Akane Zen : la passion pour l’artisanat japonais [Interview]

Akane Zen : artisanat d’art japonais en direct du Japon


Le Japon est un pays évocateur et fascinant. Pays insulaire de l’Asie du sud-est, le Japon est intriguant à plus d’un titre. Le simple fait de prononcer son nom apporte son lot d’images et de fantasmes.

Entre les célèbres Yasujirō Ozu, Akira Kurosawa, le studio Ghibli d’Hayao Miyazaki, Takeshi Kitano, les sushis, les mangas, les geishas, les samouraïs, le thé vert et la technologie de pointe, l’Art japonais et les traditions résistent.

Mais comme partout, les traditions se perdent et se transforment. La jeunesse fuit la campagne et préfère la grande ville, en faisant souvent table rase du passé.

Akane Zen Logo JaponL’Art japonais traditionnel n’en reste pas moins présent et affronte ce désintérêt, grâce à des gens passionnés et des projets novateurs comme Akane Zen.

Projet porté par la cheville ouvrière Takeshi Mishio et soutenu par Lucas Stalder, le site Akane Zen a pour vocation de mettre en avant des artisans d’art japonais auprès des internautes francophones en particulier. Implanté dans la magnifique ville de Fukuoka, Akane Zen a été fondé courant de l’année 2016 et poursuit son développement.

Faire connaître, soutenir, promouvoir et stimuler l’artisanat japonais traditionnel, telles sont les motivations de Takeshi Mishio, un japonais dévoué à ses racines et qui souhaite partager ses découvertes grâce à sa boutique de vente en ligne d’artisanat japonais.

L’artisanat, ce n’est pas détruire la Nature. Ce n’est pas acheter un produit qui vient d’on ne sait où, fait par on ne sait qui, dans on ne sait quelles conditions. C’est en revanche un patrimoine, un savoir-faire, un style de vie, un mélange entre utilité pragmatique et expression artistique. On bosse chaque jour pour préserver ça. — Akane Zen

Akane Zen : amour du « fait-main » et de la transmission des traditions

Akane Zen Fukuoka

Interview de Takeshi Mishio et Lucas Stalder


Pourquoi avez-vous crée le site de vente en ligne akanezen.com ? Et que signifie le nom « Akane Zen » ?


Takeshi Mishio (TM) : C’est pour soutenir les artisans du Kyūshū (la plus méridionale des 4 îles principales du Japon) en leur donnant une visibilité sur le net et une opportunité de vendre à l’étranger. « Akane » désigne la couleur du Soleil Levant représenté sur le drapeau japonais. « Zen » est ce mot que vous connaissez déjà tous, et l’esthétique que nous recherchons : rustique, simple, humble.

Temple japonais Fukuoka


Quelle est la raison de vouloir faire découvrir les artisans de la région de Kyushu plutôt que d’autres régions du Japon ? Souhaitez-vous étendre le projet à d’autres régions du Japon dans le futur ?


Lucas Stalder (LS): L’objectif principal derrière Akane Zen est de redynamiser la région du Kyūshū et son économie locale. Mais dans le futur, on compte bien sûr vous présenter des artisans d’art traditionnel dans tout le Japon !


Comment sélectionnez-vous les artisans et les artistes présents sur votre site ?


TM : On a certains critères. On sélectionne des artisans ou ateliers qui fabriquent essentiellement à la main et qui ont hérité d’un savoir-faire ancestrale, transmis de génération en génération.

LS : Et naturellement, on sélectionne surtout des objets qui nous plaisent, qu’on a envie de partager.

Couteaux japonais


Sur votre site vous présentez des objets artisanaux qui sont de véritables œuvres d’arts. A qui s’adressent-ils en particulier ?


LS : A tous les amoureux des beaux objets ! Des objets pour lesquels vous pouvez développer une valeur sentimentale. Que vous pourrez utiliser toute votre vie et transmettre à vos descendants. Ils peuvent faire une belle décoration, mais ces objets sont surtout faits pour être utilisés et pour vivre avec.


Parmi vos catégories, la rubrique Cuisine comporte de magnifiques objets japonais pour embellir une table. Est-ce que tous les produits vendus sont destinés en particulier à des plats typiques japonais ou ils peuvent être utilisés pour des présentations de plats occidentaux ?


