La médecine évolue ?

Evolution de la médecineNos sociétés modernes sont plus que surprenantes, et en matière de santé et de médecine, le futur nous réserve des surprises – et c’est bien vers les bonnes choses que la Recherche essaye de tendre – même si certaines polémiques révèlent des lobbying de laboratoires pharmaceutiques, comme avec l’exemple des leaders mondiaux des vaccins, notamment en 1995, lors de la menace de l’hépatite B en France

Vieillir c’est rester jeune

Notre espérance de vie médiévale était de 25 ans. Aujourd’hui, elle avoisine aujourd’hui les 80 ans dans les pays occidentaux, sans compter qu’il va grandissant comme le montre certaines exceptions culturelles (le Japon en particulier avec son régime longévité d’Okinawa). Le constat est cependant terni. Les disparités criantes entre les nations sont grandissantes. Même si le combat mené est international, comme avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), fondée en 1948, le bilan est toujours chaotique.

Quand bien même, des maladies sont passées de mortelles à bénignes, il réside encore de nombreux efforts à fournir en plus des nouvelles maladies qui apparaissent avec l’évolution du monde. Pour l’exemple, la variole a été éradiquée de la planète, mais de nouvelles infections sont apparues, comme le sida,. Ceci implique une concentration qui nécessite de gros efforts de recherche sur la structure intime des virus (le cas du virus H1N1 en 2010 es n est un exemple), les processus immunitaires et les molécules antivirales.

En effet, de nouvelles maladies ne cessent d’apparaître. Tout ceci en raison de nombreuses modifications que l’homme apporte à son environnement et à son mode de vie. Ceci ne se détache pas non plus de l’évolution propre des organismes pathogènes. Si cette espérance de vie s’allonge encore dans les années à venir, ce sera grâce aux technologies nouvelles, comme le laser, l’imagerie médicale et les biomatériaux, l’assistance par ordinateur, qui permettent de remplacer un tissu lésé, voire un organe malade de manière très simple et sans séquelle.

Heureusement, en plus des avancées technologiques au niveau médicales tout n’est pas noir ou frauduleux. Depuis quelques années, l’exemple de nombreux laboratoires est aussi exemplaire dans leur démarche de protection de l’environnement. Même si tout le monde ne peut acheter des compléments alimentaires, acheter des produits certifiés « Bio », faire des examens complémentaires ou n’a pas les moyens d’avoir une bonne complémentaire. Les démarches de nombreuses entreprises (PME et PMI), consultables sur des annuaires de parapharmacie et cosmétique nous dévoilent toujours plus d’initiatives de la part des marques.

Des marques qui suivent l’exemple du bio

Réponse aux changements de société, dans les nombreuses marques de cosmétiques et de produits en parapharmacie, il existe une variété grandissante de gammes de produits. Les marques s’influencent dans leur stratégie ou certaines qualités de produits, mais les innovations sont bien présentes. Tout ceci permet aussi aux consommateurs produits « Bio », de compléments alimentaires, de soins de la peau, d’en bénéficier.

De la marque Weleda à Natessance en passant par Couleur Caramel, Nuxe, Lavera ou Logona les offres de produits bio disponibles sur les sites de sélection de produits en Parapharmacie et Pharmacie Discount en ligne ou en commerces traditionnels sont une réelle réponse aux besoins et changements des sociétés.

Grâce à ces nombreux annuaires de parapharmacie en ligne, il est possible de trouver les meilleures marques à petits prix, que ce soit Avene, Nuxe, Caudalie, Sanoflore, Bioderma, Biocanina, Vichy, ou Durex, et les meilleurs sites de ventes en ligne de produits diététiques et de bien-être. Tout ces produits peuvent répondre à des besoins, grâce à des avancés modernes.

Comme les soins de la peau, l’entretien des systèmes veineux, la prévention de carences en vitamines ou la supplémentation (Oméga 3, levure diététiques, échinacée angustifolia, baie de Goji, …), pour des périodes précises du parcours de santé d’un humain. Le seul objectif de ce nouveau comportement est de se sentir bien et prévenir le vieillissement de nos cellules, comme une réponse à la volonté de prendre plus soin de son corps autant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Bien entendu, en dehors, qu’il s’agisse de produits de bien-être, et de compléments alimentaires, aucune automédication ni aucun auto-diagnostic ne doivent être pratiqué, sans l’avis d’un professionnel en santé (médecin de famille, etc.).

Une réflexion sur “La médecine évolue ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s