La musique influence notre perception du toucher

La musique influence notre perception du toucher

“La musique est la langue des émotions.” Emmanuel Kant

La musique est un phénomène universel qui peut susciter de vives émotions telles la joie, l’angoisse, la tristesse ou la jouissance. La musique peut évoquer un sentiment d’appartenance positif et peut être importante pour aider les humains à vivre. Elle nous accompagne dans de nombreux moments de la vie.

La musique peut nous stresser ou nous permettre de contribuer à notre bien-être, et elle peut nous toucher profondément. Jusqu’à récemment, cela n’était signifié que de manière figurative, mais une étude vient révéler qu’elle peut le faire littéralement.

Récemment des chercheurs découvraient le pouvoir de la musique contre le déclin cognitif (Alzheimer), et que le fait d’écouter de la musique influence la dépression et en jouer peut protéger la santé du cerveau.

D’autres scientifiques en Allemagne viennent de constater que le toucher est perçu différemment selon la musique jouée. Plus nous percevons la musique que nous écoutons, plus nous expérimentons et imaginons que nous sommes touchés par une autre personne.

Comment la musique change notre perception du toucher ?

Comment la musique change notre perception du toucher ?


Les scientifiques de l’Institut Max Planck (Human Cognitive and Brain Sciences, MPI CBS) spécialisés en sciences cognitives semblent avoir découvert une information importante : la musique influence notre perception du toucher. Ils ont remarqué que plus nous percevons la musique, plus nous percevons le toucher qui est administré simultanément.

Les neuroscientifiques ont réalisé cette recherche à l’aide d’une installation expérimentale intelligente qui impliquait un robot administrant des touchers incognito. Les participants à l’étude ont placé leur avant-bras à travers d’un rideau où il a été caressé par un mouvement de robot contrôlé. En même temps, ils ont écouté des morceaux de musique, qu’ils ont évalués plus tard sur une échelle : « pas du tout sexy » et « extrêmement sexy ».

Dans une de leurs expériences impliquant un assistant humain, ils ont constaté que la sensualité de la musique est transférée à l’expérience tactile. Ici, les participants pensaient qu’ils étaient touchés par une personne, mais en réalité, ils étaient touchés par le robot. Fait intéressant, lorsque les participants savaient à l’avance qu’ils seraient caressés par un robot plutôt que par une personne dans l’expérience, la musique avait toujours le même effet en ce qui concerne la sensualité du toucher.

La musique semble changer notre perception du toucher.

L’expression émotionnelle dans les sons musicaux a la même dynamique que celle du toucher


L’utilisation d’un robot à commande automatique équipé d’une brosse permettait que la durée et l’intensité du contact soient toujours différentes. Cela pourrait également démontrer que les effets de transfert observés de la musique au toucher sont basés sur des mécanismes très basaux (fondamentaux) — plutôt que par l’imagination d’une personne et indépendants du sexe ou d’un attrait spécifique d’une autre personne qui écoute la même musique.

La musique influence notre toucher
Nous percevons la musique que nous écoutons. © MPI CBS

La musique semble changer notre perception du toucher. Certaines fonctionnalités semblent être transférées de la musique au toucher. L’une des explications : l’expression émotionnelle dans les sons musicaux suit la même dynamique que l’expression émotionnelle avec le toucher. La musique triste est dans certains aspects traités dans le cerveau de manière similaire à une touche triste et une musique agressive à un contact agressif. Pour traiter la musique, nous utilisons en partie des zones cérébrales liées au toucher et au mouvement.

Les effets de transfert dans lesquels les perceptions sensorielles varient en fonction de la musique environnante ont déjà été observés pour d’autres sens. Par exemple, nous montrons une préférence pour des couleurs plus riches et plus vibrantes, plus la musique est forte.

Ces résultats illustrent également la pertinence évolutive de la musique en tant que « technologie sociale ». Influencer notre interprétation du toucher et d’autres sens dirige notre comportement vers des groupes et potentiellement même notre sélection sexuelle et notre reproduction.

Enfin, les conclusions de cette étude contredisent ainsi l’hypothèse du célèbre scientifique et psychologue cognitiviste, Steven Pinker, qui affirme que la musique peut être simplement un « cheesecake auditif », c’est-à-dire qu’il s’agit d’un dessert délicieux mais n’a aucune signification d’un point de vue évolutif et qu’il s’agit plus un sous-produit de la langue.

En effet, ces résultats laissent penser que l’effet de la musique est comme l’ubiquité du langage complexe. A travers les individus et les cultures et la conception mentale unique qui les sous-tend, aucune parole ni aucune musique ne paraît étrangère, même si l’on ne comprend pas un mot ou une note. L’effet fondamental de la musique tout comme le langage est une caractéristique biologique de l’espèce humaine.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Septembre 2017


Sources externes

2 réflexions sur “La musique influence notre perception du toucher

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s