Une alimentation riche en fibres et grains entiers réduit du risque de maladies non transmissibles

Une alimentation riche en fibres et grains entiers diminue le risque de maladies non transmissibles

Une forte consommation de fibres alimentaires et de grains entiers est associée à un risque réduit de maladies non transmissibles.

C’est ce que rapporte une méta-analyse basée sur plusieurs études observationnelles et des essais cliniques menés durant près de 40 ans.

Les résultats révèlent les avantages pour la santé de consommer au moins 25 à 29 g de fibres alimentaires par jour.

En effet, les taux élevés de maladies non transmissibles sont moins élevés chez les personnes qui consomment des fibres alimentaires et des grains entiers que chez les personnes qui en consomment moins.

Les bienfaits d'un régime riche en fibres et en grains entiers
Manger des grains entiers et des fibres quotidiennement.

Les bienfaits d’un régime riche en fibres et en grains entiers


Des résultats publiés dans la revue The Lancet du 10 janvier 2019 suggèrent une diminution de 15 à 30% de la mortalité toutes causes confondues et liée à la cardiopathie en comparant les personnes qui consomment la plus grande quantité de fibres à celles qui mangent le moins.

La consommation d’aliments riches en fibres a également réduit de 16 à 24% l’incidence des maladies coronariennes, des accidents vasculaires cérébraux (AVC), du diabète de type 2 et du cancer colorectal.

En outre, les chercheurs constatent que l’augmentation de la consommation de fibres était associée à un poids corporel et à un cholestérol plus faibles, par rapport à une réduction de la consommation.

Nouvelles recommandations à venir
Consommer au moins 25 à 30 g par jour.

Nouvelles recommandations


L’Organisation mondiale de la santé (OMS) souhaite aller plus loin et approfondir cette étude pour élaborer de nouvelles recommandations pour optimiser l’apport quotidien en fibres et de déterminer les types de glucides offrant la meilleure protection contre les maladies non transmissibles et le gain de poids.

La plupart des gens dans le monde consomment moins de 20 g de fibres alimentaires par jour.

Par exemple, en 2015, le Comité consultatif scientifique sur la nutrition du Royaume-Uni a recommandé d’augmenter l’apport en fibres alimentaires à 30 g par jour, mais seuls 9% des adultes britanniques parviennent à atteindre cet objectif. Aux États-Unis, l’apport en fibres chez les adultes est en moyenne de 15 g par jour. En France, la consommation n’est pas assez importante non plus, comme le signalait déjà un article publié par Le Figaro en 2012.

Où trouve-t-on des sources riches en fibres alimentaires dans l’alimentation ? Il faut consommer des grains entiers, des légumineuses, des légumes et des fruits frais au quotidien.

L'augmentation des composés de bétaïne est associée au métabolisme du glucose
Manger des grains entiers et non raffinés.

D’autre part, comme le soulignent les chercheurs, les résultats de cette étude fournissent des preuves convaincantes pour que les recommandations en matière de nutrition se concentrent sur l’augmentation des fibres alimentaires et le remplacement des grains raffinés par des grains entiers. Cela réduit la mortalité due à un large éventail de maladies importantes.

Les auteurs ont inclus 185 études d’observation contenant des données relatives à 135 millions de personnes-années (unité de mesure en épidémiologie) et 58 essais cliniques portant sur 4 635 participants adultes.

Ils se sont concentrés sur les décès prématurés et l’incidence des maladies coronariennes, des maladies cardiovasculaires et des AVC, ainsi que sur l’incidence du diabète de type 2, du cancer colorectal et des cancers associés à l’obésité (cancers du sein, de l’endomètre, de l’œsophage et de la prostate).

Notons, que les chercheurs n’ont inclus que des études avec des participants en bonne santé, de sorte que les résultats ne peuvent pas être appliqués aux personnes souffrant de maladies chroniques existantes.

Bienfaits des régimes riches en grains entiers
Les régimes riches en grains entiers et fibres réduisent la mortalité toutes causes confondues.

Enfin, pour chaque augmentation de 8 g de fibres alimentaires consommées par jour, le nombre total de décès et l’incidence de coronaropathies, de diabète de type 2 et de cancer colorectal ont diminué de 5 à 27%.

La protection contre les AVC et le cancer du sein a également augmenté. Consommer 25 à 29 g par jour était suffisant, mais les données suggèrent que des apports plus élevés en fibres alimentaires pourraient offrir une protection encore plus grande.

Pour chaque augmentation de 15 g de grains entiers consommés par jour, le nombre total de décès et l’incidence de coronaropathies, de diabète de type 2 et de cancer colorectal ont diminué de 2 à 19%. Des apports plus élevés de grains entiers étaient associés à une réduction de 13 à 33% du risque, ce qui se traduirait par 26 décès de moins pour 1 000 personnes, dus à une mortalité toutes causes confondues, et 7 cas de coronaropathie en moins.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Janvier 2019

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant.Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires. Lire la suite.

Sources externes