Comment se développe notre personnalité et comment fonctionne-t-elle ?

Comment se développe notre personnalité et comment fonctionne-t-elle ?

De l’eau a coulé sous les ponts depuis la controverse et l’inspiration qu’a créés la théorie de la personnalité élaborée par Carl Gustav Jung au début du XXème siècle — une typologie de la personnalité qui se démarquait de celle de Sigmund Freud.

La psychologie de la personnalité est un domaine très intéressant. Cette branche de la psychologie permet de comprendre les relations entre la personnalité et d’autres dimensions psychologiques comme les émotions, la motivation, le processus cognitifs, la psychopathologie, ou l’intelligence émotionnelle.

Dans une étude publiée en novembre 2017, la professeure en psychologie Carol Dweck met à jour la façon d’appréhender la théorie de la personnalité. 

La théorie de la personnalité

Nous avons tous un ensemble de besoins psychologiques que nous essayons de satisfaire à travers les objectifs que nous nous sommes fixés. Pendant que nous essayons d’atteindre ces objectifs, nous développons des représentations mentales sous la forme de croyances, d’émotions et de tendances d’action. Ces représentations mentales dirigent ensuite les autres objectifs que nous nous sommes fixés.

À mesure que cela se produit, nous formons graduellement certains styles dans la façon dont nous définissons les objectifs et les modèles de tendances comportementales qui peuvent être considérés comme des traits de personnalité. Selon Carol Dweck, ces représentations mentales deviennent la base du développement de la personnalité.

La personnalité selon Dweck

👥 La personnalité


D’où vient-elle et comment ça marche ? Comment se développent nos personnalités? Qu’avons-nous avec et ce qui est construit à partir de nos expériences ? Une fois développée, comment la personnalité fonctionne-t-elle ? Ces questions ont été plongées dans la controverse depuis que la psychologie existe.

Dans un article parut dans la revue Psychological Review, Carol Dweck (professeure à l’Université de Stanford, États-Unis) aborde ces questions.

Elle propose que nos personnalités se développent autour de besoins basiques, et elle commence par documenter les trois besoins psychologiques fondamentaux que nous rencontrons tous : le besoin de prédire notre monde, le besoin de construire la compétence pour agir sur notre monde et, parce que nous sommes sociaux, le besoin d’acceptation des autres. Carol Dweck montre aussi comment de nouveaux besoins émergent plus tard au travers de la combinaison de ces besoins de base.

Une nouvelle théorie de la personnalité ambitieuse

Une nouvelle théorie de la personnalité ambitieuse


Dès notre plus jeune âge, lorsque nous sommes nourrissons, nous sommes très bien préparés à répondre à ces besoins. Les nourrissons sont des apprenants brillants et voraces face à la recherche d’informations pertinentes sur les besoins.

Ensuite, lorsque les bébés essaient de répondre à leurs besoins, il se passe quelque chose d’important. Ils commencent à construire des croyances sur leur monde et leur rôle dans le monde : « Le monde est-il bon ou mauvais, sûr ou dangereux ? Puis-je agir sur mon monde pour répondre à mes besoins ?« .

Ces croyances, plus les émotions et les tendances d’action qui sont stockées avec eux, sont appelés « BEATs ». Ils représentent les expériences accumulées que les gens ont vécu en essayant de répondre à leurs besoins, et ils jouent un rôle clé dans la personnalité — les parties invisibles et visibles de la personnalité.

La partie invisible de la personnalité correspond aux besoins et aux BEATs. Ils forment la base de la personnalité et ils conduisent et guident la partie visible. La partie visible se produit lorsque les besoins et les BEAT créent les objectifs réels que les gens poursuivent dans le monde, c’est-à-dire ce que les gens font réellement.

Par exemple, certaines personnes sont consciencieuses. Elles poursuivent activement la réalisation et exercent l’autodiscipline et la persévérance. C’est la partie visible. Tout le monde a besoin de compétences, mais la façon dont les gens poursuivent leurs compétences — qu’ils le fassent consciencieusement — dépendra de leurs BEATs (la partie invisible, telle que leurs croyances).

L'incidence des facteurs de personnalité sur notre santé

La recherche montre que certaines personnes croient que leurs capacités sont simplement des traits fixes. Quand ils sont confrontés à une tâche difficile, ils peuvent choisir une tâche plus facile à la place parce que la tâche difficile comporte un risque. Cela pourrait exposer leur capacité fixe comme déficiente, et cela pourrait nuire à leur sens de la compétence.

