Pourquoi l'exercice améliore l'humeur dans la dépression ?

Pourquoi l’exercice améliore l’humeur dans la dépression ?

Les bienfaits de l’exercice physique sur la santé physique et mentale sont nombreux et concrets.

Il existe de plus en plus de preuves que l’exercice peut aider à traiter les symptômes de la dépression et de l’humeur, mais les raisons n’étant pas totalement claires, la recherche continue.

Une étude publiée dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercise de septembre 2019 montre que le système endocannabinoïde (eCB) du corps peut jouer un rôle.

Le système endocannabinoïde, ou système cannabinoïde endogène, est un système biologique semblable au système nerveux.

Fondamental au fonctionnement sain de notre corps, il correspond à un ensemble de récepteurs cellulaires (récepteurs cannabinoïdes) et de molécules, situés dans notre corps.

Dans leur étude, les chercheurs proposent une nouvelle appréciation de la relation entre l’exercice, l’humeur et le système endocannabinoïde, ce qui pourrait permettre de meilleurs traitements pour la dépression.

Découverte de la première preuve d’un « système de déchets » du corps dans le cerveau

Le système endocannabinoïde


Les chercheurs ont examiné les changements d’humeur et les niveaux d’endocannabinoïdes chez les personnes souffrant de dépression majeure qui faisaient de l’exercice à différentes intensités sur un vélo stationnaire.

Ils ont constaté une augmentation significative des taux d’endocannabinoïdes et une amélioration de l’humeur après une séance d’exercice d’intensité modérée.

Le système endocannabinoïde est un système de signalisation cellulaire comprenant les propres cannabinoïdes, ou endocannabinoïdes, du corps et des récepteurs.

Il s’étend dans tout le corps et influence la fonction des systèmes immunitaire, cardiovasculaire et nerveux.

Lorsqu’un endocannabinoïde particulier se lie à un récepteur cellulaire correspondant, il envoie un signal à la cellule qui modifie son comportement et son fonctionnement.

Le besoin de trouver de nouveaux traitements pour la dépression est à l’origine de cette nouvelle recherche.

Leur découverte démontre que les effets de l’exercice sur l’humeur améliorant l’humeur impliquent probablement plusieurs mécanismes biologiques, dont le système endocannabinoïde.

Trouver des alternatives aux médicaments pour traiter la dépression

Trouver des alternatives aux médicaments pour traiter la dépression


Trouver des alternatives aux médicaments est important pour le traitement de la dépression.

Avec une meilleure compréhension du fonctionnement de l’exercice avec le système endocannabinoïde, les chercheurs expliquent qu’ils pourraient concevoir des interventions optimales pour l’exercice et réduire au maximum les médicaments.

Avoir un coup de mou, se sentir triste ou seul peut faire partie des aléas de la vie quotidienne, en particulier dans des périodes de stress, dont les origines peuvent être multiples (perte d’un proche, licenciement, séparation etc.).

Cependant, la dépression est une condition dans laquelle ces symptômes, ainsi que d’autres, persistent.

Ce trouble mental se caractérise par des épisodes de baisse d’humeur, avec de la tristesse, une faible estime de soi et une perte de plaisir.

Touchant actuellement plus de 300 millions de personnes, selon l’OMS, la dépression « peut entraîner une grande souffrance, altérer la vie professionnelle, scolaire et familiale de la personne concernée ».

« La dépression majeure est une maladie traitable et courante dans laquelle les changements d’humeur et les autres symptômes mentaux et physiques durent au moins deux semaines. »

La maladie représente un fardeau considérable pour la société et peut nuire davantage au fonctionnement de la population que d’autres affections durables, telles que l’arthrite et le diabète.

Exercices faciaux réalisés Happy Face Yoga pour des femmes de 40 à 65 ans

Augmentation des taux d’endocannabinoïdes


Pour cette recherche, l’équipe a étudié les données provenant de 17 femmes adultes âgées de 20 à 60 ans présentant un diagnostic de dépression majeure. Notons que les femmes sont plus atteintes que les hommes.

Chaque participante a suivi deux séances d’exercices de 30 minutes sur un vélo stationnaire.

