Persévérer envers nos objectifs de vie renforce la santé mentale

Persévérer envers nos objectifs de vie renforce la santé mentale

La persévérance est une qualité. Elle permet notamment de croire que nous pouvons « faire », elle donne envie de se battre pour atteindre un objectif et réussir sans jamais baisser les bras pour traverser les périodes de chaos.

Mais la persévérance envers les objectifs de la vie peut aussi nous aider à combattre la dépression, l’anxiété et les troubles de panique.

Comme le confirme une étude publiée dans la revue Journal of Abnormal Psychology en mai 2019, réalisée sur une période de dix-huit années, regarder du côté positif agit également comme une « sauvegarde ».

Les personnes qui n’abandonnent pas leurs objectifs, ou qui s’améliorent avec le temps à le faire, et qui ont une attitude positive semblent avoir moins d’anxiété et de dépression et moins d’attaques de panique.

La vie n’est facile pour aucun de nous. Mais quoi, il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l’atteindre coûte que coûte.


Marie Curie
Les bienfaits de la persévérance pour la santé mentale
« Croyez en vous ! »

Les bienfaits de la persévérance pour la santé mentale


La persévérance cultive un sentiment de détermination qui peut créer une résilience ou réduire les niveaux actuels de trouble dépressif majeur, de trouble d’anxiété généralisé et de trouble panique.

« Regarder le bon côté d’événements malheureux a le même effet parce que les gens sentent que la vie est significative, compréhensible et gérable », expliquent les chercheurs.

La dépression, l’anxiété et les troubles paniques sont des troubles courants de la santé mentale qui peuvent être chroniques et débilitants et mettre en danger la santé physique et les moyens de subsistance d’une personne.

Souvent, les personnes atteintes de ces troubles sont bloquées dans un cycle de schémas de pensées et de comportements négatifs qui peuvent les aggraver.

Au travers de cette étude, les chercheurs voulaient comprendre quelles stratégies d’adaptation spécifiques seraient utiles pour réduire les taux de dépression, d’anxiété et de crises de panique.

La persévérance pour aider à combattre la dépression, l'anxiété et les troubles paniques
« Ce n’est pas la force, mais la persévérance, qui fait les grandes œuvres. » Samuel Johnson

La persévérance pour aider à combattre la dépression, l’anxiété et les troubles paniques


Pour obtenir ces résultats, des chercheurs ont utilisé les données de 3 294 adultes sur une période de plus de 18 ans. L’âge moyen des participants était de 45 ans, et les données ont été collectées à trois reprises, de 1995 à 1996, de 2004 à 2005 et de 2012 à 2013.

À chaque intervalle, il a été demandé aux participants d’évaluer la persistance de leurs objectifs, ainsi que des questions sur la maîtrise de soi et une réévaluation positive. Par exemple, « lorsque je rencontre des problèmes, je n’abandonne pas tant que je ne les ai pas résolus », « je peux faire tout ce que je décide vraiment », « je peux trouver quelque chose de positif, même dans les pires situations ». Des diagnostics de troubles dépressifs majeurs, d’anxiété et de panique ont également été recueillis à chaque intervalle.

Selon les auteurs, les personnes qui ont fait preuve de davantage de persévérance et d’optimisme lors de la première évaluation au milieu des années 90 ont connu une réduction plus importante de la dépression, de l’anxiété et des troubles paniques au cours des dix-huit années de suivi.

Et tout au long de ces années, les personnes qui ont commencé par moins de problèmes de santé mentale ont fait preuve d’une plus grande persévérance vis-à-vis de leurs objectifs de vie et étaient plus à même de se concentrer sur le côté positif d’événements malheureux.

Pourquoi faut-il adopter une perspective optimiste d’un événement futur ?
Pourquoi faut-il adopter une perspective optimiste d’un événement futur ?

Ces résultats suggèrent que les personnes peuvent améliorer leur santé mentale en augmentant ou en maintenant des hauts niveaux de ténacité, de résilience et d’optimisme.

L’aspiration à des objectifs personnels et professionnels peut donner l’impression aux gens que leur vie a un sens.

D’autre part, se désengager de la poursuite de ces objectifs ou adopter une attitude cynique peut entraîner des conséquences néfastes pour la santé mentale.

Contrairement aux recherches précédentes, les auteurs n’ont pas constaté que la maîtrise de soi, ou le fait de se sentir maître de son destin avaient une incidence sur la santé mentale des participants au cours de toute la période. La maîtrise de soi, le nombre de désordres et leur changement n’étaient pas significativement liés.

Cependant, une augmentation plus élevée de la persistance des objectifs au sein d’une même personne a entraîné une plus grande baisse future du nombre de troubles, mais pas l’inverse.

Les auteurs précisent que « cela aurait pu être dû au fait que les participants, en moyenne, n’ont montré aucun changement dans leur utilisation de la maîtrise de soi au fil du temps. Il est possible que la maîtrise de soi soit une partie relativement stable du caractère d’une personne qui ne change pas facilement. »

Renforcer l'optimisme et la résilience
« On conquiert à force de persévérance. » George Matheson

Enfin, les chercheurs pensent que leurs conclusions seront bénéfiques pour les psychothérapeutes travaillant avec des patients aux prises avec une dépression, une anxiété et des troubles paniques, puisque chez les individus, des niveaux antérieurs plus élevés de persistance des objectifs et de réévaluation positive permettaient de prévoir une réduction ultérieure plus importante du nombre de troubles, et inversement.

Cette étude nous éclaire sur la relation entre les stratégies cognitives et comportementales et l’évolution future des problèmes de santé mentale, et révèle que les cliniciens peuvent aider leurs patients à comprendre le cercle vicieux causé par l’abandon de leurs aspirations professionnelles et personnelles. Abandonner peut offrir un soulagement émotionnel temporaire, mais peut augmenter le risque de revers lorsque les regrets et les déceptions s’installent.

Renforcer l’optimisme et la résilience en s’engageant dans des actions spécifiques pour que les rêves deviennent réalité, même si les obstacles existent, peut générer une humeur plus positive et un sens de l’objectif.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Mai 2019

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires. Lire la suite.

Sources externes

Nur Hani Zainal, Michelle G. Newman. Relation between cognitive and behavioral strategies and future change in common mental health problems across 18 years.. Journal of Abnormal Psychology, 2019; 128 (4): 295 DOI: 10.1037/abn0000428, https://psycnet.apa.org/doiLanding?doi=10.1037%2Fabn0000428

Photos © Katrina ; Sharon McCutcheon ; Nathan Dumlao ; Zac Durant ; Doran Erickson

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.