Quelle est la meilleure façon de laver les fruits et les légumes ?

Quelle est la meilleure façon de laver les fruits et les légumes ?

Presque tout le monde devrait manger plus de fruits et de légumes. Ce n’est pas une révélation.

Cependant, ce conseil devrait encore être plus suivi si l’on tient rigueur des dernières recommandations concernant le régime alimentaire du futur, bon pour l’homme et la planète.

D’autre part, se nourrir suffisamment de légumes et de fruits doit nous rendre vigilant sur la qualité, la provenance et l’attention portée au lavage.

Dans notre monde moderne, presque aucun aliment n’est à 100% exempt de pesticides et autres dépôts accumulés lors du transport et du stockage.

Laver les raisons avant de les manger
Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Étonnamment, même les produits issus de l’agriculture biologique peuvent contenir des résidus de pesticides. Mais les fruits et légumes bio locaux permettent de réduire au maximum votre exposition aux pesticides. Ainsi, choisissez des aliments bio lorsque vous le pouvez, en particulier pour les aliments les plus susceptibles d’être contaminés par des pesticides.

Le lavage des produits est important pour prévenir les maladies d’origine alimentaire et réduire considérablement votre exposition aux pesticides.

Il est impératif de laver vos fruits et vos légumes

Il est impératif de laver vos fruits et vos légumes


Laver les fruits et les légumes puis les essuyer avec un torchon en coton ou du papier écologique bien rangé sur votre porte essuie-tout avant de les manger est une routine importante pour réduire au maximum les risques.

Néanmoins, le simple lavage de vos fruits et légumes ne permet pas de réduire tous les risques et ne vous protège pas notamment contre la bactérie E. coli.

Par exemple, selon les scientifiques, le fait de rincer ou de plonger les légumes à feuilles dans de l’eau ne réduisait pas de manière significative leur charge en bactéries E. coli.

La bonne nouvelle est qu’il est très peu probable que vous rencontriez la bactérie E. coli sur vos produits frais.

Cependant, même si vous ne pouvez pas éliminer E. coli, il existe des raisons impérieuses de nettoyer vos produits.

Contamination des fruits et des légumes

Les fruits et légumes frais constituent un milieu favorable à la croissance des microorganismes. Ils sont à l’origine d’intoxications alimentaires suite à la consommation de produits contaminés par des germes pathogènes. Ils sont également sensibles à de nombreux microorganismes d’altération tels que les bactéries pectinolytiques, les bactéries Gram négatif saprophytes, les bactéries lactiques et les levures. Le contrôle des microorganismes sur les végétaux frais passe par la prévention et la réduction de la contamination, l’élimination des microorganismes par différents traitements, le contrôle des conditions de stockage et l’utilisation de la physiologie des légumes.

Delphine Desbordes, « Qualité microbiologique des fruits et des légumes. »

Les fruits et légumes sont vendus en grande partie à l’air libre où tout le monde peut les manipuler. Ils proviennent du sol et peuvent donc être recouverts de terre.

Lorsqu’il s’agit d’éliminer la saleté, la crasse ou tout autre élément qui pourrait vous rendre malade, y compris les agents pathogènes qui se détachent des doigts des autres acheteurs, il suffit d’un simple rinçage, de frotter et de sécher vos fruits.

De nombreuses astuces de grands-mères existent comme laver les produits à l’eau salée et au vinaigre. Mais quels sont les véritables résultats de ces pratiques ?

Comment laver correctement vos fruits et légumes ?

Comment laver correctement vos fruits et légumes ?


Les conseils peuvent être différents d’un fruit ou un légume à l’autre. Quelque chose qui ressemble à une pomme avec une surface extérieure lisse, peut se frotter et se rincer facilement, mais tous ne sont pas aussi simples à laver.

Des chercheurs ont réalisé certaines études qui montrent que simplement laver un fruit ou un légume à l’eau potable, puis de le sécher avec une serviette propre ou du papier essuie-tout peut permettre de réduire considérablement les micro-organismes. Les ustensiles de découpage (couteaux,…) doivent aussi être préalablement correctement nettoyés.

Manger 200 grammes de myrtilles par jour réduit la pression artérielle

Bien que cette méthode fonctionne pour les pommes, les poires et d’autres produits à la peau dure, cela ne s’applique pas avec les fruits rouges comme les baies (myrtilles, groseilles,…). Avec ces aliments délicats, il est préférable de bien les rincer juste avant de les manger.

Ce nettoyage juste avant de manger est important. En effet, l’humidité peut favoriser la prolifération bactérienne. Donc, ne les lavez pas jusqu’à ce que vous soyez prêt à les manger ou à les cuisiner.

Assurez-vous également que vos mains, votre passoire, votre essoreuse à salade et tout ce que vous utilisez comme accessoires de cuisine pour rincer ou préparer vos produits sont propres.

