Cigarette électronique : mensonge et méfaits sur la santé

La cigarette électronique favorise les maladies buccales

Cigarette électronique : écran de fumée qui cache un poison

Tabagisme et vapotage
Tabagisme & Vapotage

Le vapotage est en cause dans des dommages de la barrière défensive buccale et peut augmenter le risque d’infection, d’inflammation et de maladies des gencives. À long terme, le vapotage pourrait également augmenter le risque de cancer, d’après une étude récente.

Riche en nicotine, un agent psychotrope qui entraîne une forte dépendance, le tabac est véritable fléau. Le tabagisme est l’un des principaux facteurs de risque de nombreuses maladies chroniques, comme le cancer, les affections pulmonaires et les maladies cardiovasculaires.

Dans ce combat de santé publique pour sensibiliser et aider les fumeurs à décrocher de leur addiction, il est aujourd’hui très répandu partout dans le monde l’utilisation des patchs de nicotine et des cigarettes électroniques (vapoteuses ou e-cigarettes).

Cependant, l’usage des vapoteuses laisse planer un doute sur les conséquences d’une consommation régulière. En effet, selon une étude récente publiée le 3 novembre 2016 dans la revue Journal of Cellular Physiology, sur les produits chimiques contenus dans les liquides (ou e-liquides), un grand nombre de cellules de la bouche exposées à la vapeur d’une e-cigarette meurent en quelques jours.

e-cigarette et cancer
Les résultats d’une étude sur le vapotage publiée en novembre 2016 montre des résultats inquiétants sur la santé des fumeurs.

Vapotage et mensonges

La cigarette électronique est considérée comme une aide pour arrêter ou réduire la consommation de tabac des fumeurs. Par contre, elle pourrait constituer une porte d’entrée dans le tabagisme avec une image positive véhiculée par un marketing intrusif et visible dans les espaces publics. A noter aussi que la cigarette électronique fait partie de ces solutions magiques qui n’en sont pas.

La seule magie est de vous faire plumer de votre argent et de vous rendre malade et dépendant d’un autre produit. Tout comme la marché du bio qui s’industrialise fortement, les cigarettes électroniques ne sont pas immunisées contre le mensonge des industriels. Remplacer un poison par un autre n’a jamais sauvé personne d’une addiction.

Effectivement, les e-cigarettes contiennent plusieurs produits chimiques identifiés comme potentiellement dangereux pour la santé (le formaldéhyde, l’acroléine et l’acétaldéhyde), et qui peuvent favoriser les maladies buccales.

épithélium gingivalMême si certains fabricants proposent des e-liquides naturels ou bio, et soit disant moins néfastes pour la santé, l’étude met en avant les résultats de l’effet de la vapeur d’e-cigarette sur les cellules épithéliales gingivales humaines (ou épithélium gingival).

Autant dire que le vapotage est un piège pour le bien-être et la santé. Même si certains fumeurs utilisent ce moyen pour arrêter le tabac, vapoter ne règle pas tout et pourrait apporter son lot d’autres conséquences néfastes.

La vapeur des e-cigarettes altèrent nos cellules

Les résultats montrent que la vapeur d’e-cigarette a altéré la morphologie des cellules. Les expositions uniques et multiples à la vapeur d’e-cigarette ont également augmenté l’activité des enzymes Lactates déshydrogénases dans les cellules ciblées. Cette activité était plus importante avec les expositions répétées.

En outre, la vapeur d’e-cigarette a augmenté les pourcentages de lapoptose (ou mort cellulaire programmée). L’exposition à la vapeur d’e-cigarette augmentait le nombre de cellules apoptotiques, en particulier après deux et trois expositions à la fumée du vapotage. Les effets indésirables de la vapeur d’e-cigarette sur les cellules épithéliales gingivales peuvent entraîner une dysfonction de la fonction gingivale et une maladie buccale.

Pour simuler ce qui se passe dans la bouche d’une personne qui vapote, les chercheurs ont placé des cellules épithéliales dans une petite chambre contenant un liquide salivaire. La vapeur de cigarette électronique a été pompée dans la chambre à un taux de deux « inhalations » de cinq secondes par minute pendant 15 minutes par jour. Des observations au microscope ont montré que le pourcentage de cellules mortes ou mourantes, qui est d’environ 2% dans les cultures cellulaires non exposées, est passé à 18%, 40% et 53% après 1, 2 et 3 jours d’exposition à la vapeur d’e-cigarette , respectivement.

Vapoter n’est pas jouer

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la vapeur d’e-cigarette n’est pas seulement constituée d’eau. Un e-liquide ne contient pas de composés de goudron comme la fumée de cigarette à base de tabac. Nonobstant, le vapotage expose les tissus de la bouche et les voies respiratoires aux composés produits par le chauffage de la glycérine végétale, du propylène glycol, et des arômes de nicotine contenus dans le liquide des e-cigarettes.

Enfin, les effets cumulatifs de ce dommage cellulaire nécessitent d’autres études approfondies. Mais ils sont déjà considérés comme inquiétants par les professionnels de santé et chercheurs du Groupe de recherche en écologie bucco-dentaire (GREB) de l’Université Laval.

© Jimmy Braun


Rappel

Interdiction de vapoter dans certains lieux publics : Il est désormais interdit de vapoter dans certains lieux publics. L’article 28 de la loi du 26 janvier 2016 de modernisation du système de santé interdit en effet l’usage de la cigarette électronique :

  • dans les établissements scolaires et les établissements destinés à l’accueil, à la formation et à l’hébergement des mineurs ;
  • dans les moyens de transport collectif fermés (train, bus, métro…) ;
  • dans les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif.

Un décret en Conseil d’État précisera les conditions d’application de cette interdiction. À noter : une disposition de cette même loi interdit à tous les occupants d’un véhicule de fumer en présence d’un enfant de moins de 18 ans. Sources via https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A10371


Sources

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s