Alimentation Générale

Alimentation Générale : magazine à croquer à pleines dents !

Alimentation GénéraleAvec l’avènement d’Internet, de l’addiction à Facebook, à la tablette numérique et de l’implantation de puces électroniques dans le cerveau, le Livre, les journaux et les revues papiers vivent mal l’ère de la numérisation.

Faillites, coupes franches dans le personnel, restructuration axée sur la version Web, les mastodontes et grands noms de la presse révisent leur copie pour survivre.

Même si le numérique est véritablement pratique, ludique et enrichissant par son univers de l’hypertexte et du « lien », le papier reste une valeur sûre. Pour lire un livre ou une revue, pas besoin de connexion 3G, pas besoin d’onduleur, ni de câble USB ou autre câble Ethernet.

Camille de PERETTI. Une lettre de l’être aimé, ça se conserve, ça s’embrasse, ça se relit et ça se plie sous l’oreiller, pour faire de beaux rêves. → Alimentation Générale aussi ! Et ça fait digérer !

L’odeur du livre, du papier, de l’encre et le plaisir de tourner des pages, de griffer des passages, de découper une revue pour en faire une décoration ou illustration, d’offrir un livre… Nombreux points positifs méritent de ne pas tourner le dos au livre, à la revue et au journal – sans rester pour autant bloqué dans une nostalgie « anti-modernisme et NTIC ».

Cette période chaotique et de remise en question de la presse papier permet peut-être de se « re-poser » des questions essentielles et de d’axer de nouveaux projets sur des revues et des ouvrages différents. Notons les belles et intéressantes revues nées dernièrement comme Schnock, Hey! ou Usbek & Rica. Revues nées en pleine crise du papier, ces projets (même s’ils sont voués à être éphémères ou à subir les aléas de l’économie, et puisque rien n’est définitif) sont des revues pleines de bon sens, avec un travail du contenu et du contenant qui manquait dans le paysage de la presse – à la fois outil de réflexion, magazine culturel et point de rencontre d’artistes et journalistes émergents.

Julien GREEN. Un livre est une fenêtre par laquelle on s’évade. → Alimentation Générale est une épice par laquelle les papilles du cortex se réveillent !

Dans cette effervescence de projets atypiques et de renouveau de la revue (de bon ton), une nouvelle vient de voir le jour dans ce même filon : Alimentation Générale. 100 pages, papier recylclé, couverture cartonnée, typographie et graphisme léché et old-school, ce magazine attrayant est en kiosque depuis le 1er Mars 2012.

Alimentation Générale

Trimestrielle, cette revue est à l’image d’une épicerie patinée par le temps, gérée par une équipe cuisinée composée de Pierre Hivernat (Rédacteur en chef), Mathilde Goanec (Rédactrice en chef adjointe) et Stéphane Perche (Directeur artistique). Dans l’épicerie, l’intérieur interpellera les mangeurs avertis, les curieux du croustillants sous la dent, les cuisiniers en herbe, les gastronomes-avocats-économistes-sociologues… enfin… bref… chacun y trouvera son compte et même plus encore.  Et si vous n’êtes pas un lecteur assidu et éclair, vous avez un trimestre pour découvrir les 100 pages, qui ne contiennent que très peu de publicités, ou alors bien ciblées et intéressantes.

Dans ce premier numéro, on parle de comment « Manger après Fukushima », « Adoptez les abeilles », le « Maïs au Mexique », « Mondovino », « Guide Michelin », ou encore un Dossier spécial intitulé : Mangez Jeunesse ! – « Haro sur les ados ! Ils mangeraient n’importe quoi, n’importe quand, n’importe comment. Catastrophe ambulante sur le plan diététique, ils mettraient en danger leur santé et piétineraient allègrement notre beau modèle gastronomique. Pire, avec le soda pour totem et le hamburger comme emblème, les adolescents affolent les nutritionnistes, hérissent les parents et mobilisent une armada de politiques publiques… toutes mises en échec. Et si on se trompait sur toute la ligne ?« .

6,90€ et revue indépendante (sans groupe de presse ou investisseurs), Alimentation Générale est à consommer sans modération, bienvenue à l’heure de la malbouffe, et gageons que son avenir soit croquant, plein de recettes et savoureux !

