Probiotiques : la colonie de l'intestin

Hygiène alimentaire : à propos des probiotiques

Nobel de médecine sur les cellules souches à l’honneur, le Bisphénol A et les OGM en ligne de mire, Facebook et Twitter plus alléchants que le sexe et l’alcool, création d’ovocytes et de sperme à partir de cellules souches, le venin mortel d’un serpent utilisé pour combattre la douleur, cette période d’actualités automnales pour les domaines de la santé et du bien-être est très riche.

Toutes ces avancées, récompenses ou découvertes ne doivent pas pour autant nous éloigner de l’importance de continuer à bien se nourrir. Au même titre que la qualité du sommeil, avoir une bonne alimentation — une bonne santé digestive — est un élément essentiel pour faire face aux épreuves de la vie quotidienne et préserver son tonus général – encore plus lors de changements climatiques.

Alimentation optimale

Probiotiques : la colonie de l'intestinVeiller à son hygiène de vie, avoir un minimum d’activité physique et de temps de repos sont des facteurs primordiaux pour le bien-être. Et pour parfaire ces mesures d’hygiène, il est aussi intéressant de veiller à écouter son corps et à s’adapter en fonction des saisons. Selon la période de l’année et les efforts demandés/fournis, notre alimentation doit nous apporter les nutriments, les vitamines et les oligo-éléments suffisants pour faire face aux différentes attaques extérieures comme les changements de température. Dans cette attention portée pour la garantie de nos besoins fondamentaux, l’assimilation et le choix des aliments pourra varier selon chaque personne.

Mangez équilibré ! Mangez des fruits et des légumes !L’alimentation optimale n’est pas simple à atteindre pour tout le monde (raisons économiques, sociales…). Mais les bases pour l’atteindre nécessitent de prendre des repas équilibrés, d’avoir une alimentation variée, de consommer le plus possible des aliments frais et de bonne qualité (aliments bio et/ou de saison), de ne pas abuser ou proscrire des aliments trop gras comme la charcuterie, d’éviter la junkfood, de manger en quantité raisonnable et bien entendu de se faire plaisir avec une alimentation savoureuse et colorée.

La manière d’assimiler nos aliments a aussi une influence sur notre santé digestive et peut provoquer des troubles digestifs, comme par exemple si vous avez tendance à la tachyphagie (action ou fait de manger trop rapidement). Notre alimentation a donc un effet notoire sur notre immunité (système immunitaire), notamment par l’effet des bactéries présentes dans des produits de consommation fermentés (cuisinés ou non), qui agissent comme des antibiotiques. Ces produits offrant des probiotiques naturels sont nombreux et offrent des saveurs toutes différentes permettant de s’assurer une consommation régulière et de s’adapter à chacun, comme le lait, la levure de bière, la choucroute, les sauces shoyu, natto, tamarin, le miso, l’extrait de Pépin de Pamplemousse (EPP), le kéfir ou encore le kombucha, pour ne citer que ceux-là.

Probiotiques : lactobacillus rhamnosusProbiotiques : naturels ou en compléments alimentaires ?

La fonction des probiotiques est donc d’entretenir notre flore intestinale (une majorité de nos cellules immunitaires se situent autour de l’intestin) afin de l’aider à fonctionner correctement. La flore intestinale (dont plusieurs études apportent des éclairages parfois étonnant, comme sur les « enterotypes ») joue un rôle déterminant dans notre immunité, en conditionnant l’assimilation des aliments dans le cadre de la fabrication de la vitamines B et de la vitamine K, mais aussi sur la dégradation d’une part du cholestérol et de la stimulation de la digestion des protéines et du lait.

Cependant, bien qu’une alimentation soit optimale pour notre fonctionnement digestif et immunitaire, les aléas de la vie (fatigue, stress, prise de médicaments…) ont des conséquences qui peuvent perturber le fonctionnement, comme les troubles digestifs, les diarrhées, les migraines, les mycoses ou les douleurs ostéo-articulaires. Pour contrer les baisses de formes pendant les périodes de stress ou de changements de saison, des cures complémentaires de vitamines comme l’acérola (qui contient de la vitamine C) ou de probiotiques peuvent donc bien compléter une nutrition et une activité physique correcte. La prise de probiotiques en compléments alimentaires peut donc être un moyen d’aider notre flore intestinale à se refaire toute seule, notamment parce que cette supplémentation va coloniser notre intestin. Pour s’en assurer, il est généralement conseillé d’utiliser des probiotiques sous forme de gélule afin qu’ils passent aisément la barrière gastrique et digestive.

Acérola : un fruit puissant pour la santéLa supplémentation en  probiotiques a pour mission d’éliminer des germes malicieux, en agissant sur notre santé comme des antibiotiques, mais sans tuer le « vivant » et en stimulant nos défenses naturelles, puisqu’ils franchissent la barrière gastrique.  Notons que tout le monde ne peut pas prendre des probiotiques. En fonction d’un trouble particulier il est recommandé de consulter votre médecin traitant ou un médecin nutritionniste qui sera le seul à pouvoir diagnostiquer et traiter. Les probiotiques, qui sont disponibles dans nos aliments (levure, yaourt, lait fermenté,….) ou dans les compléments alimentaires sont efficaces de manière variée, tant sur leurs actions que selon les personnes. L’alternance est parfois un choix plus judicieux et la prévention est encore l’une des meilleures choses.

Probiotiques ou lactase : en guerre contre la maldigestion du lactose

Un article publié (5) dans « Le Quotidien du Médecin » (online, le 17 Octobre 2012) signale que 70 % de la population mondiale est touchée par des problèmes d’assimilation du lactose. Si la population adulte mondiale, qui est actuellement en augmentation, souhaite combattre la maldigestion du lactose et pouvoir continuer à consommer des produits laitiers, il existe plusieurs solutions afin d’améliorer la digestion du lactose. Ces solutions disponibles concernent par exemple l’ingestion de bactéries probiotiques (présentent dans certains yaourts) ou de lactase exogène (présentent dans les compléments alimentaires).

© Blog Nutrition Santé / photos DR.

Sources

  1. http://www.latimes.com/business/money/la-fi-mo-social-media-sex-20121005,0,5772952.story
  2. http://www.jim.fr/en_direct/pro_societe/e-docs/00/02/0D/F7/document_actu_pro.phtml
  3. http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/medicine/laureates/2012/
  4. http://www.nature.com/news/deadly-snake-venom-delivers-pain-relief-1.11526
  5. http://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/gastro-enterologie-hepatologie/contre-la-maldigestion-du-lactose-des-probiotiques-ou-de-
  6. MICI et probiotiques : bientôt des yaourts à l’élafine ? http://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/gastro-enterologie-hepatologie/mici-et-probiotiques-bientot-des-yaourts-l-elafine « Une équipe INSERM/INRA suggère que des probiotiques de consommation courante puissent être utilisés à des fins thérapeutiques dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI).« 
  7. Des bactéries transgéniques contre les inflammations intestinales http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/11/01/des-bacteries-transgeniques-contre-les-inflammations-intestinales_1784544_1650684.html

2 réflexions sur “Hygiène alimentaire : à propos des probiotiques

  1. Pour résoudre les problèmes de constipation de ma fille, qui pourtant mangeait équilibré, avec fruits, légumes, fibres, et tout et tout, un osthéopathe nous a conseillé de lui donner des gelulles d’ultra-levure, une fois par jour. Et franchement, les choses se sont améliorées progressivement.

    A bientôt.

    Nadège

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s