NutriNet Santé : une cyber-étude sur la nutrition

NutriNet Santé : la technologie au service du corps
NutriNet Santé : la technologie au service du corps
Après les sondages, la déclaration d’impôts et le paiement des factures de diverses administrations, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot a donné le coup d’envoi lundi d’une vaste étude scientifique sur les comportements alimentaires des Français qui a pour ambition de suivre 500.000 personnes pendant cinq ans par le biais d’internet.

Le programme NutriNet Santé va tirer « judicieusement parti des possibilités inédites de communication que nous offre internet », a déclaré la ministre au cours d’une conférence de presse.

Les volontaires (de plus de 18 ans) vont être recrutés grâce à une grande campagne nationale impliquant aussi bien les boulangers, la Poste, la Fédération de gymnastique volontaires, des municipalités ou des sites internet comme doctissimo.fr ou meetic.fr, a expliqué à l’AFP le promoteur du projet Serge Hercberg.

Ils devront répondre chaque année sur le site créé pour l’occasion (www.etude-nutrinet-sante.fr) à des questionnaires sur leur alimentation, leur mode de vie, leur activité physique, leurs poids et taille…

L’objectif est de mieux comprendre les liens entre nutrition et santé et d’analyser les facteurs qui déterminent les comportements alimentaires dans la population.

Directeur d’une unité de recherche Inserm, le Pr Hercberg est par ailleurs président du comité de pilotage du Programme national nutrition santé (PNNS).

Une réflexion sur “NutriNet Santé : une cyber-étude sur la nutrition

  1. Quelques actualités sur le projet Nutrinet : « PARIS — Lancée en mai 2009, l’étude NutriNet-Santé compte déjà 160.000 « nutrinautes », mais a besoin de nouveaux volontaires, en particulier des hommes, pour atteindre son objectif de 500.000 inscrits en 5 ans.

    Les « nutrinautes » (de plus de 18 ans) doivent répondre chaque mois, en ligne, à des questionnaires sur leur alimentation, leur activité physique, leurs poids et taille, leur santé.

    L’objectif est de mieux connaître les comportements alimentaires des Français et d’affiner les liens entre nutrition et santé ».

    Sources AFP : http://bit.ly/abxA5j

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s