Perte auditive : facteur de risque de dépression tardive

Perte auditive : facteur de risque de dépression tardive

Pour éviter la dépression tardive, vérifiez votre audition.

Une étude publiée en ligne le 6 décembre 2018, dans la revue médicale JAMA Otolaryngology-Head & Neck Surgery, a révélé que des personnes âgées présentant une perte d’audition liée au vieillissement présentaient davantage de symptômes de dépression.

Plus la perte auditive est grande, plus le risque est grand.

Les résultats de cette recherche suggèrent que le traitement de la perte auditive liée à l’âge, qui est sous-estimée et mal traitée par toutes les personnes âgées, pourrait être un moyen de lutter contre la dépression tardive.

Association de la perte auditive liée à l'âge avec des symptômes dépressifs
Il est possible de prévenir la déficience auditive.

Association de la perte auditive liée à l’âge avec des symptômes dépressifs

Bien que cette étude cherche à répondre à la question précise « existe-t-il un lien entre la perte auditive liée à l’âge et la dépression chez les adultes hispaniques ? », elle apporte de nouvelles données pour pousser l’amélioration de la prise en charge de la perte auditive.

« La plupart des personnes âgées de plus de 70 ans ont au moins une légère perte auditive, mais relativement peu sont diagnostiquées, et encore moins traitées », déclare l’auteur principal de l’étude Justin S. Golub (médecin et professeur adjoint d’oto-rhino-laryngologie).

Prendre soin de son audition et évaluer la perte auditive
Prendre soin de son audition dès le plus jeune âge.

Prendre soin de son audition et évaluer la perte auditive

La perte auditive est facile à diagnostiquer et à traiter, et le traitement peut être encore plus important s’il peut aider à soulager ou à prévenir la dépression.

Plus de 466 millions de personnes souffrent de déficience auditive incapacitante. Selon les prévisions, d’ici à 2050, près d’une personne sur 10 sera atteinte de déficience auditive.

OMS

La perte d’audition liée à l’âge est la troisième maladie chronique la plus répandue chez les personnes âgées.

La condition est connue pour augmenter le risque d’autres conditions, telles que la déficience cognitive et la démence.

Cependant, il existe peu d’études de grande envergure demandant si la perte auditive peut conduire à la dépression chez les personnes âgées – en particulier chez les Hispaniques, un groupe dans lequel la dépression peut être sous-diagnostiquée en raison de barrières linguistiques et culturelles (aux États-Unis, lieu de cette étude).

Les chercheurs ont analysé les données relatives à la santé de 5 239 personnes âgées de plus de 50 ans inscrites à l’étude sur la santé de la communauté hispanique et les latino-américains (« Hispanic Community Health Study/Study of Latinos« ).

Chaque participant a subi un test auditif audiométrique et a été soumis à un dépistage de la dépression.

L’audiométrie (tonale et vocale) est la méthode d’examen universellement utilisée pour mesurer l’audition (acuité auditive). C’est un moyen objectif d’évaluer la perte auditive, qui n’est pas du tout évaluable sur un site Internet, mais uniquement auprès d’un professionnel de la santé.

Deux fois plus susceptible de présenter des symptômes de dépression !
1 personne sur 10 sera atteinte de déficience auditive en 2050.

Deux fois plus susceptible de présenter des symptômes de dépression !

Les chercheurs ont découvert que les personnes présentant une perte auditive légère étaient presque deux fois plus susceptibles de présenter des symptômes de dépression cliniquement significatifs que celles ayant une audition normale.

Les personnes malentendantes avaient quatre fois plus de risques de souffrir de symptômes dépressifs.

L’étude a recherché une association à un moment donné et ne peut donc pas prouver que la perte auditive provoque des symptômes dépressifs.

« Cela devrait être démontré dans un essai prospectif randomisé », déclare l’auteur principal.

« Mais il est compréhensible que la perte auditive puisse contribuer aux symptômes dépressifs. Les personnes malentendantes ont des difficultés à communiquer et ont tendance à devenir plus isolées socialement, et l’isolement social peut conduire à la dépression. »

Enfin, bien que l’étude se concentre sur les Hispaniques, les résultats pourraient être appliqués à toute personne ayant une perte auditive liée à l’âge, selon les chercheurs.

« En général, les personnes âgées devraient faire tester leur audition et envisager un traitement, si cela se justifiait. Compte tenu de la forte prévalence de la perte auditive non traitée chez les personnes âgées, la perte auditive peut être un facteur de risque potentiellement modifiable de la dépression tardive ».

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Janvier 2019

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant.Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires. Lire la suite.

Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.