiratoire à jeun, découplés des effets de l’activité, du cycle veille-sommeil et de l’alimentation humaine, ont indiqué les chercheurs.

La régularité des habitudes alimentaires
Impact de la régularité des habitudes sur les calories.

Enfin, ce n’est pas seulement ce que nous mangeons, mais le fait de manger, et de nous reposer, a un impact sur la quantité d’énergie que nous brûlons ou stockons sous forme de graisse.

Ces résultats confirment que la régularité des habitudes telles que manger et dormir est très importante pour la santé en général.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Novembre 2018

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires. Lire la suite.

Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.