Passer au moins 2h par semaine dans la nature est lié à une bonne santé et à un bien-être

Passer au moins 2h par semaine dans la nature est lié à une bonne santé et à un bien-être

La nature est essentielle à notre survie et notre bien-être physique et mental. Ceci est encore plus vrai lorsque l’on grandit et vit en milieu urbain, entouré de béton, de macadam et de câbles électriques.

On le sait, la nature a des effets innombrables pour nous prémunir de certains maux et nous reconnecter à l’essentiel.

De plus en plus d’études mettent l’accent sur l’importance de garder le contact avec la nature, et révèlent notamment que grandir proche de la nature réduit jusqu’à 55% le risque de troubles mentaux.

Restons connecté avec la mère Nature

Restons connecté avec la mère Nature


Deux heures par semaine, une dose essentielle de « vert » pour la santé et le bien-être.

Selon une étude à grande échelle publiée le 13 juin 2019 dans la revue Scientific Reports, consacrer au moins deux heures par semaine à la nature peut constituer un seuil crucial pour la promotion de la santé et du bien-être.

En effet, des chercheurs de l’Université d’Exeter (Royaume-Uni) révèlent que les personnes qui passent au moins 120 minutes dans la nature par semaine sont beaucoup plus susceptibles de se déclarer en bonne santé et d’avoir un meilleur bien-être psychologique que celles qui ne se rendent pas dans la nature du tout pendant une semaine moyenne.

Toutefois, aucun avantage de ce type n’a été constaté pour les personnes qui visitent des environnements naturels tels que des parcs urbains, des forêts, des parcs naturels et des plages moins de 120 minutes par semaine.

Les bienfaits de la nature sur la santé mentale

Les bienfaits de la nature au quotidien


L’étude a utilisé les données de près de 20 000 personnes et a révélé que peu importait que les 120 minutes soient atteintes en une seule visite ou en plusieurs visites plus courtes.

Il a également été constaté que le seuil de 120 minutes s’appliquait aux hommes et aux femmes, aux adultes plus âgés et plus jeunes, appartenant à différents groupes professionnels et ethniques, parmi ceux vivant dans les zones riches et pauvres, et même parmi les personnes souffrant d’une maladie ou d’un handicap de longue durée.

Il est bien connu que passer du temps à l’extérieur dans la nature peut être bon pour la santé et le bien-être des personnes, mais jusqu’à présent, aucune étude n’avait été en mesure de dire à quel point.

Les bienfaits de la nature au quotidien

La plupart des visites en nature effectuées dans le cadre de cette étude ont eu lieu à moins de trois kilomètres des participants. Il semble donc utile de se rendre dans les espaces verts urbains locaux et de participer à ce que ces lieux soient préservés.

Soulignons que deux heures par semaine est un objectif réaliste pour de nombreuses personnes, en particulier réparti sur une semaine entière pour obtenir le bénéfice. En ramenant cette routine au quotidien, on obtient un temps de 18 minutes à passer dans la nature.

Vivre dans un quartier plus vert peut être bon pour la santé et permet de réduire la pollution atmosphérique qui cause de nombreux soucis de santé dès le plus jeune âge.

Promenez vous dans la nature au moins 18 minutes par jour

Enfin, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles passer du temps dans la nature peut être bon pour la santé et le bien-être, notamment pour avoir une perspective des circonstances de la vie, pour réduire le stress et pour passer du temps de qualité avec des amis et la famille.

N’attendez plus pour vous mettre au vert dès que possible chaque jour, et n’omettez pas de mettre en veille votre smartphone lors de vos escapades, au risque d’amoindrir ou d’annuler les effets évidents de ce cadeau de la vie qui ne coûte rien.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Juin 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


Mathew P. White, Ian Alcock, James Grellier, Benedict W. Wheeler, Terry Hartig, Sara L. Warber, Angie Bone, Michael H. Depledge, Lora E. Fleming. Spending at least 120 minutes a week in nature is associated with good health and wellbeing. Scientific Reports, 2019; 9 (1) DOI: 10.1038/s41598-019-44097-3, https://www.nature.com/articles/s41598-019-44097-3

Photos © Lukasz Szmigiel ; kazuend ; Isaac Viglione ; IB Wira Dyatmika

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.