Le secret de la motivation

Le secret pour rester motivé

La motivation vous sert de départ. L’habitude vous fait continuerJim Ryun

Tout le monde essaye de rester motivé, c’est une préoccupation universelle. Que ce soit pour apprendre une langue étrangère, finir un dossier, créer du contenu pour son blog, retourner à l’école ou au travail après des vacances, perdre du poids, faire du sport régulièrement, lire un livre,…

L’intention est là, parfois velléitaire, la procrastination l’emporte et au moindre instant où la tentation vous éloigne de votre objectif, vous plongez. Eh bien, aucun doute vous êtes un humain comme les autres.

Cependant, on peut sortir du moule, et ne plus flancher au moindre écueil et résister contre la tempête qui nous empêche d’atteindre un objectif fixé — par soi-même ou par un engagement professionnel par exemple ; pour soi-même ou pour les gens qui comptent sur nous.

Des techniques pour rester motivé pullulent sur Internet et dans des livres de développement personnel. Certains conseils sont bons, mais il semble aussi important de comprendre comment nous fonctionnons. Surtout avant de dépenser de l’argent et du temps dans des techniques ou des formations de motivation qui sont parfois le seul moyen de certains manipulateurs de nous alléger le portefeuille.

Psychologie de la motivation et des émotions

S’intéresser à la motivation et aux émotions


La préface du livre « Psychologie de la motivation et des émotions » de  Johnmarshall Reeve, un ouvrage incontournable dans le domaine, explique que « La motivation et les émotions représentent des états fondamentalement humains qui, même s’ils prennent origine au début de l’humanité, conservent toujours leur importance de nos jours. En effet, la compréhension de ces processus revêt une grande utilité non seulement pour guider nos propres comportements, mais aussi pour éclairer notre compré­hension du monde qui nous entoure et nos interactions qui en découlent. Il n’est donc pas surprenant que ce secteur de recherche représente l’un des plus vibrants en psychologie, où des milliers d’articles sont publiés annuellement. Une connaissance approfondie de ce secteur toujours en ébullition représente une tâche ardue mais néanmoins fondamentale. »

« Le fait d’apprendre des choses sur la motivation et les émotions est très intéressant. Peu de sujets suscitent et nourrissent autant l’imagination. Tout ce qui concerne ce que nous sommes, pourquoi nous désirons ce que nous désirons et comment nous pouvons améliorer nos vies respectives, est évidemment intéressant. De même, tout ce qui concerne ce que les autres désirent, les raisons pour lesquelles ils désirent ce qu’ils désirent et les manières dont nous pouvons améliorer leur vie, est également intéressant. Lorsque nous essayons d’expliquer pourquoi les gens veulent ce qu’ils veulent et font ce qu’ils font, nous pouvons nous tourner vers les théories de la motivation afin d’en apprendre davantage sur des sujets comme la nature humaine, les efforts qu’un individu fournit pour l’accomplissement et le pouvoir, les désirs sexuels et la recherche d’intimité, et les émotions comme la peur et la colère. Ces théories expliquent comment cultiver un talent et développer de la créativité, comment développer des intérêts et des compétences, et nous aident à nous fixer des objectifs et construire des projets d’avenir. »

Notre source de motivation

Notre source de motivation change à mi-parcours de la poursuite d’un objectif


D’après les résultats d’une recherche récente, notre source de motivation change à mi-parcours de la poursuite d’un objectif. Les personnes qui perdent de l’intérêt pour atteindre un but peuvent bénéficier d’essayer différentes stratégies de motivation.

Avez-vous déjà bien démarré sur un nouveau but, comme perdre du poids, apprendre une langue étrangère ou économiser plus d’argent ? Vous savez, cette fameuse première période où tout fonctionne, pour finalement ne pas trouver cette motivation effervescente après une période de temps d’habitude, et puis tout laisser tomber….

13 raisons différentes pour faire du sport
13 raisons différentes pour faire du sport. La science de la motivation. Psychologie de la motivation et des émotions. (p5)

« Un athlète ne peut arriver en compétition très motivé s’il n’a jamais été mis à l’épreuve. » Sénèque

Des chercheurs de l’Université de Winnipeg et de l’Université du Manitoba (Canada) ont découvert une explication possible à ce phénomène commun au plus grand nombre. Notre source de motivation change lorsque nous progressons vers un but. Leurs résultats sont disponibles en ligne dans le Journal of Consumer Psychology.

Dans l’étude, les chercheurs ont prédit que, pendant les premiers stades de la poursuite d’un objectif, les participants seraient motivés par leur espoir, les aspirations et les aspects positifs d’atteindre leur résultat souhaité. Par exemple, les personnes qui voulaient perdre 10 Kg imaginaient leur apparence à un poids désiré, en achetant de nouveaux vêtements et en ressentant plus d’énergie. Ceci est connu comme une sorte de motivation par la promotion, la gratification — la carotte qui fait avancer l’âne —, et les gens dans cette mentalité sont motivés par des choses positives qu’ils peuvent faire progresser, comme exercer plus de sport et manger plus de fruits et de légumes.

