Les personnes optimistes vivent plus longtemps

Les personnes optimistes vivent plus longtemps

L’optimisme est lié à de meilleurs résultats pour la santé et le bien-être — comme l’amélioration du sommeil — avec des effets hypothétiques dus en partie à l’association de l’optimisme aux processus d’une « santé réparatrice ».

Une étude publiée le 30 juillet 2019 dans la revue PNAS vient appuyer les preuves que les personnes optimistes vivent plus longtemps.

Les résultats suggèrent que l’optimisme peut être une ressource psychosociale importante pour prolonger la vie.

L’optimisme favorise un vieillissement en bonne santé


L’optimisme est un attribut psychologique caractérisé par l’attente générale que de bonnes choses vont arriver ou la conviction que l’avenir sera favorable car on peut contrôler des résultats importants.

La recherche a identifié de nombreux facteurs de risque qui augmentent le risque de maladies et de décès prématuré, mais on en sait encore moins sur les effets positifs de facteurs psychosociaux pouvant favoriser un vieillissement en bonne santé.

L’étude portait sur 71 173 participants dont 1 429 hommes sur lesquels les chercheurs ont évalué leur niveau d’optimisme, ainsi que leur santé globale et leur hygiène de vie (alimentation, tabagisme, consommation d’alcool).

Pour cette étude, les femmes ont été suivies pendant 10 ans et les hommes pendant 30 ans.

Lorsque les individus ont été comparés en fonction de leur niveau d’optimisme initial, les chercheurs ont constaté que les hommes et les femmes les plus optimistes présentaient en moyenne une durée de vie plus longue de 11 à 15% et une probabilité de 50 à 70% supérieure.

Les résultats ont été maintenus en tenant compte de l’âge, de facteurs démographiques tels que le niveau d’instruction, les maladies chroniques, la dépression et également les comportements liés à la santé, tels que la consommation d’alcool, l’exercice, le régime alimentaire et les visites de soins primaires.

Cette étude présente un intérêt particulier pour la santé publique car elle suggère que l’optimisme est l’un de ces atouts psychosociaux susceptibles de prolonger la durée de la vie humaine.

L'optimisme peut être modifié à l'aide de techniques ou de thérapies relativement simples

L’optimisme peut être modifié à l’aide de techniques ou de thérapies relativement simples


D’autres recherches suggèrent que des personnes plus optimistes pourraient être en mesure de réguler leurs émotions et leur comportement, ainsi que de mieux résister aux facteurs de stress et aux difficultés.

Les chercheurs estiment également que les personnes plus optimistes ont tendance à avoir des habitudes plus saines.

Cette étude contribue aux connaissances scientifiques sur les moyens non médicamenteux susceptibles de protéger contre le risque de mortalité et de promouvoir le ralentissement du vieillissement.

La plupart des recherches sur la longévité ont porté sur les facteurs biomédicaux associés à la survie, mais ces récents travaux suggèrent que les facteurs non biologiques sont également importants.

L’optimisme est associé à une durée de vie plus longue et peut constituer une cible de choix pour tester des stratégies favorisant la longévité.

Comment devenir plus optimiste ?


Découvrez 8 exemples d’exercices pour améliorer votre optimisme.

1. Concentrez-vous sur les solutions, pas sur les problèmes.

Si vous êtes obsédé par un problème, si vous avez un sentiment négatif ou si vous avez des doutes sur vous-même, changez de cap. Demandez-vous quelle est la chose à faire différemment et qui pourrait améliorer la situation. Remplacer la pensée centrée sur le problème par une pensée centrée sur la solution vous donne immédiatement une idée du mouvement en avant, de la possibilité et de l’espoir, fondements de l’optimisme.


2. Trouvez toute amélioration à la situation actuelle.

Une façon de pratiquer l’optimisme, de penser de manière plus positive et de s’orienter vers le succès consiste à prendre l’habitude de chercher une solution à la situation actuelle, même la plus petite.


