L'exercice à haute intensité améliore la mémoire chez les personnes âgées

L’exercice à haute intensité améliore la mémoire chez les personnes âgées

Des chercheurs de l’Université McMaster (Canada) qui étudient l’impact de l’exercice sur le cerveau ont découvert que des séances d’entraînement de haute intensité améliorent la mémoire chez les personnes âgées.

L’étude, publiée le 30 octobre 2019 dans la revue Applied Physiology, Nutrition and Metabolism, a de vastes implications pour le traitement de la démence.

Les chercheurs suggèrent que l’intensité est essentielle. Les aînés qui ont fait de l’exercice en utilisant de courtes périodes d’activité ont vu leur performance de la mémoire s’améliorer de 30%, tandis que les participants qui travaillaient modérément ne voyaient aucune amélioration en moyenne.

Selon les auteurs, il existe un besoin urgent d’interventions visant à réduire le risque de démence chez les personnes âgées en bonne santé.

« Ce n’est que récemment que nous avons commencé à comprendre le rôle que joue le mode de vie et le principal facteur de risque modificateur est l’activité physique », précisent les chercheurs.

De plus, « ce travail aidera à informer le public sur les prescriptions d’exercices pour la santé du cerveau afin qu’il sache exactement quels types d’exercices améliorent la mémoire et maintiennent la démence à distance ».

Les bienfaits de l'entraînement par intervalles à haute intensité

Les bienfaits de l’entraînement par intervalles à haute intensité


Pour l’étude, les chercheurs ont recruté des dizaines d’adultes plus âgés, âgés de 60 à 88 ans, sédentaires mais par ailleurs en bonne santé, qui ont été suivis pendant 12 semaines et qui participaient à trois séances par semaine.

Certains ont pratiqué un entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT) ou un entraînement continu à intensité modérée (MICT), tandis qu’un groupe de contrôle distinct s’est engagé uniquement dans les étirements.

Le protocole HIIT comprenait quatre séries d’exercices de haute intensité sur un tapis roulant pendant quatre minutes, suivies d’une période de récupération.

Le protocole MICT comprenait une série d’exercices d’aérobic d’intensité modérée pendant près de 50 minutes.

Pour capturer les améliorations de la mémoire liées à l’exercice, les chercheurs ont utilisé un test spécifique qui exploite la fonction des neurones nouveau-nés générés par l’exercice, qui sont plus actifs que les neurones matures et qui sont idéaux pour créer de nouvelles connexions et créer de nouveaux souvenirs.

10 minutes d’exercice physique ponctuel suffisent pour booster et améliorer la concentration du cerveau

Adapter l’exercice physique mais ajouter de l’intensité


Ils ont constaté que les personnes âgées du groupe HIIT avaient une augmentation substantielle de la mémoire à haute interférence par rapport au groupe MICT ou au groupe témoin.

Cette forme de mémoire nous permet par exemple de distinguer une voiture d’une autre de la même marque ou du même modèle.

Les chercheurs ont également constaté que les améliorations des niveaux de condition physique étaient directement liées aux performances de la mémoire.

D’autre part, les chercheurs soulignent qu’« il n’est jamais trop tard pour tirer parti des bienfaits de l’activité physique pour le cerveau ».

Toutefois, si vous commencez tard et que vous souhaitez obtenir des résultats rapides, ces recherches suggèrent qu’il vous faudra peut-être augmenter l’intensité de vos exercices.

Enfin, il est important d’adapter l’exercice physique à vos niveaux de condition physique actuels, mais ajouter de l’intensité peut être aussi simple que d’ajouter des collines à une promenade quotidienne ou d’augmenter le rythme entre les lampadaires.

L’exercice est une intervention prometteuse pour retarder l’apparition de la démence. Cependant, il n’existe pas de lignes directrices pour une prévention efficace. et les auteurs espèrent que cette recherche aidera à former ces lignes directrices pour les politiques de santé publique

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Novembre 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


Ana Kovacevic, Barbara Fenesi, Emily Paolucci, Jennifer J. Heisz. The effects of aerobic exercise intensity on memory in older adults. Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism, 2019; DOI: 10.1139/apnm-2019-0495

Photos © Foto Garage AG

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.