Au cours d’une séance, la participante faisait du vélo à une intensité modérée prescrite et, à l’autre séance, elle pouvait faire du vélo librement à l’intensité qu’elle souhaitait.

Toutes les participantes ont terminé les deux types de session, avec un intervalle d’au moins une semaine entre chaque session.

Les chercheurs ont prélevé des échantillons de sang avant immédiatement après les séances.

En outre, les participantes ont rempli des questionnaires quelques minutes avant et après les sessions.

Une meilleure compréhension des mécanismes par lesquels les gens développent des troubles de l'humeur

Les résultats ont montré une amélioration de l’humeur après les deux séances, mais une augmentation des taux d’endocannabinoïdes seulement après la séance d’exercice d’intensité modérée prescrite. Il n’y a pas eu d’augmentation après la séance à intensité choisie par la participante.

Selon les auteurs, ces résultats sont plutôt surprenants. Une explication pourrait être le petit nombre de participants et la variation des niveaux d’intensité dans la session d’intensité libre. Certaines participantes ont terminé leur session libre avec une intensité constante, tandis que d’autres ont varié d’intensité.

Une autre explication de la différence de résultats entre les séances d’exercices libres et prescrits pourrait être liée au fait que l’exercice à un niveau recommandé par quelqu’un d’autre a un effet biologique plus puissant.

Enfin, un autre résultat significatif de l’étude est l’effet à long terme des exercices à intensité modérée.

En effet, l’augmentation des taux d’endocannabinoïdes semble corrélée aux améliorations de l’humeur jusqu’à 30 minutes après la séance.

Cela laisserait penser, que le système endocannabinoïde contribue aux effets psychotropes de l’exercice prescrit.

Exercices avec un vélo ergomètre

L’effet de l’exercice prescrit d’intensité modérée sur l’humeur


Pour conclure, « ces résultats montrent que l’effet de l’exercice prescrit d’intensité modérée sur l’humeur est généralement assez rapide et dure quelque temps à un rythme relativement soutenu », expliquent les auteurs.

Compte tenu de l’hétérogénéité et de la variabilité de l’humeur dépressive dans le trouble dépressif majeur (TDM), il est vraisemblable que l’efficacité du traitement serait mieux réalisée si les interventions de l’exercice étaient conçues pour optimiser l’engagement des mécanismes biologiques à la base des effets de l’humeur sur l’exercice.

Le mécanisme hypothétique le plus connu, selon lequel l’exercice améliore l’état d’humeur par la libération d’endorphines, bénéficie d’un soutien scientifique limité.

L'exercice intense améliore la concentration

Bien que les effets anti-inflammatoires de l’exercice, les influences sur les neurotransmetteurs et sur les neurotrophines, aient tous été supposés être impliqués dans les effets de l’exercice sur la santé mentale, des preuves limitées, chez l’homme, évaluent les relations mécanistes hypothétiques entre les facteurs potentiels et les effets psychologiques de l’activité physique.

Par conséquent, il est nécessaire de continuer à explorer les mécanismes potentiels sous-jacents aux effets de l’exercice sur l’humeur, en particulier chez les populations souffrant de troubles de l’humeur où l’exercice peut avoir le plus d’influence.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Août 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


Meyer, Jacob D.; Crombie, Kevin M.; Cook, Dane B.; Hillard, Cecilia J.; Koltyn, Kelli F. Serum Endocannabinoid and Mood Changes after Exercise in Major Depressive Disorder. Medicine & Science in Sports & Exercise: Septembre 2019 – Volume 51 p 1909–1917. doi: 10.1249/MSS.0000000000002006. https://journals.lww.com/acsm-msse/Fulltext/2019/09000/Serum_Endocannabinoid_and_Mood_Changes_after.15.aspx

Dépression. Principaux faits. OMS. 22 mars 2018. https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/depression

Trouble dépressif majeur. Descripteur MeSH. http://www.chu-rouen.fr/page/trouble-depressif-majeur

Photos © Arif Riyanto ; Anthony Tran

Une réflexion sur “Pourquoi l’exercice améliore l’humeur dans la dépression ?

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.