Se protéger du soleil pour éviter le cancer de la peau

« Je m’expose = Je me protège » : Crème solaire à tous les étages!

N’oubliez pas votre écran solaire et celui de votre enfant

L’American Academy of Pediatrics (AAP) a publié aux États-Unis de nouvelles directives sur la limitation de l’exposition au soleil chez les enfants. Histoire de faire une piqure de rappel avant les beaux jours et les bains de soleil des vacances que certaines et certains vont prendre bientôt, voici quelques informations provenant de ce document et quelques pistes sur les précautions indispensables pour se protéger et garder le soleil en ami!

Se protéger du soleil pour éviter le cancer de la peauLa crème solaire est indispensable

On ne le dira jamais assez, il faut se protéger la peau lors des expositions au soleil. Mais il est aussi nécessaire de veiller à correctement appliquer une crème de qualité (sans paraben ni produits toxiques de ce type). « Le rayonnement ultraviolet (UV) provoque les 3 principales formes de cancer de la peau : le carcinome basocellulaire, le carcinome à cellules squameuses et les mélanomes malins », signalent Sophie J. Balk et ses collègues.

La sensibilisation du public aux risques du soleil  n’est pas optimale, puisque le cancer de la peau semble en augmentation depuis les trois dernières décennies. Le risque de cancer de la peau augmente lorsque les gens se surexposent au soleil et intentionnellement en s’exposant à des sources artificielles de rayons UV. Malgré ces risques, les coups de soleil continuent d’être répandue, et de plus en plus d’adolescents ainsi que les adultes continuent pour certains à faire de fréquentes visites aux salons de bronzage, sans suivre correctement les conseils sur l’exposition aux UV.

Appliquer toujours une crème protectrice avant de vous exposer au soleilDes recommandations spécifiques existent en fonction de votre type de peau et en fonction de votre âge. Le principe de base est d’éviter les coups de soleil et du bronzage intensif. Pour ce faire, il faudra porter des vêtements, chapeaux et lunettes protectrices, et appliquer un écran solaire de qualité adapté à votre peau (trouver une crème protectrice en parapharmacie et pharmacie). Si possible, les activités en plein air doivent être limitées surtout pendant l’exposition au soleil de midi, dont le pic d’intensité est en général de 10H à 16H. Lorsqu’un enfant ou un adolescent va jouer sous le soleil, il ou elle doit utiliser un écran solaire afin de réduire les risques connus pour l’exposition au soleil et les coups de soleil, et limiter ainsi le risque accru de cancer de la peau. L’écran solaire de base conseillé doit avoir un indice de protection solaire d’au moins 15.

Appliqué toutes les 2 heures et après chaque baignade, de fortes transpirations, ou après le séchage avec une serviette. Choisir une crème protectrice ne se passera pas d’éviter les écrans solaires contenant des produits comme l’oxybenzone (composé chimique utilisé comme filtre, et dont la présence doit être indiqué sur le produit), car ils peuvent avoir de faibles effets œstrogéniques lorsqu’il est absorbé par la peau. Choisir un produit cosmétique certifié bio sera donc préférable pour toute la famille. Bien que tous les enfants ont besoin de conseils précis sur leur exposition aux UV, ce qui est particulièrement vrai pour les enfants à haut risque pour le développement du cancer de la peau, y compris ceux à peau claire, avec des taches de rousseur (les éphélides) ou des antécédents familiaux de mélanome.

La prévention du cancer de la peau est un effort continu, et dès l’enfance, il est conseillé de faire au moins une visite par an d’entretien auprès d’un professionnel de santé pour contrôler la peau et trouver la crème protectrice adaptée. De manière générale, toutes les peaux d’enfants sont à risque, et les effets nocifs de l’exposition aux UV sur les yeux et le système immunitaire ne sont pas à prendre à la légère. Dès l’âge de 9 ou 10 ans, il peut être utile pour les pédiatres de discuter de la protection solaire avec les enfants, avec les parents, et encourager la responsabilité conjointe pour la protection solaire de l’enfant.

Le chapeau est une protection solaire utile et sympa !Pour que l’application d’une crème protectrice soit un acte automatique : »je m’expose, je me protège« . Les nourrissons de moins de 6 mois doivent être gardés hors de la lumière du soleil directe et couvert de vêtements protecteurs et un chapeau.

Lorsque l’évitement du soleil est impossible, les parents peuvent appliquer un écran solaire uniquement sur les zones exposées. L’absorption des ingrédients de l’écran solaire peut être plus élevé chez les bébés prématurés, signale aussi l’étude de l’AAP.

L’étude souligne par ailleurs que les pédiatres devraient se familiariser encore plus avec les agents chimiques photosensibilisants. Les personnes qui utilisent ces médicaments oraux ou topiques devraient limiter l’exposition au soleil et éviter tous les UVA provenant de sources artificielles.

Lorsque l’exposition au soleil est inévitable, ils doivent porter des vêtements de protection totale et de haute protection solaire SPF qui bloque également des UVA.

Ce rapport décrit aussi la relation entre l’exposition au soleil, la vitamine D, et l’exigence d’avoir suffisamment de vitamine D (en supplément on peut trouver de très bons produits de la marque Solgar) pour la santé des os et pour divers autres problèmes de santé.

L’exposition au soleil est nécessaire pour la production de vitamine D cutanée, mais l’efficacité de cette production est compliquée par de nombreux facteurs. « Assurer la vitamine D, tout en favorisant l’adéquation des stratégies de protection solaire, par conséquent, nécessite une attention renouvelée à l’évaluation de l’adéquation de la vitamine D alimentaire et complémentaires », précisent les auteurs. « L’apport quotidien de vitamine D, par supplémentation, peut favoriser une santé optimale, mais chez les enfants et les adolescents les rapports sont sont moins claires, et consulter votre pédiatre sera nécessaire« . Une chose est certaine, si vous voulez vous exposer avec vos enfants, prévoyez d’avoir dans votre besace ou sac de plage une crème solaire de qualité, en optant de préférence pour une crème solaire bio (certifiée), et une crème spécifique, avec l’indice de protection pour les types de peau de votre famille et celle de bébé!

A lire : Protection solaire en milieu scolaire : module pédagogique pour protéger les enfants du rayonnement ultraviolet ; Se protéger du soleil ; Salon de bronzage: aussi nuisible pour la peau que le soleil et La vérité sur les crèmes solaires.

©

Sources : via Pediatrics / via AAP

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s