Le potentiel des approches en santé numériques pour un régime alimentaire

Le potentiel des approches en santé numériques pour un régime alimentaire

Suivre un régime alimentaire pour des raisons de santé comme le diabète, le cholestérol, le surpoids et l’obésité n’est pas si simple et demande la mise en place d’une stratégie bien établie.

Dans une étude publiée le 28 février 2019 dans la revue JMIR mHealth and uHealth, des chercheurs révèlent qu’un suivi de notre alimentation conduit à perdre du poids.

Ceux qui ont suivi la nourriture et le poids au quotidien via une application ont perdu du poids.

Il est important de noter que, sans suivre un régime particulier, les personnes en surpoids qui suivaient leur consommation quotidienne d’aliments à l’aide d’une application gratuite pour smartphone perdaient une quantité importante de poids.

Les résultats ont été obtenus en utilisant des outils gratuits et automatisés, plutôt que des interventions coûteuses.

De plus, ces résultats vont dans le sens d’une autre étude publiée le 25 février 2019, qui rapporte que 15 minutes par jour d’autosurveillance alimentaire à l’aide d’applications est une stratégie de perte de poids efficace.

Une voie possible à faible coût pour une perte de poids efficace

Une voie possible à faible coût pour une perte de poids efficace


Des applications de perte de poids gratuites et peu coûteuses ont changé la façon dont des personnes gèrent leur poids.

Cependant, les chercheurs ne savaient pas si ces outils fonctionnaient très bien seuls. Mais leurs résultats montrent que les applications pour smartphone peuvent être un moyen utile de commencer à perdre du poids.

Les auteurs voulaient à la base étudier un traitement de perte de poids de faible intensité permettant aux gens de s’inscrire dans le confort de leur foyer.

Ils expliquent qu’ils n’étaient « pas certains du poids que les gens perdraient avec ce type de traitement à distance », mais que « la fusion des principes de la science du comportement avec les technologies numériques s’est avérée fructueuse. »

« Ce n’est pas tout le monde qui veut ou a le temps pour un traitement de perte de poids de haute intensité. Il est donc important de créer des stratégies alternatives pouvant accueillir ces personnes. Les approches de santé numériques ont le potentiel de répondre à ce besoin. », soulignent les auteurs.

A chacun son régime, mais le suivi et la régularité sont les clefs

A chacun son régime, mais le suivi et la régularité sont les clefs


Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont utilisé une application de smartphone gratuite où les personnes à la diète peuvent enregistrer leur consommation alimentaire et leur poids.

Les 105 participants, âgés de 21 à 65 ans, ont été divisés en 3 groupes dans un essai contrôlé randomisé.

Les participants n’avaient pas reçu l’ordre de suivre un régime alimentaire particulier, mais avaient reçu des conseils généraux sur une alimentation saine et devaient simplement surveiller ce qu’ils mangeaient quotidiennement.

  • Le premier groupe a suivi ce qu’il mangeait tous les jours pendant trois mois.
  • Un deuxième groupe a suivi leur poids pendant un mois, puis a également commencé à consigner la consommation de nourriture. Ce groupe a également reçu des courriels contenant des commentaires personnalisés, des leçons hebdomadaires sur la nutrition et le changement de comportement, ainsi que des plans d’action décrivant la mise en œuvre de la leçon hebdomadaire.
  • Le troisième groupe a enregistré à la fois son poids et sa consommation de nourriture pour les trois mois, en utilisant la même application que les deux premiers groupes. Ils ont également reçu des leçons hebdomadaires, des plans d’action et des commentaires. Par exemple, les leçons de nutrition hebdomadaires comprenaient des conseils sur des sujets tels que la réduction des aliments sucrés et le contrôle des portions.

Trois mois après le début de l’étude, les participants des trois groupes avaient perdu du poids de manière cliniquement significative.

Ceux qui n’ont fait que suivre ce qu’ils ont mangé ont perdu environ 2,2 kilogrammes en moyenne. Les personnes du deuxième groupe ont perdu environ 2,7 kilogrammes en moyenne.

Le groupe final, ceux qui ont enregistré leur poids et leur consommation de nourriture pendant les 12 semaines, et qui recevaient des leçons hebdomadaires, des plans d’action et des commentaires, n’avait que légèrement mieux résisté à 3 mois, perdant un peu plus de 2,7 kilogrammes en moyenne.

