La quinoa : un succès global pour un désordre local. Photo © http://genetics.byu.edu

La quinoa : un succès global avec des conséquences locales ?

Quinoa : armée de protéines végétales

Quand les scientifiques de la NASA (1) étaient à la recherche il y a quelques décennies d’un aliment idéal pour les missions spatiales, ils sont tombés sur une plante andine appelée « quinoa« . Avec un équilibre exceptionnel d’acides aminés, la quinoa est pratiquement inégalée dans le règne végétal ou animal pour sa teneur en éléments nutritifs.

Mais tandis que les Boliviens ont vécu avec pendant des siècles, la graine de quinoa est restée un peu plus une curiosité hors des Andes depuis des années, jusqu’à récemment, où le/la quinoa est disponible dans de nombreux magasins d’alimentations naturelles (boutiques diététiques, magasins Bio et rayons Bio des supermarchés depuis moins longtemps), sans compter les études des chercheurs et son utilisation dans le cadre de recettes pour des régimes alimentaires, comme dans le cas du végétarisme.

La quinoa : un succès global pour un désordre local. Photo © http://genetics.byu.edu

Entre production ancestrale et mondialisation des échanges commerciaux

Maintenant, la demande de quinoa est en plein essor dans les pays riches, comme chez les consommateurs américains et européens, qui découvrir les « cultures perdues » des Incas. La hausse a contribué à accroître les revenus des agriculteurs dans un des pays les plus pauvres de l’hémisphère. Mais cette popularité globale n’est pas sans conséquence et compromis, puisque de moins en moins de Boliviens peuvent désormais se le procurer pour un tarif abordable.

La hausse des prix alimentaires mondiaux et les changements d’habitudes alimentaires dans les deux pays prospèrent et sont en développement permanent. Alors que le prix de la quinoa a presque triplé au cours des cinq dernières années, la consommation de la Bolivie a chuté de 34% pendant la même période, selon le ministère de l’agriculture Bolivien. Comme il est exporté, « le quinoa est devenu très coûteux. Ce n’est pas un aliment de consommation de masse, comme les nouilles ou le riz. », a déclaré María Julia Cabrerizo, nutritionniste à l’Hôpital de Clínicas, un hôpital public bolivien.

La quinoa : plante herbacée annuelle de la famille des Chénopodiacées, et de la tribu des Cyclolobae, cultivée pour ses graines riches en protéinesQuinoa : chenopodiaceae, comme l’épinard et la betterave

Alors que les Incas ont invoqué la quinoa pour nourrir leurs « soldats », ce n’est que récemment que les agriculteurs de la Bolivie, avec l’aide des européens et américains, ont commencé à cultiver la quinoa destinée à l’exportation. L’accent mis sur les marchés étrangers a changé la vie dans des endroits isolés comme Salinas de Garci Mendoza, une communauté sur le bord des salines dans le sud de la Bolivie, où une grande partie de la quinoa du pays est produite.

Les dirigeants agricoles prétendent que la hausse des exportations de l’usine ont élevé le niveau de vie local et dans d’autres domaines. « Avant la popularité mondiale de la quinoa les gens allaient travailler en Argentine et au Chili. », a déclaré Miguel Choque Llanos, directeur commercial de l’Association nationale des producteurs de quinoa (ANAPQUI, La Paz)). Maintenant, dit-il, « la hausse du prix de la quinoa a aussi encouragé les citadins à retourner dans leurs parcelles à la campagne pendant les saisons de plantation et de récolte« .

Pourtant, il y a des causes d’inquiétude majeure. Alors que la malnutrition au niveau national a baissé au cours des dernières années grâce aux programmes de protection sociale, Mme Cabrerizo (nutritionniste), explique que des études ont montré que la malnutrition chronique chez les enfants a augmenté dans les zones de culture de quinoa, dont Salinas de Garci Mendoza, ces dernières années. A Salinas de Garci Mendoza comme ailleurs, une partie de ce changement est attribuable aux prix de la quinoa qui escalade les marchés étant destinés à l’exportation.

« C’est un peu décourageant de voir des choses comme ça se produire, mais cela fait partie de la vie et de l’économie», a déclaré David Schnorr, le président de la Société Quinoa de Los Angeles (USA, Quinoa Corporation of Los Angeles), l’un des plus grands importateurs de quinoa aux États-Unis, qui a travaillé avec les producteurs boliviens depuis le début des années 1980.

Base alimentaire de la population andine,  la quinoa (rouge ou blanche) a des qualités nutritionnelles très intéressantes, grâce à sa forte teneur en protéines (acides aminés), l’absence de gluten et sa résistance face à des conditions climatiques extrêmes comme la sécheresse ou le gel. Mais pour préserver les atouts diététiques des grains de quinoa,  garantir sa culture et supporter son succès commercial, il est toutefois important de mieux prendre conscience de la pression croissante sur le système agricole et la nécessité d’œuvrer vers la durabilité. Quand bien même la quinoa est devenue une source de revenus essentielle pour les andins, il va falloir soutenir et encourager les projets de gestion à propos des ressources locales de l’Altiplano, afin de garantir la pérennité des ressources naturelles et ne pas détruire ou parasiter l’adaptation et les efforts que fournissent les producteurs locaux.

Update

2013 : l’année du Quinoa – « L’Année internationale du Quinoa sera lancée ce 29 octobre 2012, au cours d’une réunion spéciale de l’Assemblée générale qui sera suivie, dans l’après-midi, d’un symposium sur le quinoa auquel participeront M. Evo Morales Ayma, Président de la Bolivie, et Mme Nadine Heredia Alarcón de Humala, Première Dame du Pérou et Ambassadrice spéciale de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), pour l’Année internationale du quinoa. » Sources via http://www.un.org/News/fr-press/docs//2012/Note_No._6367.doc.htm

© Blog Nutrition Santé

Sources via (1) NASA Technical Paper (PDF en anglais) / FAO /via L’émergence de la quinoa dans le commerce mondial / via NY Times / via WHFoods

2 réflexions sur “La quinoa : un succès global avec des conséquences locales ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s