Les aliments riches en potassium abaissent la tension artérielle

Les aliments riches en potassium abaissent la tension artérielle

« Que ton aliment soit ta seule médecine ! »*


Manger des fruits et légumes est connu pour nous apporter un maximum de bienfaits sur notre santé. Mais le mystère du potentiel de certains légumes et fruits les place encore sur les bancs des laboratoires de recherche. Dans cette voie, une étude de l’Université de Californie du Sud (USC), publiée en Avril 2017 dans l’American Journal of Physiology – Endocrinology and Metabolism, révèle de nouvelles pistes sur les effets d’abaissement de la tension artérielle selon le type d’aliments.

Manger des aliments riches en potassium pourrait abaisser la tension artérielle


Manger des aliments riches en potassium comme les avocats, les épinards, les patates douces, les haricots, les bananes — et même le café — pourrait être la clé pour abaisser la tension artérielle, explique l’étude. La diminution de l’apport en sodium est une façon bien établie d’abaisser la tension artérielle, mais les données actuelles suggèrent que l’augmentation du potassium alimentaire peut avoir un effet tout aussi important sur l’hypertension.

L’hypertension est un problème de santé mondial qui touche plus d’un milliard de personnes dans le monde. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l’hypertension est responsable d’au moins 51% des décès dus à un accident vasculaire cérébral et 45% des décès dus à une maladie cardiaque.

Prévalence hypertension artérielle (OMS)

Pourquoi l’hypertension est-elle un problème de santé publique majeur ?


« Les maladies cardio-vasculaires sont responsables d’environ 17 millions de décès par an dans le monde, soit près d’un tiers de la mortalité totale. Sur ce chiffre, 9,4 millions de morts par an sont imputables aux complications de l’hypertension. » — OMS

L’étude explore le lien entre la pression artérielle et le sodium, le potassium et le rapport sodium-potassium. L’examen a porté sur les études de population, d’intervention et de mécanismes moléculaires qui ont étudié les effets du sodium et du potassium sur l’hypertension artérielle. L’évaluation a révélé plusieurs études de population démontrant que le potassium alimentaire plus élevé (estimé à partir d’une excrétion urinaire ou d’un rappel alimentaire) était associé à une pression artérielle plus faible, quelle que soit la consommation de sodium. Des études d’intervention avec des suppléments de potassium ont également suggéré que le potassium offre un bénéfice direct.

L’équipe de chercheurs a passé en revue des études récentes sur les modèles de rongeurs, dans leur propre laboratoire et d’autres, pour illustrer les mécanismes de l’avantage du potassium. Ces études ont indiqué que le corps fait un acte d’équilibre, qui utilise du sodium pour maintenir un contrôle étroit des niveaux de potassium dans le sang, ce qui est essentiel à la fonction cardiaque, nerveuse et musculaire normale.

Lorsque le potassium alimentaire est élevé, les reins excèdent plus de sel et d’eau, ce qui augmente l’excrétion de potassium. Manger un régime de potassium élevé est comme prendre un diurétique.

Nos ancêtres avaient un régime alimentaire riche en potassium


Nos premiers ancêtres avaient des régimes primitifs riches en fruits, racines, légumes, haricots et grains (tous plus élevés en potassium) et très peu de sodium. En conséquence, les humains ont évolué « pour craindre » le sodium – mais pas le potassium. Cependant, les régimes alimentaires modernes ont changé drastiquement depuis que les entreprises de transformation des aliments ajoutent du sel pour satisfaire nos fringales — et les aliments transformés sont habituellement faibles en potassium.

Si l’on mange un régime typique de l’Ouest, notre consommation de sodium est élevée et notre consommation de potassium est faible. Cela augmente considérablement nos chances de développer une pression artérielle élevée. « Lorsque le potassium alimentaire est faible, le ‘processus d’équilibrage’ utilise la rétention de sodium pour contenir le potassium limité, qui est comme manger un régime alimentaire plus élevé« , précise l’étude.

Mais combien de potassium alimentaire devrions-nous consommer ?

« Un rapport datant de 2004 recommande que les adultes consomment au moins 4,7 grammes de potassium par jour pour abaisser la tension artérielle, contourner les effets du sodium alimentaire et réduire les risques de calculs rénaux et de perte osseuse« , expliquent les chercheurs.

Manger environ ¾ d’une tasse de haricots noirs, par exemple, aide à atteindre près de 50% de l’objectif quotidien de potassium.

Enfin, les chercheurs recommandent de développer des politiques de santé publiques pour augmenter l’apport de potassium alimentaire à partir de sources végétales. Ils préconisent également d’ajouter la teneur précise en potassium aux étiquettes nutritionnelles afin de sensibiliser les consommateurs aux sources de potassium.

© Avril 2017. Blog Nutrition SantéJimmy Braun


Sources

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s