Seulement, au fur et à mesure que les gens se rapprochaient d’atteindre leurs objectifs, les chercheurs ont prédit que les gens passeraient à une mentalité de motivation de prévention. A ce stade, ils seraient motivés par leurs responsabilités, leurs devoirs et la volonté d’éviter quelque chose de négatif. Les personnes qui essaient de perdre 10 Kg pourraient penser à la déception de ne pas avoir atteint le but de la perte de poids ou ne pas s’harmoniser avec un vêtement convoité. Ils commencent à se concentrer sur les choses pour éviter de faire du mal, comme la conduite sans dessert et un mode de vie sédentaire.

Nutrition sportive : manger avant ou après ?

« Rien n’est plus insondable que le système de motivations derrière nos actions. » Georg Christoph Lichtenberg / Le miroir de l’âme

Les chercheurs ont mené cinq expériences et ont constaté que leur prédiction était correcte : la motivation passait de la gratification à la prévention. D’une manière générale, les gens sont principalement axés sur la gratification, donc ils sont bons pour commencer les objectifs, mais pas aussi bons pour les accomplir.

Les résultats de l’étude suggèrent donc que les gens peuvent avoir une meilleure chance d’atteindre un objectif en soutenant les motivations tardives — en regardant le but final au plus proche. Si on se concentre sur ce qu’il faut éviter pour atteindre nos objectifs, on a plus de chances de parcourir toutes les étapes sans perdre sa motivation de départ, précise les chercheurs.

Ces résultats vont donc le sens des théories reposant sur le concept de but. « Un but est une représentation interne d’un résultat désiré. Il est à la fois une cible, le résultat à atteindre, et ce qui guide l’action en lui donnant direction et énergie. Deux types de buts sont à distinguer, classiquement repérés dans la littérature par le couple approche/évitement » (« Traité de psychologie de la motivation« , Éd. Dunod).

Pour ceux qui essaient d’économiser de l’argent pour une maison ou un voyage, par exemple, au début, cela pourrait aider à trouver des stratégies d’épargne positives, comme obtenir un emploi mieux rémunéré ou investir de l’argent. Plus tard dans le processus, mettez l’accent sur les stratégies d’évitement, comme de prendre le dîner au restaurant moins souvent ou de faire moins d’achats coûteux. Même si ce sont  des choses qui paraissent simples et évidentes pour certains, il semblerait qu’un grand nombre d’objectifs fixés ne soient pas atteints car les gens oublis souvent d’avoir une visibilité sur la finalité de l’objectif.

La Théorie des buts


« La Théorie des buts où la motivation est étroitement liée à la définition des objectifs, à partir de laquelle le comportement sera influencé. Selon cette théorie, « pour être moteur et mener aux plus grandes performances, un but doit être difficile à atteindre, spécifique et voulu ». Selon la théorie du contrôle, les buts sont plus ou moins motivants selon qu’il s’agit d’objectif d’ordre comportemental concret, peu motivant, ou d’objectif d’ordre abstrait (devenir un bon professionnel) beaucoup plus motivant. Dans cette hiérarchie motivationnelle, nous trouvons, du plus bas (peu motivant) au plus élevé (très motivant) l’objectif concret, l’objectif de performance, l’objectif de maîtrise et l’objectif abstrait (Vallerand et Thill 1993). »

Le secret du bonheur

« Le premier travail d’un manager n’est pas d’apporter la motivation mais de supprimer les obstacles. », Scott Adams

Ces résultats ont également des implications pour les spécialistes du marketing. Les entreprises encadrent parfois leurs publicités en fonction du fait que les consommateurs se situent tôt ou tard dans la poursuite de leurs objectifs. Par exemple, une salle de gym pour les personnes qui commencent à se mettre en forme pourrait mettre souvent l’accent sur les possibilités passionnantes et les dernières technologies de remise en forme de la salle de sports qui aideront les membres à réaliser leurs aspirations.

Enfin, il est aussi important de comprendre que la perte de motivation peut aussi provenir d’un mauvais environnement social et familial, ou d’un problème de santé. Par exemple, des chercheurs ont prouvé que la dopamine régule aussi la motivation, obligeant ainsi les individus à contrôler et à persévérer leur taux de dopamine en cas de doute et de perte de motivation. Trouver (dans la mesure du possible) des solutions pour éradiquer ce qui vous coupe votre motivation sera donc un point de départ pour atteindre vos objectifs de façon plus sereine.

Clairement, le secret pour rester motivé n’est pas unique. Il n’existe pas de solution définitive. Mais les choses communes et primordiales de ceux qui réussissent sont de gérer les priorités et d’améliorer leur gestion dans l’avenir, de créer des objectifs à court terme pour éviter de se disperser, et de faire la différence entre l’important et l’urgent.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Août 2017


Sources

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s