Cependant, les participants de ce groupe ont gardé leur poids plus longtemps. À six mois, les personnes du troisième groupe avaient perdu près de 3,1 kilogrammes en moyenne.

Les participants qui ont réussi ne se sont pas contentés de dire qu’ils tiendraient un journal alimentaire, ils l’ont réellement fait.

Autosurveillance de l'apport alimentaire au quotidien
Sans rigueur, la volonté ne suffit pas.

Aussi, les auteurs notent que dans les trois groupes, ceux qui suivaient leur engagement chaque jour avec le plus de diligence perdaient le plus de poids.

En revanche, des recherches antérieures ont montré que les gens commençaient souvent par enregistrer leur consommation de nourriture, mais ne continuaient pas avec le temps.

La rigueur quotidienne et la conformité sont donc des clefs primordiales.

Créer une routine quotidienne
Créer une routine quotidienne sur votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur avec une application dédiée permet d’atteindre plus facilement vos objectifs.

Par ailleurs, les chercheurs soupçonnent deux facteurs qui ont aidé les participants à atteindre leurs objectifs de perte de poids.

Premièrement, les chercheurs ont aidé les participants à définir des objectifs spécifiques, notamment des objectifs caloriques personnalisés, et à perdre 5% de leur poids corporel initial.

Deuxièmement, les personnes au régime ont reçu des rappels automatiques (notifications) dans l’application leur demandant de consigner leurs repas chaque jour.

Les chercheurs expliquent que « nous disposons de très bonnes preuves qu’un suivi systématique (en particulier de l’alimentation, mais aussi du poids) est un élément essentiel d’une perte de poids réussie. Les personnes devraient rechercher des applications qui facilitent leur suivi de manière cohérente. »

Education des usages des outils numériques
Gérer son poids et contrôler ses apports avec une application rend la tâche plus facile.

Pour conclure, l’autosurveillance de l’apport alimentaire est un élément précieux du traitement de la perte de poids comportementale, mais il diminue rapidement, entraînant ainsi des résultats de traitement souvent peu optimaux.

Quel que soit l’ordre dans lequel le régime est suivi, l’utilisation d’objectifs personnalisés et d’une application mobile peut entraîner une perte de poids cliniquement significative.

Les traitements de santé numériques autonomes peuvent donc constituer une option viable pour ceux qui recherchent une approche de moindre intensité.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Mars 2019

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires. Lire la suite.

Participez à la sortie de mon livre prévue à la rentrée 2019 ! Prenez 10 minutes pour répondre à un questionnaire sur les habitudes alimentaires. Je vous remercie infiniment pour les réponses que vous pourrez y apporter. Voici le lien du questionnaire que vous pouvez aussi partager : https://goo.gl/forms/0v3qXWFXUkPgX0Q53

Sources externes

3 réflexions sur “Le potentiel des approches en santé numériques pour un régime alimentaire

  1. Hello Jimmy,

    J’espère que tout va comme tu veux de par le soleil levant.

    Un immense merci pour ton blog et toutes les précieuses infos que tu partages avec bienveillance.

    Je voulais te faire partager ce docu d’ARTE, « Le jeûne, une nouvelle thérapie  » Mais peut être l’as tu déjà vu ?!

    https://www.arte.tv/fr/videos/043980-000-A/le-jeune-une-nouvelle-therapie/

    Voilà juste l’envie de partager avec toi.

    Je t’embrasse fort Amigo. Fred

    Fred Franchitti

    1. Fred bonjour,

      Merci pour ton message !

      Oui, j’ai eu l’occasion de voir ce reportage en France par le passé, vu qu’il date initialement de 2011.

      Depuis le Japon il n’est malheureusement pas possible de le visionner sur la plateforme Arte (beaucoup de documentaires sont dans ce cas pour des problèmes de droits d’auteurs entre autre), mais heureusement il est accessible ici >> https://youtu.be/2Ax0I7MBTL0. Je crois qu’il dans mes références (sources) de certains articles sur le jeûne et le jeûne intermittent.

      A bientôt l’ami !

Répondre à Jimmy BRAUN Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.