Une similitude existe entre nos partenaires amoureux actuels et passés

Une similitude existe entre nos partenaires amoureux actuels et passés

L’amour fait vibrer les gens. Forte émotion qui nous amène au mouvement, à l’agitation, aux réactions affectives intenses envers une personne, l’amour nous rend rêveurs, admiratifs et chargés de désir sexuel.

Dans le contexte des relations amoureuses, tout le monde est différent et parfois les partenaires passent et ne se ressemblent pas, selon nos croyances.

Cependant, les gens ont généralement un type de personne.

Une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences le 10 juin 2019 établit une cohérence entre les partenaires actuels et passés.

The Beatles « All You Need Is Love » (1967)

Les gens ont un type de partenaire amoureux


Les chercheurs ont montré que les gens avaient effectivement un « type » de rendez-vous amoureux et que, malgré les meilleures intentions du monde, sortir après ce type de comportement — par exemple, après une mauvaise relation — certains attiraient des partenaires similaires.

Bob Marley « Is This Love » (1978)

Si vous êtes déjà sorti d’une mauvaise relation et avez décidé que vous deviez sortir avec quelqu’un de différent de votre type de personne habituelle, eh bien vous n’êtes pas seul dans ce cas !

D’ailleurs, des psychologues de l’Université de Toronto (Canada) suggèrent que cela pourrait être plus facile à dire qu’à faire. En réalité, les gens recherchent souvent l’amour avec le même type de personne à l’infini.

Scorpions « Still Loving You » (1984)

Notons qu’il est fréquent que lorsqu’une relation se termine, les gens attribuent cette rupture à la personnalité de leur ex-partenaire et décident qu’ils doivent en finir. Ils veulent sortir avec un type de personne différent.

Néanmoins, les recherches récentes suggèrent qu’il existe une forte tendance à continuer d’entretenir des relations amoureuses avec une personnalité similaire.

Par ailleurs, les auteurs insistent en expliquant que « l’effet est plus qu’une simple tendance à sortir avec quelqu’un comme vous. »

Des preuves de la stabilité de la personnalité distincte des partenaires

Des preuves de la stabilité de la personnalité distincte des partenaires


Les gens ont-ils un type quand il s’agit de la personnalité de leur partenaire romantique ? C’est la question que se sont posés des chercheurs en psychologie.

Pour y répondre, ils ont utilisé les données d’une étude longitudinale de 9 ans menée en Allemagne et examiné la similitude entre les partenaires actuels et anciens d’un individu à l’aide de leurs profils de personnalité auto-déclarés.

Matthieu Chedid aka —M— « Je dis aime » (1998)

Les participants à l’étude, ainsi qu’un échantillon de partenaires actuels et passés, ont évalué leurs propres traits de personnalité liés à la gentillesse, au sérieux, à la extraversion, à l’ouverture à l’expérience, et au neuroticisme.

Bon à savoir. Le neuroticisme est un trait de personnalité fondamental dans l’étude de la psychologie qui se caractérise par une tendance persistante à l’expérience des émotions négatives.

Jacques Brel « Ne me quitte pas » (1959)

Ensuite, ils ont été interrogés sur leur degré d’identification à une série de déclarations telles que « Je suis généralement modeste et réservé », « Je m’intéresse à beaucoup de choses différentes » et « Je fais des plans et les réalise ». Puis, ils ont demandé aux répondants d’évaluer leur désaccord ou leur accord avec chaque énoncé sur une échelle de cinq points.

L’analyse des réponses a montré que, dans l’ensemble, les partenaires actuels des individus se sont décrits de manière similaire à leurs anciens partenaires.

Les auteurs indiquent que le degré de cohérence d’une relation à l’autre suggère que les gens peuvent effectivement avoir un type de relation amoureuse.

Bien que les données n’indiquent pas pourquoi les partenaires des personnes affichent des personnalités similaires, il convient de noter que les auteurs ont trouvé une similitude de partenaire qui dépasse celle de soi.

Une répétition de nos stratégies apprises

Une répétition de nos stratégies apprises


Les chercheurs précisent que leur étude était particulièrement rigoureuse, car ils ne se sont pas limités à une seule personne rappelant la personnalité de leurs différents partenaires. Ils ont reçu des rapports des partenaires eux-mêmes en temps réel.

De plus, ils signalent que les résultats offrent des moyens de maintenir des relations saines et des couples heureux.

En effet, dans chaque relation, les gens apprennent des stratégies pour travailler avec la personnalité de leur partenaire.

Si la personnalité de votre nouveau partenaire ressemble à celle de votre ex-partenaire, le transfert des compétences que vous avez acquises pourrait être un moyen efficace de commencer une nouvelle relation sur de bonnes bases.

Matthieu Chedid aka —M— « Onde sensuelle » (1998)

En outre, ils affirment que les stratégies que les gens apprennent pour gérer la personnalité de leur partenaire peuvent également être négatives.

Davantage de recherches sont nécessaires pour déterminer à quel point rencontrer un partenaire similaire à un ex-partenaire est un atout et passer à une nouvelle relation.

De la sorte, si vous constatez que vous rencontrez les mêmes problèmes relationnels après chaque relation, vous devrez peut-être réfléchir au fait que la gravitation vers les mêmes traits de personnalité chez un partenaire contribue à la cohérence de vos problèmes.

Enfin, ces résultats fournissent des preuves de la stabilité de la personnalité distincte des partenaires et ont des implications importantes pour la prévision des comportements et des actions futurs du partenariat dans les relations amoureuses.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Juin 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


Yoobin Park, Geoff MacDonald. Consistency between individuals’ past and current romantic partners’ own reports of their personalities. Proceedings of the National Academy of Sciences, 10 Juin 2019; DOI: 10.1073/pnas.1902937116, https://www.pnas.org/content/116/26/12793

Stéphanie Hahusseau. Petit guide de l’amour heureux à l’usage des gens (un peu) compliqués. https://www.odilejacob.fr/catalogue/petits-prix/de-599-eur-a-999-eur/petit-guide-de-lamour-heureux-a-lusage-des-gens-un-peu-compliques_9782738122278.php

Stéphanie Hahusseau. Comment ne plus subir – Se déconditionner de son passé. https://www.odilejacob.fr/catalogue/psychologie/psychologie-generale/comment-ne-plus-subir_9782738145079.php

Photos © Toa Heftiba ; John Schnobrich ; Alex Iby

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.