Un régime alimentaire sain réduit le risque de perte auditive

Un régime alimentaire sain réduit le risque de perte auditive

La perte auditive est une diminution de la capacité à percevoir les sons dont les conséquences sont invalidantes et peuvent causer par exemple une dépression tardive.

La perte d’acuité auditive, appelée surdité ou hypoacousie, peut être isolée ou s’accompagner d’autres signes, et la santé auditive doit être prise au sérieux vu son impact fonctionnel, social et émotionnel.

Selon l’OMS, « la déficience auditive peut être héréditaire, être due à la rubéole chez la mère au cours de la grossesse ou à des complications à la naissance, à certaines maladies infectieuses telles que la méningite, à l’utilisation de médicaments ototoxiques, à l’exposition à un bruit excessif ou au vieillissement.

« Il serait possible de prévenir près de la moitié des cas de surdité et de déficience auditive si les causes les plus courantes étaient prises en charge au niveau des soins de santé primaires. »

Ainsi, quels que soient les types de surdité (temporaire ou irréversible) et les causes (congénitales ou acquises), il est possible de prévenir la déficience auditive et de ralentir le déclin auditif.

En effet, en prenant soin de son audition dès le plus jeune âge et en prolongeant les bons réflexes tout au long de la vie, il est possible de préserver son audition.

Prendre soin de nos oreilles

Une alimentation saine est liée à un risque réduit de perte d’audition


Des chercheurs ont découvert qu’un régime alimentaire sain pouvait réduire le risque de perte auditive acquise.

À l’aide de données longitudinales recueillies dans le cadre de l’étude CHEARS (Conservation of Hearing Study), les chercheurs ont examiné l’évolution de la sensibilité de l’audition sur trois ans.

Ils ont découvert que les femmes dont les habitudes alimentaires respectaient davantage les habitudes alimentaires saines recommandées, telles que les approches diététiques comme le régime méditerranéen ou le régime DASH présentaient une réduction du risque de diminution de la sensibilité de l’audition considérablement.

Les résultats de l’étude sont publiés dans la revue American Journal of Epidemiology du 14 octobre 2019.

Perte auditive : facteur de risque de dépression tardive

Prenons soin de notre santé auditive


Les chiffres parlent d’eux-mêmes. « 466 millions de personnes dans le monde ont une déficience auditive handicapante. 34 millions d’entre elles sont des enfants. On estime que d’ici 2050, plus de 900 millions de personnes – soit une personne sur 10 souffriront de déficience auditive incapacitante. »

Une perception commune est que la perte auditive est une partie inévitable du processus de vieillissement.

Cependant, cette recherche se concentre sur l’identification de facteurs de risque potentiellement modifiables, à savoir des choses que nous pouvons modifier dans notre régime alimentaire et notre mode de vie pour prévenir la perte auditive ou en retarder la progression.

Les avantages de l’adhésion à des habitudes alimentaires saines ont été associés à de nombreux résultats positifs pour la santé et une alimentation saine peut également contribuer à réduire le risque de perte auditive.

Des études antérieures ont suggéré une consommation accrue de nutriments spécifiques et de certains aliments.

Vitamine A : le jus de carottes

Effectivement, les bêta-carotènes et les bêta-cryptoxanthine (présents dans les courges, les carottes, ou les oranges), le folate (présent dans les légumineuses ou les légumes-feuilles), les acides gras oméga-3 à longue chaîne (présents dans les fruits de mer et le poisson), étaient associés à un risque moins élevé de perte auditive.

Ces résultats ont révélé que l’apport alimentaire pouvait influer sur le risque de développer une perte auditive.

D’autre part, les chercheurs ont souhaité mieux comprendre le lien entre le régime alimentaire et la perte auditive en capturant les habitudes alimentaires globales et en mesurant de manière objective les changements longitudinaux de la sensibilité auditive.

Effet des régimes pauvre en graisses et pauvre en glucides sur la perte de poids chez les adultes en surpoids

Le potentiel des habitudes alimentaires saines pour la santé auditive


Pour obtenir leurs résultats, les chercheurs ont établi 19 sites d’essais géographiquement diversifiés aux États-Unis et formé des équipes d’audiologistes.

Les équipes ont mesuré les modifications des seuils auditifs purs, le volume le plus faible pouvant être détecté par le participant dans une oreille donnée, sur une période de 3 ans.

Un audiologiste a présenté des tonalités de fréquences différentes à des niveaux d’intensité sonore variables : 0,5, 1 et 2 kHz comme fréquences basses ; à 3 kHz et 4 kHz comme fréquences moyennes ; et à 6 kHz et 8 kHz comme fréquences plus élevées. Chaque participant devait indiquer le moment ou il pouvait à peine entendre.