3. Minimiser les obstacles au succès.

Quels types de distractions ou d’obstacles vous empêchent d’atteindre vos objectifs? Est-ce votre liste de tâches? Habitudes improductives? Des personnes négatives ou des saboteurs? L’une des clés de l’optimisme consiste à progresser régulièrement, ce qui signifie qu’il faut limiter les distractions.


4. Invoquer un entraîneur interne.

Rappelez-vous un modèle qui vous a inspiré et mis au défi. Face à une tâche décourageante, demandez-vous ce que cette personne ferait.


5. Offrez-vous chaque jour une récompense.

Prenez l’habitude de reconnaître les étapes et tâches achevées. Prenez quelques instants chaque jour pour poser la demander ce que vous avec réalisés et bien fait aujourd’hui. Ce simple geste renforce l’optimisme au quotidien. Les réponses s’accumulent et finissent par vous aider à développer votre confiance en vous, ce qui est extrêmement important pour la réussite.


6. Entourez-vous de positivité.

Passer du temps avec des personnes négatives qui voient continuellement le mal dans toutes les situations est un moyen infaillible de vous assurer de continuer à vous sentir négatif également. Pour vous aider à rester optimiste, vous devez vous entourer de personnes positives qui vous aident à apprécier le bien dans les situations et dans la vie en général. Cela s’applique également à d’autres influences dans votre vie telles que la musique, la littérature et le cinéma. Entourez-vous d’influences positives et constatez les effets sur votre état d’esprit.


7. Défiez les pensées négatives.

Souvent, nos pensées négatives ne sont basées que sur nos propres peurs, nos doutes et notre faible estime de soi. Pour vous aider à les surmonter, vous devez constamment mettre au défi vos pensées négatives. La prochaine fois que vous commencerez à avoir un sentiment négatif, écrivez ce que vous ressentez, puis écrivez vos arguments pour et contre ces pensées. Demandez-vous quelle est la preuve que ces pensées sont vraies ? Quelle est la preuve qu’elles ne le sont pas ? Vous pouvez même essayer délibérément d’agir à l’opposé de ce que vous ressentez et de voir ce qui se passe. Vous constaterez peut-être que vos prédictions négatives ne se réalisent pas après tout.


8. Restez focus sur les points positifs.

Il est important de se rappeler que ce ne sont pas les événements eux-mêmes qui nous rendent malheureux, mais bien notre interprétation et notre réaction à ceux-ci. Bien que vous ne puissiez pas toujours changer les événements, vous pouvez modifier votre réponse. Lorsque des situations négatives se produisent, essayez de les recadrer en vous concentrant sur les aspects positifs ou sur ce que vous pouvez apprendre de la situation. Peut-être avez-vous acquis force et résilience, rapproché d’un ami en partageant votre chagrin ou appris quelque chose sur vous-même. Faites de votre mieux pour vous concentrer sur ce que vous avez appris et acquis de votre expérience plutôt que sur ce que vous avez perdu.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Août 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


Lewina O. Lee, Peter James, Emily S. Zevon, Eric S. Kim, Claudia Trudel-Fitzgerald, Avron Spiro III, Francine Grodstein, and Laura D. Kubzansky. Optimism is associated with exceptional longevity in 2 epidemiologic cohorts of men and women. PNAS, 2019 DOI: 10.1073/pnas.1900712116

M. Revelas et al. Review and meta-analysis of genetic polymorphisms associated with exceptional human longevity. Mech. Ageing Dev. 175, 24–34 (2018).

Longo, V. D., A. Antebi, A. Bartke, N. Barzilai, H. M. Brown-Borg, C. Caruso, T. J. Curiel, et al. 2015. “Interventions to Slow Aging in Humans: Are We Ready?” Aging Cell 14 (4): 497-510. doi:10.1111/acel.12338. dx.doi.org/10.1111/acel.12338.

Photos © Viktor Forgacs ; Sam Manns ; Allef Vinicius ; Pablo Merchán Montes ; Toa Heftiba

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.