Augmentation considérable des carences en vitamine B12 et acide folique avec l'âge

Augmentation considérable des carences en vitamine B12 et acide folique avec l’âge

La vitamine B12 et l’acide folique — nommé aussi vitamine B9 ou folates — sont des substances étroitement liées. Ces substances prennent part à la fabrication de la méthionine-synthase (enzyme) qui est impliquée dans la transformation de l’homocystéine (acide aminé) en méthionine (acide α-aminé).

L’acide folique a un rôle essentiel notamment à la division cellulaire, la synthèse de l’ADN, la fabrication de l’hémoglobine, la fabrication des muqueuses, au métabolisme des matières grasses, et au métabolisme des protéines  — ce qui explique son caractère indispensable au cours des différentes phases de la vie.

Un adulte en bonne santé a besoin d’un apport journalier recommandé de 2,4 μg de vitamine B12. Les apports conseillés en acide folique chez l’adulte sont environ de 300 µg/j chez l’adulte et les adolescents, de 150 à 250 µg/j chez les enfants selon la tranche d’âge et de 400 µg/j chez la femme enceinte (sources ANSES).

Selon une étude publiée le 25 juin 2018 dans la revue British Journal of Nutrition, beaucoup de personnes âgées ont une carence en vitamine B12 et en acide folique. Aussi, l’étude suggère que l’enrichissement volontaire des aliments est inefficace pour prévenir la carence ou le faible statut de ces vitamines chez les personnes âgées.

Les suppléments de vitamines et minéraux ne sont pas des friandises

Taux élevés de carences en vitamine B préoccupants chez les personnes âgées


Menée par des chercheurs impliqués dans l’étude longitudinale irlandaise sur le vieillissement nommée TILDA, cette étude a montré pour la première fois qu’un nombre substantiel d’adultes de plus de 50 ans présentent un risque de carence en vitamine B12 et en acide folique, lié au complément alimentaire.

Les chercheurs ont découvert qu’en Irlande, 1 adulte sur 8 est déficient en vitamine B12 ; 1 sur 7 est déficient en folate ; et il existe des variations de carence entre les différentes provinces d’Irlande, en plus des variations dépendant de la santé, du style de vie et de la période de l’année mesurée. Les résultats font partie de la plus grande étude représentative de son genre menée auprès de personnes âgées en Irlande.

Que ton aliment soit ta seule médecine

Améliorer la politique de santé publique et l’information


La vitamine B12 et le folate sont des substances essentielles à la fonction nerveuse, à la santé du cerveau et à la production de globules rouges et d’ADN. De nombreuses études ont montré que le faible statut nutritionnel du folate et de la vitamine B12 est lié à une mauvaise santé à long terme, en particulier chez les personnes âgées.

En Irlande, l’enrichissement des produits alimentaires est volontaire et certains aliments — tels que les céréales prêtes à consommer — sont enrichis en micronutriments tels que l’acide folique, bien que cela soit incohérent entre les produits enrichis et au fil du temps, entraînant une exposition hasardeuse.

Des appels répétés ont été lancés en faveur d’une politique officielle d’enrichissement obligatoire des aliments de base tels que le pain, avec de l’acide folique, afin de réduire l’apparition de malformations du tube neural chez les bébés. Une telle politique réduirait également la prévalence de la carence en folate chez les personnes âgées les plus à risque. Avant que cela puisse se produire, cependant, une information complète est nécessaire sur la prévalence et les déterminants de la carence.

Cette dernière étude suggère que la coutume actuelle de l’enrichissement volontaire des aliments est inefficace pour prévenir la carence ou le statut bas de ces vitamines chez les personnes âgées. Les résultats sont pertinents non seulement pour l’Irlande, mais pour tous les pays qui n’ont pas d’enrichissement obligatoire.

La distractibilité accrue est un signe de vieillissement cognitif

Traiter la déficience en vitamine B12


Les résultats de l’étude ont montré que 1 adulte sur 8 de plus de 50 ans présentait une carence en vitamine B12, et une carence en acide folique.

La prévalence du folate faible ou déficiente a augmenté avec l’âge, passant de 14% chez les personnes âgées de 50 à 60 ans à 23% chez les personnes de plus de 80 ans. Le faible taux de folate était également plus fréquent chez les fumeurs, les personnes obèses et ceux qui vivaient seuls.

La carence en vitamine B12 faible ou déficiente était plus fréquente chez les fumeurs (14%), les personnes qui vivaient seules (14,3%) et les personnes de milieux socio-économiques inférieurs (13%).

L’utilisation de la vitamine B12 et de la supplémentation en acide folique était faible, avec des taux plus élevés chez les femmes que chez les hommes, mais moins de 4% dans l’ensemble prenant des suppléments de chaque vitamine.

Cette recherche est la plus grande étude représentative de l’état de vitamine B12 et de folate chez les personnes âgées jamais réalisée en Irlande, avec des différences marquées dans la prévalence de la carence entre différents facteurs de style de vie tels que l’obésité et le tabagisme.

Les chercheurs soulignent que ces résultats fourniront des données utiles pour éclairer la politique de santé publique, particulièrement en ce qui concerne la proposition d’enrichissement obligatoire en acide folique et/ou en vitamine B.

L’étude montre un niveau surprenant de folate inadéquat chez les personnes âgées, malgré de nombreuses années d’enrichissement volontaire en acide folique de certains aliments sur le marché irlandais. Les préoccupations relatives à la consommation excessive d’acide folique, en particulier chez les personnes âgées, sont au cœur des préoccupations actuelles. Cependant, dans des pays comme les États-Unis, l’enrichissement obligatoire des aliments en acide folique au cours des 20 dernières années a permis d’éviter des millions de cas de carence en folates sans effets indésirables avérés.

Enfin, les taux élevés de carences en vitamine B observés chez les adultes plus âgés sont préoccupants et, étant donné que cela peut être facilement traité par l’enrichissement, cela a des implications politiques et pratiques importantes pour le gouvernement et les services de santé.

Les auteurs concluent qu’il est indispensable fournir des données solides sur la base desquelles il est possible de faire des recommandations, mais aussi en aidant à informer les personnes les plus vulnérables et, par conséquent, celles qui devraient être ciblées.

Une alimentation riche en poisson et en légumineuses peut aider à retarder la ménopause

Quels aliments pour trouver vos sources de vitamine B12 ?

Exemples : Palourdes (en conserve) ; Foies de bœuf, d’agneau ou de veau (sauté ou braisé) ; Rognons d’agneau (braisé) ; Rognons de veau et de bœuf (braisés) ; Poulpe (bouilli) ; Huîtres du Pacifique (crues ou cuites à la vapeur) ; Foies de poulet ou de porc (sautés ou braisés) ; Cervelle de veau ou de bœuf (sautée ou braisée) ; Crabe (cuit à la vapeur) ; Thon (grillé) ; Abats de poulet (mijotés) ; Sardines (en conserve avec arêtes) ; Truite arc-en-ciel (cuite au four ou grillée) ; Saumon en conserve (cuit au four, grillé ou fumé) ; Hareng (mariné).

Quels aliments pour trouver vos sources de vitamine B9 ?

Exemples : Abats de volailles (grillés ou braisés), Foie d’agneau ou de veau (sauté), Légumineuses cuites, Épinards bouillis, Pâtes alimentaires enrichies, Haricots de soya (bouillis ou sautés), Brocoli (bouilli), Graines de tournesol (grillées).

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Juillet 2018

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires. Lire la suite.

Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.