Les bienfaits des noix contre la rectocolite hémorragique

Les bienfaits des noix contre la rectocolite hémorragique

Les noix contiennent une gamme complexe de composés naturels et de composés phytochimiques qui présentent un large éventail d’avantages pour la santé, notamment une protection contre l’inflammation et le cancer du côlon.

Délicieuses et faciles à consommer, les noix regorgent de bienfaits pour la santé dans le cadre d’un régime alimentaire sain.

Par exemple, plusieurs études montrent que les noix aident à réduire la pression artérielle, et qu’elles sont bénéfiques pour la santé intestinale.

En effet, grâce à leur gamme complexe de composés naturels et de composés phytochimiques, les noix procurent une multitude de bienfaits pour la santé.

Une étude publiée en mai 2019 dans la revue Nutrients vient augmenter la liste des vertus des noix.

Les noix pour prévenir les maladies inflammatoires chroniques intestinales

Les noix pour prévenir les maladies inflammatoires chroniques intestinales


Des chercheurs indiquent que les noix de Grenoble ont une capacité de protection contre la rectocolite hémorragique (RCH), appelée aussi colite ulcéreuse.

Cette maladie inflammatoire chronique intestinale (MICI) affecte l’extrémité distale du tube digestif (le côlon et le rectum).

La colite ulcéreuse se caractérise par une inflammation chronique du tractus gastro-intestinal et touche plusieurs millions d’adultes dans le monde.

La présente étude a évalué les effets de la supplémentation alimentaire en noix dans un modèle de colite, dans lequel une lésion muqueuse colique est induite par un agent ulcérogène, le dextran sulfate de sodium (DSS).

Une supplémentation alimentaire en noix a montré des effets significatifs

Une supplémentation alimentaire en noix a montré des effets significatifs


Les noix représentaient 14% de l’alimentation quotidienne dans l’étude, soit l’équivalent de 20 à 25 noix chez l’homme.

Lorsque les souris ont reçu des noix pendant environ deux semaines, leur colon a été beaucoup moins endommagé pendant un épisode de colite ulcéreuse et le processus de réparation de la muqueuse colique semblait être amélioré après la supplémentation en noix. Le processus est référencé comme un préconditionnement du côlon par ingestion de noix.

Bien qu’il n’ait pas été possible de déterminer si le côlon préconditionné résistait aux dommages initiaux ulcérogènes (induisant des ulcères) ou facilitait la réparation des dommages, l’étendue de la blessure chez les souris traitées aux noix était bien moindre que chez les souris non traitées.

En outre, lorsque les chercheurs ont évalué les modifications des métabolites dans le flux et les tissus fécaux, un certain nombre de modifications ont été observées.

Les bienfaits des noix pour réduire la pression artérielle

Cette découverte supplémentaire a montré certains changements dans les métabolites qui pourraient être essentiels pour mieux comprendre comment les noix peuvent être métabolisées et fonctionner dans le côlon.

Les auteurs indiquent qu’ils vont poursuivre leurs travaux pour comprendre si ces changements métaboliques font partie de la protection.

D’autre part, ils ne suggèrent pas que les personnes atteintes de colite ulcéreuse soient maintenues sur un régime riche en noix entre les poussées actives, mais ils espèrent pouvoir déterminer quels sont les composants actifs précis présents dans les noix nous protègent.

Enfin, d’autres recherches sont en cours pour comprendre l’impact précis sur les humains et permettre l’élaboration de traitements et de nouvelles recommandations sur le type de régime alimentaire à suivre.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Août 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


Masako Nakanishi, Alyssa Matz, Cory Klemashevich, Daniel W. Rosenberg. Dietary Walnut Supplementation Alters Mucosal Metabolite Profiles During DSS-Induced Colonic Ulceration. Nutrients, Mai 2019; 11 (5): 1118 DOI: 10.3390/nu11051118

Photos © NordWood Themes ; Marian Kroell ; Tom Hermans

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.