Si vous ne prenez pas ces précautions, vous risquez aussi de répandre quelque chose sur vos produits plus que de les laver.

Comment laver des poires ?

Parmi les autres points importants, des chercheurs indiquent que si vous êtes consommateurs de produits prélavés en sachet plastique, il est impératif de ne pas laver (les légumes verts en particulier).

Certaines étapes que vous n’avez pas besoin de suivre sont notamment le lavage de votre produit à l’aide d’une brosse (sauf si une couche de terre est tenace), son immersion dans un évier rempli d’eau ou l’utilisation de bicarbonate de soude pour éliminer les pesticides.

Les deux premières méthodes sont plus susceptibles de contaminer vos produits que de les désinfecter.

Comment nettoyer des pommes ?

Et même s’il est prouvé que le bicarbonate de soude peut réellement éliminer nombreux résidus de pesticides de certains fruits contaminés, en particulier sur les pommes, il existe peu de preuves pour l’ensemble des fruits et des légumes.

En résumé, ne lavez pas les articles étiquetés « prélavés » et/ou « prêts à manger ». Pour tout le reste, rincez bien vos produits, séchez les avec une serviette propre en coton ou du papier essuie-tout écologique. Vous pouvez ensuite être sûr que vos fruits et légumes sont bons à manger.

Nettoyer les pesticides dans les fruits

Croire que vous allez pouvoir retirer la totalité des pesticides est utopique. En effet, si les fruits et les légumes que vous consommez sont contaminés, ils ne le sont généralement pas qu’en surface.

Comment minimiser les risques de contamination physique et microbiologique ?

La meilleure façon de laver vos fruits dépend donc aussi de la qualité des aliments que vous achetez.

La consommation de produits locaux naturels, bio ou issus de votre jardin est donc la première étape. Le lavage peut se faire simplement avec de l’eau potable et de bien les essuyer avant de les consommer.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Avril 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


« Effects of household washing on bacterial load and removal of Escherichia coli from lettuce and “ready‐to‐eat” salads », https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5694878/

« Efficacy of Various Consumer-Friendly ProduceWashing Technologies in Reducing Pathogens on Fresh Produce », http://www.foodprotection.org/files/food-protection-trends/Aug-12-Fishburn.pdf

« Produce: Selecting and Serving it Safely », https://www.fda.gov/Food/ResourcesForYou/Consumers/ucm114299.htm

« Effects of home preparation on pesticide residues in cabbage », https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0956713506002696

« Effectiveness of Commercial and Homemade Washing Agents in Removing Pesticide Residues on and in Apples », https://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/acs.jafc.7b03118

Delphine Desbordes, « Qualité microbiologique des fruits et des légumes. »

Photos © Jamie Street ; Roksolana Zasiadko ; Roberta Sorge ; Toa Heftiba ; Aliona Gumeniuk ; Mike Petrucci ; Skyla Design ; Max Delsid ; Ohmky ; Talal Ahmad ; Manki Kim

RAPPEL EN BREF

Comment minimiser les risques de contaminations physique et microbiologique ?

• Consommez en priorité des légumes et des fruits issus de l’agriculture biologique locale, de l’agriculture biodynamique locale, de votre jardin ou de celui d’un voisin/ami/parent.

• Privilégiez uniquement les fruits et les légumes de saison locaux.

• Lavage des fruits et des légumes frais à l’eau potable avant d’être coupés ou épluchés et après découpage ou épluchage. La contamination microbiologique peut être réduite en rinçant les fruits et les légumes coupés à l’eau potable. L’usage de préparations à base de vinaigre de pomme, de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude, de sel, d’huile essentielle d’arbre à thé, ou de produits de nettoyage spécialisés sont à limiter sachant que leur action reste faible et non sans conséquence selon les personnes.

• Le rinçage permet d’éliminer une partie des fluides cellulaires dégagés lors du découpage ce qui entraîne une diminution conséquente des éléments nutritifs indispensables à la prolifération microbiologique.

• Il est recommandé d’emballer, de conditionner et de réfrigérer les produits prédécoupés le plus rapidement possible jusqu’à leur consommation. Optez pour des récipients en verre.

• Les fruits rouges et toutes les baies doivent être lavés juste avant leur consommation.

• Ne lavez pas les articles étiquetés « prélavés » et/ou « prêts à manger ».

• Aiguiser et entretenir les couteaux et parties tranchantes en bon état. Les lames des couteaux (et autres instruments) et les surfaces de coupe devraient être nettoyées et désinfectées régulièrement.

• Si vous souhaitez congeler des légumes et des fruits, il est fortement recommandé de les nettoyer et les blanchir avant la congélation. Vous pouvez les blanchir en les plongeant pendant quelques minutes dans de l’eau bouillante légèrement salée. Pour la durée de conservation de vos produits congelés, téléchargez au format PDF le Thermoguide, un tableau très pratique répertoriant toutes les durées de conservation.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.