Consommer à long terme de l'huile de tournesol et de l'huile de poisson peut endommager le foie

Consommer à long terme de l’huile de tournesol et de l’huile de poisson endommage le foie

L’utilisation des huiles dans notre alimentation est bénéfique pour notre santé. Cependant, selon le type d’huile et son mode de consommation, les effets peuvent grandement varier. D’ailleurs, une étude publiée en février 2018 dans The Journal of Nutritional Biochemistry rapporte que la consommation à long terme d’huile de tournesol et d’huile de poisson peut endommager le foie.

Réalisée par un groupe international de scientifiques, cette étude démontre que l’ingestion à long terme d’huile de tournesol ou d’huile de poisson endommage le foie et peut provoquer une série d’altération, donnant lieu à une stéatohépatite non alcoolique (NASH).

Les effets des huiles de tournesol ou de poisson sur le foie

🌻 🐟 Les effets de l’huile de tournesol ou de l’huile de poisson sur le foie


Un groupe international de scientifiques dirigé par l’Université de Grenade (UGR, Espagne) a démontré que l’ingestion à long terme d’huile de tournesol ou d’huile de poisson endommage le foie et peut provoquer une série d’altération, donnant lieu à une stéatohépatite non alcoolique (NASH) .

Une NASH provoque une inflammation du foie qui n’est pas causée par l’abus d’alcool. C’est une maladie très grave qui peut agir comme un catalyseur pour l’apparition d’autres maladies telles que la cirrhose et le cancer du foie. Sa prévalence dans la population générale augmente avec l’âge. Actuellement, elle touche 1% à 3% des enfants, 5% des adolescents, 18% des 20-20 ans, 39% des 40-50 ans et plus de 40% de ceux de plus de 70 ans.

La stéatohépatite non alcoolique se développe chez les patients qui ne sont pas alcooliques ; elle provoque des lésions hépatiques qui sont histologiquement impossibles à distinguer de l’hépatite alcoolique. Elle se développe le plus souvent chez les patients qui ont au moins l’un des facteurs de risque suivants: obésité, dyslipidémie et intolérance au glucose. La pathogénie est mal connue mais elle semble liée à l’insulinorésistance (p. ex., dans l’obésité ou le syndrome métabolique). La plupart des patients sont asymptomatiques. Les signes d’examens laboratoire comprennent une élévation des transaminases. La biopsie est nécessaire pour confirmer le diagnostic. Le traitement comprend l’élimination des facteurs de risque et les causes.

L'huile d'olive vierge est recommandée

L’huile d’olive vierge est recommandée


La recherche a analysé comment la consommation à long terme de différentes sources de graisses alimentaires telle que l’huile d’olive, de tournesol et de poisson affecte le foie des rats. Les chercheurs de l’UGR ont mené une série d’analyses complètes, y compris des études d’anatomie pathologique, des analyses ultrastructurales utilisant des microscopes électroniques, des techniques sophistiquées de bioénergie, des mesures de longueur des télomères et le stress oxydatif.

Autre fait important, les chercheurs ont mené une étude complète du génome du foie afin d’établir comment il évoluait en fonction de la consommation des différentes huiles.

En effet, cette recherche démontre que la graisse s’accumule dans le foie avec l’âge, mais le résultat le plus frappant est que le type de graisse accumulée diffère selon les huiles consommées. Cela signifie que, indépendamment de cette accumulation, certains foies vieillissent d’une manière plus saine que d’autres et avec une prédisposition plus ou moins grande à certaines maladies.

Bienfaits de l'huile d'olive bio

Trois graisses alimentaires — huile d’olive vierge, huile de tournesol et huiles de poisson — ont été étudiées et l’huile d’olive vierge a été montrée comme la meilleure des trois pour préserver le foie tout au long de la vie.

La recherche a également révélé que l’huile de tournesol induit une fibrose, des altérations ultrastructurales, des blocages d’expression génique et une forte oxydation. Pendant ce temps, l’huile de poisson a intensifié l’oxydation associée au vieillissement, abaissé l’activité de la chaîne de transport des électrons mitochondriale et modifié la longueur relative des télomères. Les télomères sont les extrémités des chromosomes, dont le raccourcissement peut provoquer le vieillissement cellulaire et dont l’allongement peut causer le cancer.

Enfin, les altérations causées par la consommation à long terme d’huile de tournesol et d’huile de poisson rendent le foie sensible à la stéatohépatite non alcoolique. Cette maladie très grave peut catalyser d’autres maladies du foie comme la cirrhose et le cancer du foie. Les chercheurs soulignent également qu’il a déjà été prouvé que l’huile d’olive vierge est l’option la plus saine par rapport à divers aspects de la santé.

En guise de conclusion, l’aspect le plus novateur de cette étude est comment elle révèle les mécanismes par lesquels l’huile d’olive vierge apporte ces bienfaits et pourquoi la surconsommation d’autres graisses alimentaires est dangereuse. Les chercheurs pensent que cette étude sera très utile dans le cadre de la prévention et le traitement des diverses maladies du foie.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Février 2018


Sources externes

Une réflexion sur “Consommer à long terme de l’huile de tournesol et de l’huile de poisson endommage le foie

  1. J’ai toujours pensé que l’huile de tournesol n’était pas nocive et je lui prêtais même certaines vertus. J’en apprends plus à ce sujet grâce à ton billet. Merci pour le partage.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s