L'usage des smartphones et tablettes sacrifie le sommeil des adolescents

L’usage des smartphones et tablettes sacrifie le sommeil des adolescents

Le sommeil est essentiel pour la santé de tous les humains et encore plus pour les enfants et les adolescents. Cependant, de plus en plus de jeunes ne dorment pas assez à cause de l’usage des réseaux sociaux et des outils numériques.

En 2016, un article indiquait déjà que :« trop de temps passé derrière les médias numériques est mauvais pour la santé »,« en cause dans la baisse de qualité du sommeil, et est associée à de petites (mais significatives) augmentations de l’IMC (indice de masse corporelle) ».

Une nouvelle étude, publiée en septembre 2017 dans la revue Sleep Medicine, révèle que les jeunes sacrifient probablement de plus en plus leur sommeil pour passer du temps sur leurs téléphones et leurs tablettes.

Les méfaits des outils numériques sur le sommeil des adolescents

Les méfaits des outils numériques sur le sommeil des adolescents


Des chercheurs ont constaté qu’environ 40% des adolescents américains en 2015 dormaient moins de 7 heures par nuit, soit 58% de plus qu’en 1991 et 17% de plus qu’en 2009. Ils ont également appris que plus les jeunes déclarent dépenser en ligne, moins ils dorment. Les adolescents qui passaient cinq heures par jour en ligne étaient 50% plus susceptibles de ne pas dormir suffisamment que leurs pairs qui ne passaient qu’une heure en ligne chaque jour.

Limiter l'usage des outils numériques pour préserver sa santé

Limiter l’usage des outils numériques à 2 heures par jour


Si vous êtes une jeune personne qui n’arrive pas à dormir suffisamment, vous n’êtes pas la seule. Une nouvelle étude menée par l’Université d’État de San Diego (États-Unis), constate que les adolescents dorment moins d’heures par nuit que les générations plus âgées. La raison invoquée serait que les jeunes échangent leur sommeil pour du temps sur leur smartphone et tablette.

La plupart des professionnels de santé experts du sommeil conviennent que les adolescents ont besoin de 9 heures de sommeil chaque nuit pour être des élèves engagés et productifs. Moins de 7 heures de sommeil est considéré comme un sommeil insuffisant et peut avoir notamment des conséquences néfastes sur le développement du cerveau.

Les chercheurs ont examiné les données de deux enquêtes de longue durée, représentatives et financées par le gouvernement, auprès de plus de 360 ​​000 adolescents. Pour obtenir les résultats de cette étude, les chercheurs ont utilisé deux sondages différents : Monitoring the Future, qui est une étude permanente sur les comportements et la santé de la jeunesse américaine, et Youth Risk Behavior Surveillance Survey, qui surveille les comportements à risque chez les jeunes.

En combinant et en analysant les données des deux enquêtes, les chercheurs ont constaté qu’en 2015, environ 40% des adolescents dormaient moins de 7 heures par nuit, soit 58% de plus qu’en 1991 et 17% de plus qu’en 2009. À partir de 2009, l’utilisation des smartphones a explosé, ce qui serait responsable du taux de croissance de 17% entre 2009 et 2015 du nombre d’étudiants dormant 7 heures ou moins. Selon les auteurs, les adolescents pourraient non seulement utiliser leur téléphone au lit et à la place de dormir, et les longueurs d’ondes lumineuses émises par les smartphones et les tablettes peuvent interférer avec le rythme naturel de sommeil et de veille du corps (dérèglement du rythme circadien).

Smartphones et tablettes peuvent interférer avec le rythme circadien

Le sommeil des adolescents a commencé à diminuer quand la majorité a commencé à utiliser les smartphones. Les enfants hyper-connectés d’aujourd’hui deviennent moins rebelles, plus tolérants, moins heureux et non préparés à l’âge adulte. C’est un schéma très suspect qu’il faut anticiper pour protéger les adolescents.

Les enfants pourraient compenser ce manque de sommeil en somnolant pendant les heures de jour, ce qui pose beaucoup de problèmes de concentration. Notre corps essaye de répondre à ses besoins de sommeil, ce qui signifie que le sommeil va interférer avec d’autres sphères de notre vie.

Enfin, pour beaucoup, les smartphones et les tablettes font partie intégrante de la vie de tous les jours, il est donc essentiel de créer une modération. Limiter l’utilisation à 2 heures par jour devrait laisser suffisamment de temps pour un bon sommeil. Et c’est un conseil précieux pour les jeunes et les moins jeunes.

Limiter l'utilisation du smartphone à 2 heures par jour

Compte tenu de l’importance du sommeil pour la santé physique et mentale, les adolescents et les adultes devraient se demander si leur utilisation d’un téléphone intelligent ou d’une tablette interfère avec leur sommeil. Aussi, se poser la question de savoir la véritable utilité de passer autant de temps devant un écran.

En effet, il est particulièrement important de ne pas utiliser les appareils d’écran juste avant de se coucher, car ils peuvent interférer avec l’endormissement. Ne négligeons pas de prendre soin de nous et de nos enfants, en se réappropriant des bons réflexes. Plutôt que de consulter votre profil Facebook, Snapchat ou Instagram avant de dormir, consacrez-vous à des choses plus saines comme la lecture d’un livre, vous améliorerez au passage votre humeur, votre concentration et votre qualité de sommeil pour faire de beaux rêves.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Octobre 2017


Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s