Bienfaits des légumes-feuilles pour prévenir la dégénérescence maculaire

Bienfaits des légumes-feuilles pour prévenir la dégénérescence maculaire

Manger des légumes-feuilles, c’est la possibilité de consommer peu de calories et de gras, tout en s’assurant de consommer des protéines.

Riches en fibres alimentaires, en fer et en calcium, ils sont le meilleur moyen pour faire le plein en composés phytochimiques (vitamine C, caroténoïdes, lutéine, acide folique, vitamine K).

La liste des légumes-feuilles comprend notamment le cresson, l’endive, la mâche, le chou, l’épinard ou l’oseille.

Faciles à trouver dans le commerce, à cultiver et à cuisiner, les légumes-feuilles regorgent de bienfaits pour la santé de la famille.

D’ailleurs, une nouvelle étude a montré que la consommation de légumes à feuilles vertes et de betterave, pourrait aider à réduire le risque de développer une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) à un stade précoce.

Les résultats de l’étude sont publiés dans la revue Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics en date du 17 octobre 2018.

Manger des légumes-feuilles pour prévenir la DMLA

Manger des légumes-feuilles pour prévenir la DMLA


Des chercheurs de l’Institut de recherche médicale Westmead (Australie) ont interrogé plus de 2 000 adultes australiens âgés de plus de 49 ans. Les participants à cette étude ont été suivis pendant 15 ans.

Les recherches ont montré que les personnes consommant chaque jour entre 100 et 142 mg de nitrates végétaux avaient 35% moins de risques de développer une DMLA précoce que les personnes consommant moins de 69 mg de nitrates végétaux par jour.

Rappelons que l’oxyde nitrique (NO) est crucial pour la physiologie humaine. En effet, il permet de moduler de nombreux processus jouant un rôle essentiel dans la performance physique. Les nitrates inorganiques sont en abondance dans les légumes verts feuillus et la betterave.

Une découverte avec des conséquences importantes

Une découverte avec des conséquences importantes


Les chercheurs indiquent que le lien entre le nitrate alimentaire et la dégénérescence maculaire pourrait avoir des conséquences importantes.

Cette étude met en avant pour la première fois que les effets mesurés des nitrates alimentaires sur le risque de dégénérescence maculaire.

L’étude constate que les personnes consommant quotidiennement entre 100 et 142 mg de nitrates alimentaires présentaient un risque réduit de développer les premiers signes de dégénérescence maculaire, par rapport aux personnes consommant moins de nitrates.

« Si nos résultats sont confirmés, l’intégration d’une gamme d’aliments riches en nitrates alimentaires, tels que les légumes à feuilles vertes et la betterave rouge, pourrait constituer une stratégie simple pour réduire le risque de dégénérescence maculaire précoce », soulignent les chercheurs.

Par exemple, les épinards contiennent environ 20 mg de nitrates pour 100 g, tandis que la betterave rouge contient près de 15 mg de nitrates pour 100 g.

Cependant, la recherche n’a montré aucun avantage supplémentaire pour les personnes qui consommaient plus de 142 mg de nitrates alimentaires par jour.

De plus, il n’a été montré aucun lien significatif entre les nitrates alimentaires et la DMLA au stade avancé, ni entre les nitrates non végétaux et le risque de DMLA.

Dans le cas de la DMLA, l’âge est le facteur de risque le plus puissant connu et la maladie est susceptible de survenir après l’âge de 50 ans. Sachant, qu’il n’y a actuellement aucun traitement pour la maladie, un régime alimentaire sain est une clef pour se prémunir du risque de DMLA.

Enfin, cette recherche a compilé les données de la Blue Mountains Eye Study, une étude de référence basée sur la population qui a débuté en 1992.

Elle est l’une des plus importantes études épidémiologiques au monde, qui mesure les facteurs liés au régime alimentaire et au mode de vie en fonction des résultats pour la santé et de diverses maladies chroniques.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Octobre 2018

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires. Lire la suite.

Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.