  • (Ancien) Site officiel de la revue : Alimentation-generale.fr (devenu depuis un site d’informations virale)

© Blog Nutrition Santé

Détails du sommaire du n°1

DOSSIER : MANGEZ JEUNESSE
Jusque dans les années 70, on servait dans les cantoches françaises une cuisine à la bonne franquette. C’était avant que des entrepreneurs avisés flairent les bénéfices que pouvait leur apporter la « restauration collective », devenue nouveau marché industriel. Ces sociétés se sont depuis taillé une place de choix à travers le globe et continuent à investir dans de nouveaux marchés. La bataille de la cantine scolaire ne fait que commencer…

Haro sur les ados ! Ils mangeraient n’importe quoi, n’importe quand, n’importe comment. Catastrophe ambulante sur le plan diététique, ils mettraient en danger leur santé et piétineraient allègrement notre beau modèle gastronomique. Pire, avec le soda pour totem et le hamburger comme emblème, les adolescents affolent les nutritionnistes, hérissent les parents et mobilisent une armada de politiques publiques… toutes mises en échec. Et si on se trompait sur toute la ligne ?

MAÏS AU MEXIQUE
Si le berceau du maïs est au Mexique, la graine se vend désormais à Chicago, première bourse des matières premières au monde, où l’on spécule allègrement sur les récoltes. Cette internationalisation des échanges a forcément des conséquences sur la population locale, qui s’inquiète autant de la flambée du coût de la tortilla que de la perte de sa souveraineté alimentaire.

LE GRAND ENTRETIEN :
HENRI NALLET, ANCIEN MINISTRE DE L’AGRICULTURE
« C’est le challenge de la politique publique française et européenne : ne pas créer une niche de l’agriculture biologique, réservée à quelques bobos du 15e arrondissement de Paris, mais transformer toute l’agriculture européenne en une agriculture écologiquement intensive. » Amoureux du paysage et de la terre agricole française, le socialiste Henri Nallet a été deux fois ministre e l’Agriculture et une fois ministre de la Justice sous Mitterrand. Il est aujourd’hui vice-président de la Fondation Jean-Jaurès à Paris. À l’aube de la réforme de la Politique agricole commune (PAC) annoncée pour 2013, il s’inquiète d’une Europe sans paysans et milite pour plus de régulations au niveau mondial. Sans trop d’illusions.

PORTRAIT DE VIGNERONNE : YVONNE HÉGOBURU
Elle se lance dans la vigne à 60 ans, en a 84 ans aujourd’hui et toujours le même appétit pour le vin et ceux qui le font. Découvrez la drôle de vie de « Madame Hégoburu », papesse du Jurançon et adepte de la biodynamie.

MONDOVINO
Mondovino, sorti en 2004, est devenu au fil du temps un film de référence. Jonathan Nossiter, son réalisateur, y a formidablement posé les bases du rapport entre l’économie et le goût du vin. Huit ans après, Alimentation Générale a rencontré ses principales stars pour revisiter la toile du wine business.

POINT DE VUE : LE GUIDE MICHELIN
En 1900, la société clermontoise créait son vade-mecum de l’automobiliste, avec ce slogan : « Ce guide est né avec le siècle, il durera autant que lui ». Au moment où sort la 103e édition, comment ce petit bréviaire connu dans le monde entier a-t-il pu rater à ce point la révolution de velours de la gastronomie mondiale ? Le journaliste et critique gastronomique Andrea Petrini livre son point de vue et pronostique la mort proche du petit livre rouge…

MAGNUS NILSSON, CUISINIER DE L’EXTRÊME
Le gars est balèze, chasse et pêche le menu du soir avant de se mettre aux fourneaux… Rencontre dans le fin fond de la Suède avec Magnus Milsson, cuisinier de l’extrême.

Une réflexion sur “Alimentation Générale : magazine à croquer à pleines dents !

  1. Pour faire un peu de suivi sur cette revue qui finalement et malheureusement n’aura pas dépassé le n°1

    « Chers amis et soutiens,

    Nous l’avions annoncé dans notre Édito, le lancement d’un magazine comme Alimentation Générale représentait une aventure économique périlleuse. Adossés à aucun groupe de presse, avec un budget de lancement minimum, nous avons concentré nos efforts sur le produit dont une vaste majorité de nos lecteurs et la presse ont loué la qualité. Par ailleurs, la diffusion en kiosque n’était sans doute pas le meilleur choix, notre tirage (15000) ne nous permettant pas d’être présents partout..

    La recherche de nouveaux financeurs, sur la base de notre N°1, pour asseoir la publication a échoué et nous devons malheureusement suspendre celle-ci, à notre grand regret.

    Merci encore de votre contribution, de votre soutien et de votre enthousiasme et à bientôt peut-être pour poursuivre l’aventure en empruntant de nouveaux chemins.

    Alimentation Générale » Sources http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=324230224312371&id=246424785426249 // http://www.facebook.com/pages/Alimentation-G%C3%A9n%C3%A9rale-Le-magazine/246424785426249

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s