Le succès de la perte de poids et le rôle de la fonction cérébrale cognitive

Le succès de la perte de poids et le rôle de la fonction cérébrale cognitive

L’activation dans les régions préfrontales associée à la maîtrise de soi pourrait contribuer à une perte de poids et à un maintien efficaces.

En effet, des chercheurs confirment le rôle de la fonction cérébrale cognitive de niveau supérieur dans la régulation du poids corporel chez l’homme.

Dans une étude publiée le 18 octobre 2018 dans la revue Cell Metabolism des chercheurs montrent les corrélats neurocognitifs et hormonaux de la perte de poids volontaire chez l’homme.

Bien que cette étude ait été menée auprès d’un petit nombre de participants (24 personnes dans une clinique d’amaigrissement), les résultats révèlent et confirment le pouvoir de notre cerveau sur notre régime alimentaire et nos comportements alimentaires.

Les résultats montrent que ceux qui ont obtenu le plus grand succès en matière de perte de poids ont démontré davantage d’activité dans les régions cérébrales du cortex préfrontal latéral.

Ces régions cérébrales sont associées à la maîtrise de soi.

Fonctions cérébrales et perte de poids
La maîtrise de soi : un pilier pour la perte de poids.

Fonctions cérébrales et perte de poids


« Ce que nous avons découvert, c’est que chez l’homme, le contrôle du poids corporel dépend en grande partie des zones du cerveau impliquées dans le contrôle de soi et l’autorégulation. Cette zone du cerveau a la capacité de prendre en compte des informations à long terme, telles que le désir d’être en bonne santé, afin de contrôler les désirs immédiats », précisent les auteurs.

Deux hormones, la leptine et la ghréline, sont connues pour inciter le corps à manger dans un contexte de perte de poids.

Des recherches antérieures ont confirmé que ces niveaux d’hormones changent rapidement lorsque le poids est perdu.

Toutes les personnes qui perdent du poids voient ce changement dans la leptine et la ghréline. C’est juste que certaines personnes, pour des raisons encore ignorées, sont capables de maintenir leur auto-régulation face à ce signal.

Maîtrise de soi et perte de poids
Maigrir passe par une saine maîtrise de soi.

Maîtrise de soi et perte de poids


Pour évaluer le rôle de ces hormones et de la maîtrise de soi dans la perte de poids, les chercheurs ont étudié 24 sujets dans une clinique d’amaigrissement.

Avant de commencer un régime amaigrissant standard de 1 200 kcal/jour, tous les participants avaient reçu une étude IRM fonctionnelle du cerveau.

L’IRMf évaluait des régions comprenant le cortex préfrontal latéral, associé à l’autorégulation, et le cortex préfrontal ventromedial, une région du cerveau impliquée notamment dans la motivation et le désir.

— Bon à savoir — Le cortex préfrontal ventromedial (vmPFC) fait partie du cortex préfrontal dans le cerveau des mammifères. Cette zone est située dans le lobe frontal au bas des hémisphères cérébraux et est impliquée dans le traitement du risque et de la peur. Il joue également un rôle dans l’inhibition des réactions émotionnelles et dans le processus de prise de décision et de maîtrise de soi. Il est également impliqué dans l’évaluation cognitive de la moralité.

Régime amaigrissant et cerveau
Le stress perturbe la volonté de contrôler son poids.

Les chercheurs ont montré aux participants des images d’aliments appétissants ainsi que des images de contrôle de paysages.

Ils ont comparé la réponse de l’activité cérébrale aux images d’aliments, en particulier les images d’aliments riches en calories, pour chaque sujet au départ, à un mois et à trois mois.

« Lorsque nous montrons des images d’aliments appétissants, la région du cortex préfrontal médial ventral devient plus active sur l’IRMf », soulignent les chercheurs.

Neurocognitive and Hormonal Correlates of Voluntary Weight Loss in Humans
© 2018 Cell Metabolism, DOI 10.1016/j.cmet.2018.09.024

Au cours de l’étude, ils ont constaté qu’après un mois et trois mois, le signal du cortex préfrontal ventral s’affaiblissait et qu’il diminuait le plus chez les personnes ayant le mieux réussi à perdre du poids.

De plus, le signal du cortex préfrontal latéral impliqué dans le contrôle de soi a augmenté tout au long de l’étude.

Dans l’IRMf, la zone de maîtrise de soi a augmenté son activité et la zone de valeur a diminué son activité. La quantité de changement était prédictive de la perte de poids réussie.

Bien que tous les participants aient perdu du poids, ceux ayant obtenu la perte de poids la plus importante avaient des niveaux d’IRMf indiquant une meilleure capacité de se maîtriser.

A la fin de l’étude, les hormones ghréline et leptine commençaient à revenir aux valeurs initiales, suggérant qu’un nouveau point de réglage avait été atteint.

Pratiquer la méditation en pleine conscience diminue l'anxiété
Méditation et yoga pour améliorer notre régime alimentaire.

Enfin, ces résultats suggèrent que les traitements de perte de poids qui augmentent la maîtrise de soi, tels que la thérapie cognitivo-comportementale, peuvent être utiles, en particulier lorsque le stress est impliqué dans la suralimentation.

Le stress perturbe le mécanisme de contrôle du cortex préfrontal latéral. De ce fait, il semble être primordial de s’entraîner à rechercher des stratégies différentes lors d’un régime amaigrissant.

Les pratiques d’activités comme la méditation ou le yoga seront donc de véritables alliés.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Octobre 2018

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires. Lire la suite.

Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.