La prêle des champs : plante reconstituante des tissus

Prêle reconstituanteLa prêle des champs est une plante sauvage répandue à travers le monde. Comme les fougères et les mousses, elle ne fleurit pas et ne produit pas de graines. Ce sont aux tiges vertes, qui apparaissent au printemps, que l’on attribue des vertus médicinales.

La prêle est une plante contenant de la silice connue pour son action reconstituante des tissus. Sa concentration est optimale dans la plante fraîche. La prêle des champs (Equisetum arvense) est appelée également Queue de rat, Queue de Renard ou Queue de Cheval. Sans graine ni fruit, c’est une plante vivace, cryptogame, de 20 à 50 cm de haut. Les tiges vertes se forment à partir d’avril – mai au départ d’un rhizome souterrain qui se multiplie rapidement. Cette plante est connue depuis fort longtemps pour ses propriétés curatives.

La prêle participe à l’entretien et à l’équilibre de la structure osseuse (action reminéralisante) et de la structure cutanée (stimulation de la synthèse du collagène). Elle contient de la silice (5 à 10%), minéral essentiel à la structure des ongles, des cheveux et des tissus cartilagineux et artériels. La prêle est recommandée en cure afin de renforcer les phanères (ongles, peau et os).

En raison de la forte teneur en silice (10 %) contenu dans la Prêle, elle était autrefois utilisée pour décaper, nettoyer ou même polir le laiton, le cuivre et les métaux précieux. On peut également la manger comme une asperge. Son utilisation est aussi parfois intéressante comme teinture, puisqu’elle donne naissance à un colorant jaune.

Dans les domaines du jardinage, la Prêle possède des propriétés fongicides : le purin de prêle (décoction) pulvérisé sur le feuillage d’autres plantes est un traitement préventif contre les maladies cryptogamiques (à appliquer régulièrement au printemps). Faisant partie des traitements bien connus en phytothérapie, on la retrouve dans plusieurs traitements comme pour les compléments phytothérapiques pour l’été et son soleil chaleureux mais parfois dangereux.

La prêle des champs : des proprietés phytotherapeutiques

→ Ses actions

  • Traiter les œdèmes (enflures) consécutifs à un choc et certains troubles du système urinaire (en complément d’un traitement médical avec les conseils d’un professionnel de santé).
  • Renforcer les ongles fragiles et les cheveux cassants. Soulager les douleurs rhumatismales. Soigner les fractures et prévenir l’ostéoporose. Traiter l’énurésie, la rétention d’eau et certains troubles menstruels.

7 réflexions sur “La prêle des champs : plante reconstituante des tissus

  1. Je viens de découvrir votre blog et je le trouve tout à fait intéressant!

    J’ai également lu que la prêle avait une action contre une certaine forme d’acnée dans le livre « Prenez en main votre santé », de Michel Dogna.

  2. Bonjour,
    La prele des marais est parait-il toxique.est-ce vrai?
    comment je peux differencier celui des marais de celui des champs puisque les deux aiment les milieux humides.
    merci d’avance.

    1. Bonjour Julia,
      Oui en effet la prêle des marais est en effet toxique, entre autre à cause de la thiaminase. Celle « consommable » est la prêle des champs. Pour bien la différencier, n’hésitez pas à regarder la fiche sur Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Prêle_des_marais qui reste assez pratique. Ou alors procurez vous un ouvrage comme celui de Thierry Thévenin « Les plantes sauvages : Connaître, cueillir et utiliser » ou le « Guide des contre-indications des principales plantes médicinales »
      de Michel Dubray tous deux aux Éditions Lucien Souny. Sinon, il est aussi possible de trouver de la prêle sélectionnée, bio et consommable par l’homme, soit en herboristerie, en magasin bio ou en parapharmacie. A bientôt !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s