Découverte d'un moyen de mettre fin à l'effet yo-yo des régimes amaigrissants

Découverte d’un moyen de mettre fin à l’effet yo-yo des régimes amaigrissants

Une équipe de chercheurs internationale a fait la découverte d’un interrupteur du cerveau qui contrôle la combustion des graisses, et peut mettre fin à l’effet yo-yo provoqué par les régimes ou la famine.

Pourquoi la restriction calorique prolonge-t-elle la durée de vie ?

Maigrir rapidement est un souhait que de nombreuses personnes font régulièrement. C’est l’une des résolutions les plus populaires à côté de « je vais faire du sport » ou « je vais arrêter de fumer », que les personnes soient obèses, en surpoids ou simplement soucieuses de leur image.

Plus encore à l’arrivée du printemps, avant d’aller sur les bords de plage, lorsque les médias nous étouffent avec des recettes bidons et des images retouchées des canons de beauté du moment.

Maigrir rapidement avant les vacances
L’arnaque des régimes amaigrissants avant l’été

La liste des régimes amaigrissants est actuellement importante et la grande majorité sont des régimes avec très peu de résultats et des conséquences négatives sur la santé. En effet, la méthode Montignac, le régime dissocié, le régime Dukan, l’Alkaline Diet, le régime Weight Watchers, le régime DASH, le régime Tahiti, le régime sans gluten, le « soupe brûle-graisse », ou le régime Miami, sont des régimes à ne pas pratiquer n’importe comment — voire pour certains ne pas se pratiquer du tout.

Avant de vous lancer dans un régime quelconque trouvé dans la jungle du web, il est de rigueur d’en parler à votre médecin ou à un diététicien. Cette étape est primordiale. Il faut parler à une personne neutre et sans conflit d’intérêts avec l’une des sociétés en charge de faire la promotion et le marketing d’un régime amaigrissant.

Certains créateurs et porte-paroles de régimes amaigrissants ressemblent plus à des gourous de secte qui veulent simplement vous soutirer de l’argent. D’ailleurs, les régimes amaigrissants sont inefficaces et dangereux pour la santé dans la plupart des cas, comme le rapporte l’Anses depuis plusieurs années.

Les régimes amaigrissants sont inefficaces

Les régimes amaigrissants entraînent tous des déséquilibres nutritionnels notamment parce que les apports nutritionnels conseillés (ANC) ne sont pratiquement jamais respectés.

En plus des différentes carences provoquées, du stress de devoir tenir une nouvelle routine alimentaire, l’effet yo-yo vient généralement mettre son coup d’épée quelques mois après une perte de poids. 

Heureusement, des scientifiques ont découvert un interrupteur moléculaire dans le cerveau qui régule la combustion des graisses, et qui pourrait fournir un moyen de contrôler le gain de poids après un régime.

Les régimes amaigrissants et l'effet yo-yo

Les régimes amaigrissants et l’effet yo-yo


Des chercheurs de l’Université Monash (Melbourne, Australie) ont identifié un interrupteur moléculaire dans le cerveau qui contrôle potentiellement la capacité du corps humain à stocker les graisses, en particulier après de longues périodes de famine ou de perte de poids — un processus qui sous-tend l’effet yo-yo causé par un régime. Les résultats de l’étude ont été publiés le 13 février 2018 dans la revue scientifique Cell Reports.

Protéine Crat © Monash Biomedicine Discovery Institute
Protéine Crat © Monash Biomedicine Discovery Institute

Cette découverte majeure risque de révolutionner la prise en charge. Être en mesure de contrôler ce changement peut être une thérapie pour l’obésité et d’autres troubles métaboliques tels que le diabète de type 2. Les scientifiques ont identifié une protéine chez la souris, appelée carnitine acétyltransférase (Crat), dans des cellules cérébrales de la faim qui régulent le stockage des graisses après un régime.

Manipulation d'une protéine pour stopper l'effet yo-yo

Manipulation d’une protéine pour stopper l’effet yo-yo


Lors d’un régime notre corps brûle plus de graisses pour fournir suffisamment d’énergie. Mais en même temps, notre cerveau se bat pour conserver l’énergie et, dès que la nourriture redevient disponible, le corps entre dans un processus qui brûle et stocke la graisse de façon anormale.

Effectivement, selon l’équipe de recherche internationale à l’origine de cette découverte, la protéine carnitine acétyltransférase (Crat) serait étroitement liée à l’effet yo-yo. Pour obtenir les résultats, les chercheurs ont développé en laboratoire une souris qui avait cette protéine génétiquement désactivée. Ces souris, lorsqu’elles sont à jeun ou nourries après un jeûne, consomment leurs réserves de graisse à un taux supérieur à la normale.

les régimes peuvent conduire à un gain de poids

Enfin, l’étude précise que les régimes peuvent conduire à un gain de poids parce que le cerveau interprète ces régimes comme des famines courtes et exhorte la personne à stocker plus de graisse pour les pénuries futures.

Pour la première fois, la protéine Crat dans les cellules du cerveau a été identifiée comme le commutateur qui indique au corps de remplacer le poids perdu en augmentant le stockage des graisses.

Comment un régime hypocalorique peut inverser le diabète de type 2 ?

Pour conclure, manipuler cette protéine offre l’opportunité de tromper le cerveau et de ne pas remplacer le poids perdu par l’augmentation de l’appétit et le stockage de la graisse.

En régulant cette protéine, il serait possible de faire en sorte que la perte de poids induite par l’alimentation reste stabilisée au lieu de provoquer un effet yo-yo et une reprise de poids.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Février 2018


Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.