Synchronisation neuronale

Communication : les rythmes des ondes cérébrales entre deux personnes s’accordent

La cognition, le cerveau et le langage sont des domaines très intéressants et régulièrement disséqués par des chercheurs pour mieux comprendre les fonctionnements de la communication entre les humains. 

Une étude publiée le 23 juin 2017 dans la revue Scientific Reports (Nature) révèle des résultats surprenants : les rythmes des ondes cérébrales entre deux personnes qui participent à une conversation commencent à s’accorder.

Selon les scientifiques, cette synchronisation inter-cerveau peut être un facteur clé dans la compréhension de la communication linguistique et interpersonnelle.

Le cerveau humain

La synchronisation inter-cerveau va au-delà du langage


Quelque chose d’aussi simple qu’une conversation quotidienne fasse que le cerveau des participants commence à travailler simultanément est une découverte riche d’espoir.

Réalisée par le Centre basque sur la cognition, le cerveau et le langage (BCBL) en Espagne, cette récente étude vient dépoussiérer les résultats des recherches traditionnelles qui avaient suggéré l’hypothèse selon laquelle le cerveau « synchronise » selon ce qui est entendu et ajuste ses rythmes aux stimuli auditifs.

Dorénavant, les experts ont fait un grand bond en avant et ont analysé simultanément l’activité neuronale complexe de deux étrangers qui dialoguent pour la première fois.

En enregistrant une activité électrique cérébrale l’équipe de chercheurs a confirmé que l’activité neuronale de deux personnes impliquées dans un acte de communication « se synchronise » pour permettre une « connexion » entre les deux sujets.

« Cela implique une communion inter-cerveau (ndlr, synchronisation inter-cerveau) qui va au-delà du langage lui-même et peut constituer un facteur clé dans les relations interpersonnelles et la compréhension du langage« , précise l’étude.

Ainsi, les rythmes des ondes cérébrales correspondant à locuteur et à l’auditeur s’ajustent selon les propriétés physiques du son des messages verbaux exprimés dans une conversation. Cela crée une connexion entre les deux cerveaux, qui commencent à travailler ensemble vers un objectif commun : la communication.

« Les cerveaux des deux personnes sont réunis grâce au langage et la communication créée des liens entre des personnes qui vont bien au-delà de ce que l’on peut percevoir de l’extérieur », souligne l’un des chercheurs. Et « nous pouvons savoir si deux personnes ont une conversation uniquement en analysant leurs ondes cérébrales« .

Synchronisation inter-cerveau
« Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps » – Jim Rohn.

La synchronie neuronale : la synchronisation entre deux cerveaux


Grâce à l’électroencéphalographie (EEG) – une procédure non invasive qui analyse l’activité électrique dans le cerveau – les scientifiques ont mesuré le mouvement de leurs ondes cérébrales simultanément et ont confirmé que leurs oscillations avaient lieu en même temps.

« Pouvoir savoir si deux personnes parlaient entre elles, et même ce dont elles parlent, en fonction uniquement de leur activité cérébrale, c’est quelque chose de vraiment merveilleux. Nous pouvons maintenant explorer de nouvelles applications, qui sont très utiles dans des contextes communicatifs spéciaux, comme le cas des personnes qui ont des difficultés avec la communication« .

Découverte de la synchronisation inter-cerveau

À l’avenir, la compréhension de cette interaction entre deux cerveaux permettrait la compréhension et l’analyse d’aspects très complexes des domaines de la psychologie, de la sociologie, de la psychiatrie ou de l’éducation, en utilisant les images neuronales dans un contexte écologique ou réel.

« Démontrer l’existence d’une synchronisation neuronale entre deux personnes impliquées dans une conversation n’a été que la première étape. Il reste beaucoup de questions et de défis sans réponse à résoudre« .

Les chercheurs soutiennent en outre que le potentiel pratique de l’étude est énorme. « Les problèmes de communication se produisent tous les jours. Nous prévoyons de tirer le meilleur parti de cette découverte de la synchronisation inter-cerveau dans le but d’améliorer la communication« .

Enfin, la prochaine étape pour les chercheurs sera d’apprendre si les cerveaux de deux personnes se « synchronisent » de la même manière lorsque la conversation se déroule dans leur langue maternelle ou non maternelle.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Juillet 2017


Sources

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s