L'huile de coton permet de mieux maîtriser le taux de cholestérol

Pourquoi l’huile de coton aide à maîtriser le taux de cholestérol ?

Répandue principalement en Afrique et en Asie centrale, l’huile de coton serait liée au cholestérol.

En effet, des chercheurs de l’Université de Géorgie (États-Unis) ont découvert qu’un régime alimentaire riche en graisses enrichi en huile de coton améliorait considérablement les profils de cholestérol chez les jeunes hommes adultes.

Les résultats sont publiés dans la revue Nutrition Research (volume 60, décembre 2018).

Qu'est-ce que l'huile de coton ?
Les graines de coton sont riches en huile et en protéines.

Qu’est-ce que l’huile de coton ?


Huile végétale, l’huile de coton est extraite à partir des graines des capsules de coton.

Cette huile est utilisée autant comme huile alimentaire que dans des domaines non alimentaires comme les cosmétiques.

L’huile de coton est extraite des graines de coton du cotonnier, un arbuste de climat chaud et humide.

Les graines sont des sous-produits de la production de fibres de coton.

Le fruit du coton (famille des Malvacées) est un fruit sec déhiscent, une capsule loculicide qui s’ouvre par trois à cinq fentes. Lorsque le fruit arrive à maturité, des touffes de coton s’en échappent — des longs poils épidermiques émis par le tégument des graines.

Les graines de coton sont riches en huile et en protéines et sont donc utilisées pour la production d’huile de graine de coton et comme complément alimentaire pour les bovins et les ovins.

Champ de cotonniers bio
Le cotonnier est un arbuste de climat chaud et humide.

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’huile de graine de coton est un type d’huile végétale utilisée principalement à des fins alimentaires.

La Chine est le premier producteur mondial d’huile de coton, suivie par l’Inde, le Pakistan, les États-Unis et l’Ouzbékistan.

L’huile de coton peut être utilisée pour la fabrication d’huile de salade (mayonnaise, vinaigrettes, sauces et marinades), d’huile de cuisson pour la friture à la fois dans la cuisine commerciale et domestique, et de la margarine ou de la graisse pour pâtisseries et glaçage à gâteau.

En outre, des quantités limitées peuvent être utilisées pour la fabrication de produits industriels tels que les savons et les cosmétiques.

Bien que l’huile de coton ne soit pas couramment vendue comme huile de cuisson dans les magasins de vente au détail, elle est présente dans certains aliments, tels que les produits de boulangerie et les snacks.

Résultats surprenants sur les vertus de l'huile de coton
L’huile de coton diminue le taux de cholestérol.

Résultats surprenants sur les vertus de l’huile de coton


Les chercheurs ont mené un essai d’alimentation en consultation externe de 15 hommes en bonne santé et de poids normal en bonne santé, d’une durée de cinq jours, afin de tester les effets des régimes alimentaires enrichis en huile de graine de coton et en huile d’olive sur les profils lipidiques.

Les participants ont montré des réductions significatives du cholestérol et des triglycérides dans l’essai sur l’huile de graine de coton par rapport aux changements minimes apportés au régime enrichi en huile d’olive.

L’une des raisons pour lesquelles ces résultats ont été si surprenants est l’ampleur du changement observé avec le régime alimentaire à base d’huile de coton. « Voir cette quantité de changement en si peu de temps est excitant » souligne l’un des chercheurs.

Les sujets, tous des hommes en bonne santé âgés de 18 à 45 ans, ont reçu des repas riches en graisses pendant cinq jours dans le cadre de deux essais distincts et étroitement contrôlés, la seule différence étant l’utilisation d’huile de graine de coton ou d’huile d’olive.

Huile de coton bio
L’huile de coton aide à prévenir l’accumulation de triglycérides.

Les participants ont montré une diminution moyenne de 8% du cholestérol total dans le régime alimentaire à base d’huile de coton, ainsi qu’une diminution de 15% des lipoprotéines de faible densité, ou LDL (le « mauvais » cholestérol) et une diminution de 30% des triglycérides.

Ce régime a également augmenté de 8% les lipoprotéines de haute densité ou HDL (le « bon » cholestérol).

Les chercheurs ont suggéré qu’un acide gras propre à l’huile de coton (dihydrosterculic acid), pourrait aider à prévenir l’accumulation de triglycérides, un type de graisse, dans le corps.

Cet acide pousse le corps à brûler davantage de cette graisse, car il ne peut pas la stocker correctement, ce qui réduit l’accumulation de lipides et de cholestérol.

Ce mécanisme, en plus de la teneur élevée en graisses polyinsaturées et en oméga-6 de l’huile de coton, semble être un élément-clé des effets bénéfiques sur les profils lipidiques.

Pour conclure, les chercheurs prévoient d’étendre l’étude à des adultes plus âgés présentant un taux de cholestérol élevé et à une intervention alimentaire plus longue.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Novembre 2018

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires. Lire la suite.

Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.