pesticides

La vérité sur les substances chimiques dans nos aliments

Menus toxiques

Au menu ? Soufflé de dioxines sauce phtalates !


Bien que la réglementation sur les produits polluants se soit considérablement améliorée depuis quelques années, comme l’a souligné dernière le responsable de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), Marc Mortureux, il y a encore beaucoup à faire pour nettoyer nos assiettes de leurs produits chimiques.

Les pesticides dans la nutrition de l'Homme

Notre nutrition a beau être surveillée, nous pouvons lire les étiquettes, manger « Bio » ou cultiver, rien ne garantit la présence des produits chimiques ni de leur quantité.

Sans devenir obsessionnel, il est tout de même constatable que certains produits de consommations courantes sont vraiment proches de cocktails chimiques, tant dans leur composition que les expositions aux produits chimiques (pesticides…) qu’ils ont pu recevoir.

Nutrition sous haute surveillance


Le site du Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures [via] vient de publier au travers du site dédié à une enquête spéciale, les dernières recherches en cours sur l’impact des mélanges de substances chimiques dans l’alimentation : http://www.menustoxiques.fr/

Manger tue

Les analyses montrent qu’en 24h, un enfant est susceptible d’être exposé, uniquement par son alimentation, à des dizaines de molécules chimiques soupçonnées d’être cancérigènes ou encore d’être des perturbateurs endocriniens par des instances sanitaires européennes ou américaines !

Selon les aliments nous avons ciblé les substances les plus susceptibles de s’y retrouver, parmi les familles de produits suivants :

  • Dioxines/furanes
  • Retardateurs de flamme bromés (PBDE)
  • PCB Dioxine Like (PCB DL) Eléments trace toxique
  • Pesticides
  • Phtalates
  • BPA

Les résultats de cette enquête montrent qu’un enfant de 10 ans est susceptible d’ingérer en une journée :

  • 128 résidus chimiques dans la journée qui représentent 81 substances chimiques différentes
  • La palme : 36 pesticides différents ingérés en une seule journée
  • 47 substances différentes cancérigènes suspectées
  • 37 perturbateurs endocriniens suspectés en une seule journée

Le rapport nous parle en détail de choses vraiment primordiales, dont le constat doit nous donner la force et l’envie de changer au plus vite notre quotidien alimentaire, et de pousser les industries agroalimentaires à réviser leur copie ! Et vite ! Sans compter que la nécessité de travailler sur les effets synergiques possibles des différents types de contaminants est un point qui semble aussi très délicat.

Pour découvrir en détail le dossier, télécharger le Rapport Assiette Toxique en fichier PDF.

Enfin, interrogé pour l’AFP (03 décembre 2010 20h11) Marc Mortureux (patron de l’agence de la sécurité de l’alimentation, Anses) explique que « la présence de traces chimiques dans la nourriture ne signifie pas forcément « danger pour le consommateur ». D’accord, c’est bien gentil de vouloir nous rassurer, mais une étude eut dénoncé une surexposition des enfants aux pesticides dans l’assiette, et en attendant : dans le doute s’abstenir. »

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun


Sources AFP / Générations Futures

Une réflexion sur “La vérité sur les substances chimiques dans nos aliments

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s