Lien entre graisse du ventre et déficience cognitive chez les personnes âgées

Lien entre la graisse du ventre et la déficience cognitive chez les personnes âgées

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la mesure de la graisse du ventre chez les personnes âgées serait liée à une déficience cognitive.

En effet, les données de plus de 5 000 adultes âgés de plus de 60 ans indiquent que le rapport taille/hanche augmente, tout comme la déficience cognitive.

Les résultats publié le 30 juillet 2018 dans la revue British Journal of Nutrition ont des implications importantes car la prévalence mondiale de la démence devrait passer de 24,3 millions en 2001 à 81,1 millions en 2040. Actuellement, selon l’OMS, « On estime à 47 millions le nombre de personnes atteintes de démence dans le monde. Ce nombre pourrait s’élever jusqu’à 75 millions de cas d’ici 2030, et même tripler d’ici 2050 ».

Exercice physique : prévention du déclin cognitif

Surpoids et fonction cognitive


Une nouvelle étude utilisant des données provenant de plus de 5 000 personnes a montré qu’une mesure de la graisse abdominale (ratio taille/hanche) était associée à une fonction cognitive réduite chez les adultes irlandais âgés de plus de 60 ans.

Des études antérieures ont révélé que les personnes en surpoids ne réussissent pas aussi bien aux tests de mémoire et de capacité visuo-spatiale (fonction permettant de s’orienter dans l’espace) que ceux qui ont un poids normal.

Cependant, on ne sait pas si cela est vrai chez les personnes âgées. Cela est préoccupant notamment en Irlande, car plus de la moitié de la population âgée de plus de 50 ans à une accumulation de graisse au-dessus de la hanche, avec seulement 16% des hommes et 26% des femmes ayant un IMC (indice de masse corporelle) normal.

Premier exercice d'entraînement cérébral positivement lié à la prévention de la démence identifié

L’obésité a des effets sur la santé cérébrale


Les chercheurs ont utilisé les données de l’étude de cohorte sur le vieillissement du ministère de l’Agriculture de Trinity Ulster (TUDA), qui est un projet de recherche collaboratif transfrontalier rassemblant des données de milliers d’adultes âgés en Irlande du Nord et en Irlande.

Les chercheurs ont découvert qu’un rapport taille/hanche (RTH) plus élevé était associé à une fonction cognitive réduite. Cela pourrait s’expliquer par une augmentation de la sécrétion de marqueurs inflammatoires par la graisse abdominale, qui a déjà été associée à un risque plus élevé de troubles cognitifs.

Au contraire, l’indice de masse corporelle (IMC) a été trouvé pour protéger la fonction cognitive. L’IMC est une mesure grossière de la graisse corporelle et ne peut pas faire la différence entre la masse grasse et la masse sans graisse (muscle), il est donc proposé que le composant de masse sans graisse soit susceptible d’être le facteur de protection.

La distractibilité accrue est un signe de vieillissement cognitif

Enfin, à la connaissance des auteurs de cette étude, il s’agit de l’une des plus importantes études sur les personnes âgées à rapporter ces résultats. Étant donné la prévalence élevée du surpoids et de l’obésité chez les personnes âgées et le fardeau économique et social du dysfonctionnement cognitif, les résultats suggèrent que la réduction de l’obésité et l’exposition aux facteurs de risque obésogène pourraient constituer une stratégie de santé publique rentable pour la prévention cognitive et mieux combattre le déclin cognitif.

Bien que les chercheurs sachent depuis un certain temps que l’obésité est associée à des conséquences néfastes sur la santé, cette étude ajoute de nouvelles données suggérant que l’obésité et l’endroit où nous déposons notre surplus de poids pourraient influencer notre santé cérébrale.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Août 2018

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires. Lire la suite.

Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.