Cependant, d’autres personnes croient que leurs capacités peuvent être développées. Ils sont plus susceptibles d’accueillir la tâche difficile et de s’y tenir face aux revers afin de développer leurs compétences. Ils affichent les caractéristiques de la conscience. En d’autres termes, les BEATs sous-jacents peuvent avoir un effet prononcé sur la « personnalité » visible des personnes lorsqu’elles poursuivent leurs objectifs.

Le tempérament peut aussi être important. Par exemple, si les enfants sont timides ou craintifs, ils peuvent rendre certains besoins — tels que le besoin de prévisibilité — plus forts que d’autres et influencer la façon dont ils réagissent à ce qui leur arrive, et les deux peuvent façonner les BEATs qu’ils développent.

Quelles sont les implications de cette théorie ?

Quelles sont les implications de cette théorie ?


Premièrement, cela signifie que notre personnalité se développe autour de nos motivations (nos besoins et nos objectifs) et ne concerne pas seulement les traits avec lesquels nous sommes nés. La théorie révèle également les parties invisibles de la personnalité et montre comment nous pouvons identifier et traiter les BEATs importants (en particulier les croyances) pour promouvoir le changement de personnalité.

Enfin, à l’instar des grandes théories classiques du siècle dernier, la théorie actuelle rassemble nos motivations, notre personnalité et notre développement dans un même cadre et permet d’éclairer les processus qui contribuent au bien-être et à la croissance humaine.

Cette théorie peut avoir des implications importantes sur la façon dont nous pensons au développement individuel et sur les moyens efficaces d’intervenir en cas de problèmes. La théorie pourrait, par exemple, être très utile pour expliquer les troubles de la personnalité.

Un autre type d’implication de cette théorie concerne l’identification des points d’entrée pour stimuler ou guider le développement de la personnalité saine et intervenir en cas de problèmes. Un développement sain de la personnalité peut avoir lieu dans un contexte qui reconnaît et soutient les sept besoins décrits par Carol Dweck (acceptation, prévisibilité, compétence, confiance, contrôle et estime de soi, identité, signification).

Comportements agressifs dans l'enfance

Les besoins fondamentaux peuvent être reconnus et soutenus très tôt. Les besoins en composés émergent plus tard et peuvent être supportés plus tard. En outre, un développement sain de la personnalité nécessite la formation de représentations mentales efficaces et réalistes (BEATs). Les croyances réalistes et les tendances d’action efficaces sont des conditions préalables importantes pour le développement sain de la personnalité. Les croyances et les tendances d’action semblent également très appropriées comme points d’entrée pour le traitement des problèmes et des troubles. Des croyances irréalistes et/ou inefficaces peuvent conduire à des tendances comportementales inefficaces et éventuellement à des troubles de la personnalité.

Pour conclure, des recherches futures pourraient, par exemple, tester la structure de la taxonomie des besoins, les relations entre les troubles de la personnalité et la satisfaction des besoins, et le degré d’influence du développement de la personnalité à travers les BEATs.

Le pouvoir de croire que vous pouvez vous améliorer


Visionnez ci-dessous une vidéo très intéressante de Carol Dweck lors d’un événement TED en 2014.

Mon travail jette un pont entre la psychologie du développement, la psychologie sociale et la psychologie de la personnalité, et examine les conceptions de soi (ou mentalités) que les gens utilisent pour structurer le soi et guider leur comportement. Ma recherche se penche sur les origines de ces mentalités, leur rôle dans la motivation et l’autorégulation, et leur impact sur la réussite et les processus interpersonnels. Carol Dweck

 

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Février 2018


Sources externes
  • « From needs to goals and representations: Foundations for a unified theory of motivation, personality, and development.« , Psychol Rev. 2017 Nov;124(6):689-719. doi: 10.1037/rev0000082., Septembre 2017., https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28933872
  • Carol Dweck, http://mindsetonline.com/
  • Photos © https://unsplash.com/search/photos/psychology
  • Vidéo © TEDx / « ideas worth spreading / Carol Dweck
  • A propos de Carol S. Dweck, Ph.D.: Elle est l’un des principaux chercheurs mondiaux dans le domaine de la motivation et est professeure en psychologie, notamment à l’Université de Stanford. Ses recherches ont porté sur les raisons pour lesquelles les gens réussissent et sur la façon de favoriser le succès. Elle a été professeure à Columbia et Harvard University, a donné des conférences partout dans le monde et a été élue à l’Académie américaine des arts et des sciences. Son livre savant « Self-Theories : leur rôle dans la motivation, la personnalité et le développement » a été nommé livre de l’année par la Fédération mondiale de l’éducation. Son travail a été présenté dans des publications telles que The New Yorker, Time, le New York Times, le Washington Post et le Boston Globe, et elle est apparue sur Today et 20/20.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.