LS : Ce sont des objets typiquement japonais, donc bien sûr adaptés à la base pour un mode de vie à la japonaise… mais au diable les conventions !

Ces petites assiettes par exemple rempliront parfaitement leur rôle pour vos tapas ou vos apéros ! Même les ustensiles pour la cérémonie du thé sont tous à l’origine des objets détournés. Laissez votre imagination s’exprimer !

On avait justement fait un apéro avec des assiettes faits par Eiichirô-san, l’un de nos artisans et partenaires.

Artisanat Japonais : Eiichirô-san

Découvrez en avant-première la magnifique collection d’assiettes origami Konako et Ryokan réalisée par l’artisan d’art japonais Eiichirô-san sur le site Akane Zen.


Quels sont les éléments/objets principaux qui constituent la table traditionnelle d’un repas de famille au Japon ?


TM : Un repas traditionnel est normalement composé selon le principe du Ichijû-Sansai, qui veut dire littéralement « une soupe et trois légumes ». Donc avec un bol de riz comme base, on ajoute un bol de soupe (souvent de miso), puis trois accompagnements. Les accompagnements sont en général des légumes mais on peut remplacer par du tofu ou du poisson pour un apport en protéines. La clé étant de varier et équilibrer. C’est pour ça qu’au Japon, il y a beaucoup de sortes de petites assiettes pour faire ses propres assortiments. On régale les papilles, mais aussi les yeux !
On boit principalement de l’eau pendant le repas, puis on finit par une tasse de thé pour mieux digérer. Ajoutez le pot au feu au milieu de la table, et vous avez là un repas typique d’une famille japonaise traditionnelle.

Voici de délicieux petits exemples (c’est ma femme qui a cuisiné !). La vaisselle vient du Tsurumi-gama, un atelier associé d’Akane Zen. Mais ils ne figurent pas dans notre catalogue pour l’instant.

Ichijû-Sansai : vaisselle et céramique du Japon

Détails du plat traditionnel japonais Ichijû-Sansai 

  1. Renkon-ae (en haut à gauche) : Racines de lotus et copeaux de bonite séchée, le tout dans un peu de vinaigre et de sauce soja (shoyu).
  2. Omelette de porc et épinards (en haut au milieu) : épinards et viande de porc hachée enroulée dans une fine omelette qui contient du sucre, de la sauce soja (shoyu) et du poivre.
  3. Ingen-ae (en haut à droite) : Haricots verts cuits à l’eau salé, saupoudrés de miettes d’Umeboshi (prunes salées) et de Nori (algues séchées).
  4. Soupe miso (en bas à droite) : Champignons Shimeji cuits dans un bouillon à base de dashi (bouillon japonais). Une fois cuite rajoutez le miso et des petits oignons ciselés.
  5. Bol de riz (en bas à gauche) : la base de tous repas. Sans ce riz, un Japonais aura l’impression de ne pas avoir eu de plat principal.

Enfin comment définiriez-vous votre métier et la philosophie qui vous anime ?


LS : Je nous vois surtout comme des passionnés et des transmetteurs. On veut présenter en France les artisans japonais, leur métier, leur lieu de vie. On veut aussi proposer aux Français une façon alternative de consommer, avec une dimension plus humaine.

L’artisanat, ce n’est pas détruire la Nature. Ce n’est pas acheter un produit qui vient d’on ne sait où, fait par on ne sait qui, dans on ne sait quelles conditions.

C’est en revanche un patrimoine, un savoir-faire, un style de vie, un mélange entre utilité pragmatique et expression artistique. On bosse chaque jour pour préserver ça.

TM : Moi ce qui m’attire aussi dans ce métier, c’est de pouvoir partager avec les Français les éléments de notre culture et de notre esthétique. J’aimerais construire un « pont culturel » entre le Japon, la France, et leurs artisans.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Mai 2017


Bon à savoir ! Si vous prévoyez de faire un cadeau et qu’il y a donc une date butoir, nous vous recommandons de prévoir environ 4 semaines à l’avance pour être sûr. Dans le cas où un produit n’est pas en stock, on peut le faire fabriquer sur demande. Voici une petite simulation « étape par étape » pour vous aider à comprendre le processus d’une commande sur notre site d’artisanat d’art japonais Akane Zen

Achat artisanat japonais

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s