Liens entre cancer de l’utérus et alimentation

Selon une nouvelle étude révélée sur le site du World Cancer Research Fund, le risque de cancer de l’utérus pourrait être réduit grâce à l’exercice physique, l’alimentation et notamment une consommation de café. Les chercheurs souligne que la pratique d’un activité physique et d’une nutrition adaptée — pour rester active et sans surpoids — pourrait réduire de la moitié les cas de cancer de l’utérus. Le Cancer de l’endomètre – cancer de la muqueuse de l’utérus – est l’un des cancers très présents chez les femmes et cette recherche veut participer à la marche pour enrayer ce fléau.

Les chercheurs de l’Imperial College de Londres (Angleterre) indiquent, selon les résultats de leur analyses, que les femmes peuvent réduire leur risque grâce à plus de 30 minutes d’exercice quotidien et un maintien d’un poids idéal selon leur corpulence et âge. Cette étude a également constaté que la consommation de café peut réduire le risque de cancer. Mais les experts ajoutent qu’il n’y a pas encore assez de preuves pour recommander de boire du café pour se protéger contre la maladie. Cette étude anglaise a trouvé les preuves que près de 3.700 cas (au Royaume-Uni) pourraient être évités chaque année si les femmes étaient actives (« pendant 38 minutes par jour« ) et maintenaient un poids corporel sain.

Les chercheurs révèlent d’autre part que les liens entre le cancer de l’endomètre avec le régime alimentaire, l’activité physique et le poids corporel sont fortement présents, au point de réduire plus de quatre cas sur dix. Enfin, l’association de comportements sains comme le sport et l’alimentation équilibrée n’éloigneraient pas seulement ce cancer, mais permettraient de maintenir un état de santé et de bien-être globalement positif.

3 réflexions sur “Liens entre cancer de l’utérus et alimentation

  1. Article très instructif. Nous sommes tous conscients de la relation de cause à effet qui existe entre alimentation et santé. La preuve en est avec la tendance des alicaments, qui n’est d’ailleurs plus une tendance mais bien un mode de consommation installé. Et si notre alimentation pouvait faire mieux que de nous préserver des infections bénignes ? Les résultats de l’étude semblent aller dans ce sens. A voir si d’autres résultats viennent appuyer ces premières conclusions.

  2. Cette article est tout à fait en adéquation avec la célèbre phrase d’Hippocrate  » Que ton alimentation soit ta médecine  » . J’ai lu dernièrement le livre « Sipruline  » du docteur Jean Louis Vidalo est celui-ci expliquait très clairement le lien entre certain cancer (et maladies) et nos nombreuses carences alimentaires ! Il expliquait aussi que la spiruline est une algue qui possède a elle seule toutes les acides aminés, quasiment toutes les vitamines, protéines, ect … et qu’ainsi elle est considéré par de nombreux organismes (comme l’OMS par ex), comme le meilleure complément alimentaire pour la santé de l’Homme … Mais bon, cela est un autre sujet ^^

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s