La nutriton en hiver : armer nos immunités

Nutrition hivernale : une manière simple de s’immuniser

La nutriton en hiver : armer nos immunitésLa période hivernale n’a pas son pareil. Journées plus courtes, baisses des températures, changement de luminosité, chaudières à plein régime et pulls en laines… C’est aussi une période où nous sommes plus casaniers et confrontés à une recrudescence de maladies hivernales comme la grippe, bronchiolite, ou autre gastroentérite.

Pour se prémunir de certaines contaminations et ne pas arriver au Printemps avec un épuisement de nos immunités, quelques gestes simples sont nécessaires.

L’organisme n’est pas totalement adapté aux variations de températures et lors de cette période hivernale, il subit un stress important et variable selon notre résistance. Dès lors, la nutrition, tout comme l’activité physique, est un point crucial pour s’immuniser.

Armer nos immunités

La nutrition est de manière générale un élément fondateur dans notre énergie et notre capacités à faire barrière aux attaques quotidiennes. Pendant l’hiver, notre organisme s’encrasse facilement de certaines substances qu’il n’arrive pas toujours à éliminer, et l’aider semble primordial, à l’image de l’animal qui se purge par instinct.

Pour passer l’hiver tranquillement, il existe de nombreuses recettes et remèdes de grand-mère, mais il est aussi important de consulter un professionnel de santé à chaque fois qu’un doute subsiste et autant que nécessaire lorsque vous décidez par exemple de faire des cures spécifiques avec des compléments alimentaires ou oligo-éléments. Les conseils avisés d’un médecin seront nécessaires pour connaître les vrais besoins de votre corps, en fonction de votre parcours santé.

La prise de compléments alimentaires n’a rien de grave en soi, mais c’est une forme d’automédication où de nombreuses personnes font des cures sans véritablement connaître leurs réels besoins. Ce qui peut sembler parfois dangereux ou ne servir au fond à rien, à part faire maigrir votre porte-monnaie, vu le tarif de certaines cures de compléments alimentaires.

Par contre, grâce à l’alimentation et ses vertus, il sera possible de faire des cures dépuratives assez facilement et sans prendre de risque.

Les points importants pour se prémunir d’un « encrassement » du corps et stimuler les immunités

  • évitez les fritures et les sauces
  • consommez des sucres lents et variés
  • consommez essentiellement des légumes (artichaut, radis noir, panais…) et produits de saison
  • hydratez-vous le plus possible et profitez des soirées pour consommer des tisanes et du thé vert en journée
  • évitez de louper votre petit-déj !
  • couvrez-vous bien lors de vos sorties et n’hésitez pas à vous masser ou faire des bains de pieds
  • pensez à obtenir un temps de sommeil réguliers
  • n’hésitez pas à faire une marche quotidienne ou des exercices physiques à la maison (l’amour n’est pas exclu dans les exercices😉
  • Enfin, pour d’autres détails et compléments, vous pouvez consulter un article des archives sur « 12 conseils pour bien préparer l’hiver » et un autre sur quelques préceptes pour apprendre à nourrir notre corps en hiver.

© Blog Nutrition Santé

5 réflexions sur “Nutrition hivernale : une manière simple de s’immuniser

  1. Il est vrai que l’alimentation est un facteur essentiel pour être en forme pendant la période hivernale. Personnellement, je prends régulièrement des compléments alimentaires, et depuis je m’en porte particulièrement mieux… Surtout en hiver, pendant que tous mes collègues attrapent je ne sais quels microbes, moi je n’ai rien ! C’est une évidence pour moi.

    De plus, avec mes recherches, notre alimentation est appauvrie en nutriments, il est donc essentiel à mon avis de prendre des compléments alimentaires pour pallier le manque de vitamines et nutriments de la nourriture d’aujourd’hui…

  2. Bonjour Lin!

    Merci pour le message et meilleurs vœux pour cette année du Dragon!

    Effectivement, je suis aussi amateur de certains compléments et remèdes naturels de tous genres (Elixir du Suédois, Aloe Vera, Maca, Spiruline, Echinacée,…) .

    Sans compter la réelle efficacité de certains compléments – pour ma part et à en user depuis une chimiothérapie -, je m’attache quand même à ce que l’alimentation en base soit déjà diététique et équilibrée. Ce qui n’est finalement pas le cas pour nombreuses personnes (même avec les moyens de se nourrir correctement). Beaucoup de personnes prennent des compléments sans avoir une alimentation « normale » et en rapport avec leurs besoins. L’aide ponctuelle d’un professionnel de santé (médecin, nutritionniste…) me semble évidente, voire indispensable.

  3. Il faut bien se dire que les légumes de saison ne sont pas là par hasard! L’alimentation saine et variée nous aide à passer les mois d’hiver. Malgré tout on ne peux pas passer au travers de certains tracas. pour ma part je prends des oméga 3 qui me permettent de tenir le coup!!!

    1. Bonjour Elisabeth,

      Merci pour votre commentaire. Vous dites que les oméga 3 vous permettent de tenir le coup. Mais sur quel plan et comment les utilisez-vous ? J’ai remarqué que votre blog avait une boutique, est-ce du publi-rédactionnel ou un blog perso ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s