Effets de l'obésité et de la taille sur la thromboembolie

Effets de l’obésité et de la taille sur le risque de thromboembolie veineuse

Effets de l'obésité et de la taille sur la thromboembolieLes hommes grands et obèses semblent être plus susceptibles de développer une maladie thrombo-embolique veineuse (thromboembolie veineuse), qui peut conduire à un caillot de sang potentiellement mortel dans les poumons, selon une étude norvégienne publiée le jeudi 28 avril 2011 sur le site de l’American Health Association [1].

L’objectif de cette étude était d’étudier l’effet combiné de l’obésité et la hauteur du corps sur le risque de « thromboembolie veineuse » (TEV) dans une étude prospective basée sur la population. Pour ce faire, les chercheurs de l’Université de Tromsø en Norvège ont analysé les données de la taille et du poids de 26.714 personnes. Ceci afin d’évaluer l’incidence de la « thromboembolie veineuse » au cours de plus de douze années. Les caractéristiques personnelles, y compris les mesures de l’obésité et la hauteur du corps, ont été recueillies chez les hommes et les femmes  âgés de 25 à 97 ans, qui ont participé à l’étude de Tromsø de 1994 à 1995.

Obésité et grande taille :  risque supérieur de TEV chez les deux sexes

Actuellement, 461 personnes ont développé la maladie : un caillot sanguin (ou thrombose) dans une veine profonde, généralement dans la cuisse, et qui peut se déplacer au sein d’une artère dans le poumon. Le caillot dans le poumon (appelé embolie pulmonaire) peut entraîner la mort. Pour l’exemple, la maladie thrombo-embolique veineuse se produit pour la première fois sur 100 patients pour 100.000 personnes chaque année aux États-Unis. Soit environ un tiers des patients présentant les symptômes de l’embolie pulmonaire manifeste (TEV), tandis que deux tiers manifeste thrombose veineuse profonde, signale l’étude.

Cette nouvelle recherche suggère que le fait d’être obèse ou grand, ou bien la combinaison des deux, met les hommes face à un risque plus élevé par rapport aux hommes de poids normal. Dans l’étude, les hommes qui étaient obèses et de plus de 172cm (5 pieds 11,7 pouces) s’exposaient à un risque cinq fois plus élevé d’un caillot de sang, et les hommes qui étaient grands (+ de 182cm), mais de poids normal avaient un risque de 2,6 fois plus élevé. Les hommes obèses avaient un risque de 2,1 fois supérieur aux hommes de poids normal. Les femmes obèses, grandes ou petites, ont un risque légèrement plus élevé d’un caillot de sang constatent aussi les scientifiques. Les femmes grandes de poids normal ne présenteraient pas un risque accru.

L’obésité est déjà réputé comme un facteur à risque pour la thrombose veineuse, mais les chercheurs ne savent pas très bien pourquoi les personnes de grande taille seraient plus enclins à des caillots. L’auteur principal de l’étude, Sigrid Braekkan, souligne que « Dans les grandes tailles le sang doit être pompé à une plus grande distance par la pompe du muscle du mollet, ce qui peut engendrer un débit réduit dans les jambes et ainsi augmenter le risque de coagulation« . En attendant d’autres études sur la biologie vasculaire et l’obésité, les chercheurs concluent aussi que les hommes grands – et ceux moins grands, bien sûr – doivent essayer de rester mince.

5 conseils pour prévenir les caillots sanguins

  1. Ne pas rester inactif pendant plus d’une heure.
  2. Pendant les voyages en avion, se lever de votre siège et se déplacer régulièrement.
  3. Essayez de ne pas croiser les jambes.
  4. Portez de préférence des vêtements amples.
  5. Réduisez votre consommation de sel dans votre alimentation quotidienne.

Maladie thrombo-embolique veineuse (135) – Docteur Jean-Luc BOSSON – Juillet 2002 (Mise à jour Janvier 2005)  Source via Corpus Médical de la Faculté de Médecine de Grenoble [5].

La maladie thrombo-embolique veineuse (MTE) regroupe la notion de thrombose veineuse profonde (TVP) et son risque vital immédiat l’embolie pulmonaire (EP). Il s’agit d’une pathologie plurifactorielle (thrombophilie biologique, stase veineuse, circonstances favorisantes multiples) qui accompagne le plus souvent une autre pathologie (co-morbidité). Son diagnostic repose sur la notion de probabilité clinique (estimée à partir de l’évaluation des facteurs de risque et des signes cliniques (douleur/œdème pour la TVP, dyspnée/douleur thoracique pour l’EP) et l’enchaînement d’examen complémentaire selon une stratégie diagnostique adaptée aux possibilités du plateau technique. Les d-dimères permettent d’éliminer le diagnostic de MTE lorsqu’ils sont négatifs avec une méthode de référence. L’écho-doppler permet d’affirmer le diagnostic de TVP. La scintigraphie pulmonaire et/ou la tomodensitométrie spiralée permettent d’affirmer le diagnostic d’EP. Le traitement repose sur la prévention des récidives par les anticoagulants (HBPM et relais AVK), le traitement symptomatique et la prévention des séquelles veineuses (contention élastique). La durée du traitement anticoagulant est fonction du rapport risque de récidive thrombotique / risque hémorragique. La fibrinolyse doit être réservée aux formes graves d’EP définies par l’intolérance hémodynamique. Les risques à distance sont l’insuffisance veineuse post thrombotique et le cœur pulmonaire chronique. Le traitement préventif, après une estimation individuelle du risque, repose sur les HBPM, la contention élastique et la mobilisation des patients. En présence d’une MTE inexpliquée ou récidivante on doit envisager la recherche d’une thrombophilie sous jacente (anomalies de l’hémostase et/ou cancer occulte).

©

Sources : [1] Étude : Joint Effects of Obesity and Body Height on the Risk of Venous Thromboembolism | [2] Venous Thromboembolism & Pulmonary Embolism — Statistics (PDF) | [3] Preventing Hospital-Acquired Venous Thromboembolism | [4] Définition de la maladie thrombo-embolique | [5] Maladie thrombo-embolique veineuse par le Docteur Jean-Luc BOSSON

Une réflexion sur “Effets de l’obésité et de la taille sur le risque de thromboembolie veineuse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s