Comment contrer les carences en vitamines qui augmentent avec l’âge ?

Les carences en vitamines augmentent considérablement avec l’âge

Les carences nutritionnelles se produisent lorsqu’une personne n’absorbe pas suffisamment de nutriments. Ces derniers sont nécessaires à l’équilibre alimentaire de l’organisme. Ce manque en nutriments est déterminé de manière précise. Il peut concerner des micronutriments — les vitamines, les oligo-éléments, les minéraux — ou des macronutriments — glucides, protéines, lipides. Cette carence se définit au niveau de notre métabolisme cellulaire et non pas uniquement sur ce qu’il y a dans notre ration alimentaire quotidienne.

Une personne sur deux âgée de 65 ans et plus a des taux sous-optimaux de vitamine D dans le sang. C’est la conclusion d’une enquête menée par les chercheurs du Helmholtz Zentrum München (Allemagne) dans le cadre de l’étude KORA-Age sur la population dans la région d’Augsbourg (Bavière, Allemagne). De plus, comme l’indiquent les auteurs de cette étude publiée en novembre 2017 dans la revue Nutrients , 1 adulte sur 4 a des niveaux de vitamine B12 sous-optimaux.

Vitamine A : bienfaits contre le cancer

Les carences en vitamines augmentent avec l’âge


Depuis plus de 30 ans, la plateforme de recherche coopérative sur la santé de KORA examine la santé de milliers de personnes vivant dans la grande région d’Augsbourg en Allemagne du Sud. Le but de l’étude est de comprendre l’impact des facteurs environnementaux, des facteurs de style de vie et des gènes sur la santé.

Dans ce contexte, les chercheurs étaient également intéressés à examiner le niveau en micronutriments des personnes âgées, y compris des vitamines. Jusqu’à présent, en Allemagne, les données de recherche sur ce sujet ont été relativement minces sur le terrain.

Dans l’ensemble, les scientifiques ont examiné des échantillons de sang de 1 079 personnes âgées, âgées de 65 à 93 ans, provenant de l’étude KORA. Leur analyse s’est concentrée sur les niveaux de quatre micronutriments : le fer, la vitamine D, l’acide folique, la vitamine B12.

Premier exercice d'entraînement cérébral positivement lié à la prévention de la démence identifié

Les résultats sont très clairs : 52% des personnes âgées examinées présentaient des taux de vitamine D inférieurs à 50 nmol/L et présentaient donc un statut sous-optimal de vitamine D. Les scientifiques ont également observé des carences en ce qui concerne certains autres micronutriments. Notamment, 27% des adultes plus âgés avaient des niveaux de vitamine B12 sous le seuil idéal. De plus, chez 11% des adultes âgés, les taux de fer étaient trop bas et près de 9% des participants n’avaient pas assez de folate dans le sang.

Enquête nationale sur la nutrition (NVS II)

Grâce aux analyses de sang, la présente étude a confirmé les résultats critiques de la dernière enquête nationale sur la nutrition (NVS II), qui révélait un apport insuffisant de micronutriments dans les aliments, une question très pertinente, en particulier à la lumière de notre population vieillissante croissante.

Les compléments alimentaires sont-ils la voie à suivre dans le traitement des carences ?

Les compléments alimentaires sont-ils la voie à suivre dans le traitement des carences ?


La majorité des adultes plus âgés ayant des taux faibles de vitamines avaient plusieurs points communs : l’âge, le manque d’activité physique, une fragilité ou une sensibilité plus importante. Une attention particulière devrait donc être accordée à ces groupes présentant un risque plus élevé de carences en micronutriments.

Enfin, cette étude montre également que la consommation régulière de suppléments contenant des vitamines va de pair avec des niveaux améliorés de vitamines respectives.

Cependant, les suppléments contenant des vitamines ne sont pas un remède universel, et en particulier les personnes âgées devraient avant tout faire attention à maintenir un régime alimentaire sain et nutritif.

Par conséquent, les auteurs disent que leur prochain objectif est de continuer à étudier les voies métaboliques qui relient la prise de suppléments, l’état des micronutriments et les états pathologiques.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Décembre 2017


Sources externes
  • « Prevalence and Predictors of Subclinical Micronutrient Deficiency in German Older Adults: Results from the Population-Based KORA-Age Study« , Nutrients 2017, 9, 1276; doi:10.3390/nu9121276, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29168737

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.