Les boissons alternatives au lait de vache peuvent créer une carence en iode

Les boissons alternatives au lait de vache peuvent créer une carence en iode

Les boissons alternatives au lait de vache ont le vent en poupe que ce soit chez les végétariens, les vegans, les personnes allergiques ou simplement les gourmands-curieux. Ces boissons alternatives au lait s’avèrent plutôt délicieuses et pratiques pour la majorité, mais elles ne peuvent pas se consommer sans connaître leurs apports et les conséquences sur notre santé.

Ces boissons ne remplacent pas totalement les apports que le lait de vache traditionnel contient, et peuvent être à risque en provoquant une carence en iode selon les résultats d’une nouvelle étude publiée dans le British Journal of Nutrition.

C’est quoi l’iode ?

C’est quoi l’iode ?


Micronutriment essentiel au fonctionnement du corps humain, l’iode est l’une des composantes principales des hormones thyroïdiennes. Ces hormones ont un rôle au niveau de la régulation de la température corporelle, du métabolisme de base, de la croissance, de la reproduction, de la production de cellules sanguines, du développement du système nerveux, ou du fonctionnement des muscles. Majoritairement géré par la glande thyroïde, l’iode consommé est en grande partie transformé en iodure, qui est absorbé dans les intestins.

En plus d’être indispensable pour le corps humain, l’iode est aussi employé de façon externe comme produit de contraste en radiologie, mais aussi pour ses propriétés désinfectantes et antiseptiques.

La carence en iode provoque des symptômes cliniques qui sont reliés à une production insuffisante d’hormones thyroïdiennes et comprennent le goitre, une hypothyroïdie, un retard mental, des troubles neurologiques chez le fœtus (crétinisme) et des troubles de la croissance et du développement. Les boissons alternatives au lait de vache étant pauvre en iode, c’est un peu la raison pour laquelle il est très fortement déconseillé de donner ces boissons aux enfants en bas âge comme alternative au lait de vache.

Les boissons alternatives au lait de vache ne sont pas un substitut adéquat

Les boissons alternatives au lait de vache ne sont pas un substitut adéquat


Des chercheurs de l’Université de Surrey (Angleterre) ont examiné le contenu en iode de 47 boissons alternatives au lait — y compris le soja, l’amande, la noix de coco, l’avoine, le riz, la noisette et le chanvre, à l’exclusion de ceux commercialisés spécifiquement à nourrissons et enfants — et l’ont comparé à celui du lait de vache.

Ils ont découvert que la majorité de ces boissons n’avaient pas des niveaux adéquats d’iode. Les concentrations étant d’environ 2% de celles observées dans le lait de vache. Le lait de vache et les produits laitiers sont la principale source d’iode dans le régime alimentaire de plusieurs pays du monde, mais les résultats de l’étude montrent que la plupart des boissons alternatives au lait ne sont pas un substitut adéquat.

L’iode est nécessaire pour fabriquer des hormones thyroïdiennes et est particulièrement important pendant la grossesse, car il est essentiel pour le développement normal du cerveau fœtal. Des recherches antérieures dans ce domaine ont montré que le faible taux d’iode chez les femmes enceintes est notamment lié à une baisse du QI.

Beaucoup de gens ignorent la nécessité de ce minéral alimentaire essentiel. Il est important que les personnes qui consomment du lait végétal comme boissons alternatives se rendent compte qu’elles ne remplacent pas l’iode contenu dans le lait de vache. Ceci est particulièrement important pour les femmes enceintes et celles qui planifient une grossesse.

Un verre de boisson alternative au lait de vache ne fournirait que 2 μg d’iode, ce qui représente une très faible proportion de l’apport d’iode recommandé pour l’adulte, qui est de 150 μg/jour (microgrammes par jour). Au cours de la grossesse, cette recommandation dépasse 200 μg/jour.

Enfin, les boissons alternatives au lait sont de plus en plus utilisées pour remplacer le lait de vache pour un certain nombre de raisons qui incluent évidemment une allergie ou une intolérance aux vaches.

La plupart des boissons alternatives au lait ne sont pas fortifiées avec de l’iode et leur teneur en iode est donc très faible. Si vous évitez le lait et les produits laitiers, vous devez vous assurer d’avoir un apport en iode à partir d’autres sources alimentaires.

La consommation élevée en sel est mauvaise pour la santé du cerveau

20 aliments contenant de l’iode


  1. Sel de table iodé
  2. Sel cristallin de l’Himalaya
  3. Myrtilles
  4. Fraises
  5. Pommes de terre
  6. Morue cuite
  7. Foie de morue
  8. Moules
  9. Crabe
  10. Homard
  11. Tourteau
  12. Aiglefin (haddock)
  13. Fromage cottage
  14. Fèves de soja
  15. Yogourt nature
  16. Lait entier et écrémé
  17. Biscuits soda (« baking soda », au bicarbonate de soude)
  18. Pain (seigle, blé entier, blanc)
  19. Haricots (blancs, noirs) cuits
  20. Oeuf et jaune d’œuf cuit

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Septembre 2017


Sources externes

Une réflexion sur “Les boissons alternatives au lait de vache peuvent créer une carence en iode

  1. Ah voila! on en trouve quand même dans plusieurs aliments, donc nous ne sommes pas en manque si nous les consommons et pouvons continuer les laits végétaux.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s