BLOG NUTRITION SANTE

12 conseils pour bien préparer l’hiver

Défenses immunitaires et nutritionLa fin de l’été et l’arrivée de l’automne sont des périodes propices pour renforcer ses défenses immunitaires et les armer contre les changements climatiques. Personne n’est à l’abri, l’arrivée du froid, des pluies, annoncent aussi l’arrivée des irritations et autres virus (virose).

On dénombre environ 200 virus chaque année et qui sont la cause de nos rhumes, angines, rhino-pharyngites, etc. Pour contrer au mieux, il s’agit d’adopter un mode de vie sain (même si ce n’est pas toujours simple de changer ses mauvaises habitudes) et de bien renforcer nos défenses immunitaires par des recettes naturelles.

Se nourrir en conséquence, en fonction des efforts à fournir, de ses envies, des légumes et fruits de saisons, bien s’hydrater (boire de la tisane de thym, du thé vert, des jus frais…)


6 gestes simples au quotidien


La première des solutions est de prendre au sérieux les mesures d’hygiène de base qui sont accessibles à tous, par des précautions et des petites habitudes à incorporer dans son quotidien, et qui rendent la vie bien plus agréable.

  1. Aérer quotidiennement votre domicile.


  2. Éviter une température excédant 19 °C dans votre chambre. (Pour les frileux, rajouter une couverture).

  3. Se nettoyer correctement les narines, en utilisant de l’eau de mer salée (disponible en pharmacie) ou à défaut avec du sérum physiologique (qui vous servira aussi pour nettoyer vos yeux en cas de poussières ou d’irritations.

  4. Se laver les mains régulièrement dans la journée, avec un savon doux, et en utilisant une brosse à ongle au moins une fois dans la journée.

  5. Ne pas fumer et éviter les endroits enfumés.

  6. Humidifier l’atmosphère de votre logement soit avec un humidificateur ou en plaçant des petits récipients d’eau sur les radiateurs. Vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles bio dans cette eau (par exemple de lavande, mandarine rouge, ravintsara, cèdre ou citronnelle de Java)


6 mesures alimentaires et aides naturelles


  1. Consommer un maximum de fruits et légumes (de saison, ou à défaut en pur jus) contenant de la vitamine C : oranges, mandarines, kiwis, citrons. En cas d’allergies ou si vous n’aimez pas trop les fruits, on peut aussi faire une complémentation en vitamine C, avec environ 500 mg par jour (à valider en fonction de l’âge).  D’ailleurs on déniche de nombreux produits naturels, comme l’acérola, qui est excellente et donne de très bons résultats.


  2. Consommer de l’ail, car il est antiseptique et purifie le sang. Consommé en quantité, cru ou cuit dans une alimentation variée ou bien en compléments alimentaires sous forme de gélules, l’ail aide à prévenir plusieurs maladies comme les angines ou les rhino-pharyngites.

  3. Prendre des oligoéléments en cure ponctuelle, car ils renforcent les défenses immunitaires (manganèse, cuivre, or, argent).

  4. Ne pas prendre à la légère les sensations de jambes lourdes, en consommant peu ou pas d’alcool ni de tabac et en faisant quelques exercices physiques quotidiens.

  5. Diffuser des huiles essentielles bio (eucalyptus par exemple), en cas de rhume ou de nez bouché. Aussi, je vous conseille l’échinacée (angustifolia) qui est une plante très efficace dans la stimulation des défenses immunitaires, à prendre par exemple en compléments alimentaires.

  6. Renforcer votre système immunitaire et digestif en faisant par exemple une cure à base d’Aloe vera Bio ou d’Élixir du Suédois Bio.


Tous les conseils donnés dans cet article doivent obligatoirement faire l’objet d’une grande attention, avec les conseils d’un praticien et spécialiste en médecine et produits parapharmaceutiques. Par ailleurs, il existe de nombreux ouvrages sur le sujet (parfois gratuits, même s’ils sont publicitaires on trouve des informations intéressantes).

Au niveau de l’usage des huiles essentielles, il est primordial de porter une attention extrême, car une mauvaise utilisation des huiles essentielles peut conduire à de graves problèmes médicaux. Vous pouvez notamment consulter les « Recommandations relatives à l’évaluation du risque lié à l’utilisation des huiles essentielles dans les produits cosmétiques« .

© Jimmy Braun

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s