Être rêveur est un signe d’intelligence et de créativité

Être rêveur est un signe d’intelligence et de créativité

Modification de l’état de veille d’une personne, la rêverie est une sorte de rêve éveillé (rêve diurne) qui se traduit par un détachement mental transitoire de son environnement réel immédiat. Parfois on se laisse prendre momentanément par nos pensées, notre esprit devient vagabond.

Que ce soit au travail, en pleine réunion, lors d’une repas d’affaires ou dans les transports en commun, nous pouvons avoir la tête dans les nuages à n’importe quel moment. Cependant, être rêveur n’est pas si mauvais qu’on peut le penser. La rêverie serait un signe d’intelligence et de créativité, selon une étude publiée en août 2017 dans la revue scientifique Neuropsychologia

La rêverie correspond à des capacités cérébrales

La rêverie correspond à des capacités cérébrales


Aussi surprenant que cela puisse paraître, une étude sur le cerveau, réalisée par le Georgia Institute of Technology, suggère que la rêverie, par exemple pendant les réunions, n’est pas nécessairement une mauvaise chose. C’est peut-être un signe que vous êtes vraiment intelligent et créatif.

Pour aboutir à cette découverte, les chercheurs ont mesuré les structures cérébrales de plus de 100 personnes alors qu’elles étaient dans une machine d’imagerie par résonance magnétique (IRM). Les participants ont été invités à se concentrer sur un point fixe pendant cinq minutes. L’équipe a utilisé les données pour identifier quelles parties du cerveau travaillaient à l’unisson.

Découverte de la synchronisation inter-cerveau

Les régions du cerveau corrélées ont donné un aperçu des zones du cerveau qui sont actives et qui travaillent ensemble pendant un état éveillé et au repos. Fait intéressant, la recherche a suggéré que ces mêmes modèles de cerveau mesurés au cours de ces états sont liés à différentes capacités cognitives.

Une fois qu’ils ont compris comment le cerveau fonctionne au repos, l’équipe a comparé les données avec des tests qui ont permis aux participants de mesurer leur capacité intellectuelle et de créativité. Les participants ont également rempli un questionnaire sur l’errance de leur esprit dans la vie quotidienne.

Etre rêveur est un signe de capacités cérébrales

Les personnes ayant un cerveau efficace peuvent avoir trop de capacités cérébrales pour empêcher leur esprit d’errer


Les participants qui ont rapporté une rêverie plus fréquente ont obtenu des résultats supérieurs en matière de capacités intellectuelles et créatives et avaient des systèmes cérébraux plus efficaces mesurés dans la machine d’IRM.

Les gens ont tendance à penser que l’esprit qui vagabonde est quelque chose de mauvais, comme si le fait d’être parfois dans les nuages était une sorte de déficience.  Les données de cette étude prouvent le contraire et sont cohérentes avec l’idée que ce n’est pas toujours vrai, car certaines personnes ont des cerveaux plus efficaces. Une plus grande efficacité signifie plus de capacités à penser, et le cerveau peut se distraire quand il accomplit des tâches faciles. Ce qui provoque des états d’errance de l’esprit.

Pour savoir si notre cerveau est efficace, il existe un indice  assez simple. Lorsque vous pouvez entrer et sortir des conversations ou des tâches lorsque cela est approprié, puis revenir naturellement sans manquer des points importants ou des étapes, c’est plutôt bon signe !

Cette découverte correspond à une image que tout le monde connaît, celle du savant ou du professeur distrait, (le genre de personne brillante) enfermé dans son propre monde et parfois inconscient de son environnement. Ou encore, l’image des écoliers intellectuellement trop avancés pour leurs cours, alors que leurs amis ont besoin de cinq minutes pour apprendre quelque chose de nouveau, ils finissent une minute, puis vérifient et commencent à rêver.

Psychologie cognitive : la rêverie

Enfin, les chercheurs pensent que les résultats ouvrent la porte à une recherche de suivi pour mieux comprendre quand l’esprit errant est nocif, et quand il peut effectivement être utile. Car effectivement, pouvoir contrôler nos rêves et nos états de rêverie peut avoir de nombreux intérêts pour améliorer notre santé physique et mentale.

Il est important de souligner qu’il y a également des différences individuelles importantes à prendre en compte, telles que la motivation ou l’intention d’une personne de rester concentrée sur une tâche particulière. En effet, la rêverie, dans un sens plus négatif, peut être aussi une fuite en avant pour éviter de finir notre tâche, nous extraire d’une réunion ennuyeuse ou être un signe de fatigue. Gageons que les recherches futures sur ce domaine nous apportent des clefs pour améliorer nos états de rêverie et bénéficier de leurs avantages positifs.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Octobre 2017


Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s