Les chercheurs ont recueilli tous les 4 ans, à partir de 1991, des informations sur les apports alimentaires, afin de déterminer à quel point les régimes alimentaires à long terme des participants ressemblaient à des régimes alimentaires bien établis et actuellement recommandés (régime méditerranéen, régime DASH, etc.).

Bienfaits du régime lacto-ovo-végétarien et du régime méditerranéen

Une plus grande adhésion à ces habitudes alimentaires a été associée à un certain nombre de conséquences importantes pour la santé, notamment un risque plus faible de maladie cardiaque, d’hypertension, de diabète, d’accident vasculaire cérébral (AVC) et de décès, ainsi qu’un vieillissement en bonne santé.

De plus, l’équipe a constaté que la probabilité d’une diminution de la sensibilité auditive aux fréquences moyennes était de près de 30% inférieure chez les personnes dont le régime ressemblait le plus à ces régimes alimentaires sains, par rapport aux femmes dont le régime ressemblait le moins à ces régimes.

Dans les fréquences les plus élevées, les probabilités étaient jusqu’à 25% inférieures.

L’association entre le régime alimentaire et le déclin de la sensibilité auditive englobe les fréquences qui sont essentielles à la compréhension de la parole.

Comment est né le projet "Une oreille avertie" ?

Les auteurs ajoutent qu’ils ont été « surpris de constater que tant de femmes ont montré un déclin de l’audition sur une période relativement courte ».

L’âge moyen des femmes dans l’étude était de 59 ans. Après trois ans seulement, 19% avaient une perte d’audition dans les basses fréquences, 38% dans les basses fréquences, et près de la moitié une perte auditive dans les hautes fréquences.

« La déficience auditive chez bon nombre de ces participants ne serait généralement pas détectée ni traitée », ajoutent les chercheurs.

Enfin, l’étude comprenait des participants professionnels de la santé, ce qui renforçait la validité des informations sanitaires collectées et réduisait la variabilité des résultats (scolarité, statut socio-économique), bien que la population de l’étude était limitée aux femmes.

Comment prendre soin de ses oreilles ?

Comment prendre soin de ses oreilles ?


On l’aura compris, prendre soin de sa santé auditive passe par plusieurs bonnes habitudes et le régime alimentaire fait partie de la liste des précautions de base ci-dessous :

✅ Ne pas nettoyer l’intérieur de l’oreille mais seulement l’extérieur, sauf sur prescription médicale. Se nettoyer les oreilles maximum une fois par semaine.

✅ Ne pas introduire d’objet ou de liquides dans les oreilles.

✅ Proscrire le coton-tige (bâtonnet ouaté), et opter pour des cure-oreilles adaptés. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

✅ Les douleurs aux oreilles peuvent être dues à différents problèmes, comme la présence de bouchons de cérumen (cire), une infection aiguë du conduit auditif, une infection aiguë du tympan, la présence de liquide dans l’oreille moyenne. Il est nécessaire de faire examiner ses oreilles par un professionnel de la santé et de ne pas faire d’automédication (autosoin), car les douleurs peuvent entraîner de graves problèmes.

✅ Pour prévenir les infections de l’oreille, dans la plupart des cas, il est important de ne pas laisser entrer de l’eau sale dans les oreilles, de faire attention aux coups physiques, de faire diagnostiquer précocement les infections de l’oreille en prêtant attention aux troubles tels que douleurs, baisse de l’acuité auditive et humidité dans l’oreille, et d’apprendre notamment aux enfants à ne pas insérer d’objets dans les oreilles (crayons, gommes, etc.).

✅ Éviter les environnements très bruyants et se protéger les oreilles autant que nécessaire (casque de protection auditive, bouchons d’oreilles, etc.). D’autre part, le degré de danger pour l’audition varie selon le niveau du bruit et la durée de l’exposition. De la sorte, il est impératif de se protéger d’un bruit fort dès qu’on y est exposé.

✅ Ne pas écouter de musique avec un casque ou des écouteurs avec un volume élevé et de façon prolongée. Effectivement, plus le volume de la musique est fort avec une longue écoute, plus le risque de perte auditive augmente. Il est reconnu que le simple fait d’écouter avec un casque de façon continue de la musique à 95% du volume maximum durant 5 minutes nuisait à l’audition.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Novembre 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


Sharon G Curhan, Christopher Halpin, Molin Wang, Roland D Eavey, Gary C Curhan, Prospective Study of Dietary Patterns and Hearing Threshold Decline, American Journal of Epidemiology, 14 Octobre 2019 ; https://doi.org/10.1093/aje/kwz223

Surdité et déficience auditive, https://www.who.int/topics/deafness/fr/

Comment bien se laver les oreilles ?, https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=comment-bien-laver-oreilles

Photos © averie woodard ; Ben Mullins

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.