Pourquoi le petit-déjeuner favorise-t-il un équilibre entre la prise et la perte de poids ?

Pourquoi le petit-déjeuner favorise-t-il un équilibre entre la prise et la perte de poids ?

Comment gérer son poids de forme ?


Prendre un petit-déjeuner, et s’interdire des collations en fin de soirée. C’est ce que révèle une étude publiée dans la revue PLOS Biology.

En effet, prendre le petit-déjeuner et éviter les collations en fin de soirée favorise l’oxydation des lipides.

La régulation circadienne des voies métaboliques implique que les aliments peuvent être métabolisés différemment au cours du cycle quotidien.

Favoriser l’oxydation des lipides


Pour tester cette hypothèse, les chercheurs ont surveillé le métabolisme des sujets participants.

Dans une session, l’un des trois repas quotidiens a été présenté comme un petit-déjeuner, tandis que dans l’autre session, un repas nutritionnellement équivalent a été présenté comme une collation en fin de soirée.

La durée du jeûne nocturne était la même pour les deux séances. Alors que les deux séances ne différaient pas dans la dépense énergétique globale, le quotient respiratoire (QR ou RER pour « Respiratory Exchange Ratio« ) était différent pendant le sommeil entre les deux séances. Le QR est le rapport du CO2 produit par la quantité d’oxygène consommée.

De façon inattendue, cette différence de QR en raison de l’heure du repas quotidien n’était pas due à des différences quotidiennes d’activité physique, de perturbation du sommeil ou de température corporelle centrale (TCC).

Au lieu de cela, les chercheurs ont constaté que le calendrier quotidien de la disponibilité des nutriments couplé au contrôle quotidien/circadien du métabolisme entraîne un changement dans la préférence du substrat de sorte que la séance de collation en fin de soirée a entraîné une oxydation des lipides (LO) significativement plus faible que la séance de petit-déjeuner.

Par conséquent, le moment des repas pendant le cycle jour/nuit affecte la façon dont les aliments ingérés sont oxydés ou stockés chez l’homme, avec des implications importantes pour des habitudes alimentaires optimales.

L'équilibre entre la prise de poids et la perte de poids

L’équilibre entre la prise de poids et la perte de poids


L’équilibre entre la prise de poids et la perte de poids est principalement déterminé par ce que vous mangez, la quantité que vous mangez et la quantité d’exercice physique que vous faites.

Mais un autre facteur important est souvent négligé …

Cette étude montre que ce n’est pas seulement le nombre de calories que vous mangez, mais quand vous les mangez, qui déterminera comment vous brûlez bien ces calories.

Votre horloge biologique quotidienne et votre sommeil régulent la façon dont les aliments que vous mangez sont métabolisés.

Ainsi, le choix des graisses ou des glucides brûlants change en fonction de l’heure du jour ou de la nuit.

Ne pas retarder la combustion des graisses


Le rythme circadien de votre corps a programmé votre corps pour brûler les graisses lorsque vous dormez, donc lorsque vous sautez le petit-déjeuner puis grignotez la nuit, vous retardez la combustion des graisses.

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont surveillé le métabolisme des sujets d’âge moyen et plus âgés dans une chambre respiratoire au cours de deux sessions distinctes de 56 heures.

Dans chaque session, le déjeuner et le dîner étaient présentés aux mêmes heures, à 12h30 et à 17h45. Mais le moment du troisième repas différait entre les deux moitiés de l’étude.

Ainsi, dans l’un des groupes, le repas quotidien supplémentaire a été présenté sous forme de petit-déjeuner, à 8h00 du matin, tandis que dans l’autre session, un repas nutritionnellement équivalent a été présenté aux mêmes sujets qu’une collation en fin de soirée, à 22h00. La durée du jeûne nocturne était la même pour les deux séances.

Alors que les deux séances ne différaient pas dans la quantité ou le type de nourriture consommée ou dans les niveaux d’activité des sujets, le calendrier quotidien de la disponibilité des nutriments, couplé au contrôle du métabolisme par l’horloge/le sommeil, a inversé la préférence des sujets en matières grasses/glucides. De telle façon que la séance de collation en fin de soirée a entraîné moins de graisses brûlées par rapport à la séance de petit-déjeuner.

En conclusion, le moment des repas pendant le cycle jour/nuit affecte donc la mesure dans laquelle les aliments ingérés sont utilisés par rapport à ceux stockés.

Cette étude a des implications importantes pour les habitudes alimentaires, suggérant qu’un jeûne quotidien entre le repas du soir et le petit déjeuner optimisera la gestion du poids.

© Juillet 2020 – Blog Nutrition Santé

Sources


Kelly KP, McGuinness OP, Buchowski M, Hughey JJ, Chen H, Powers J, et al. (2020) Eating breakfast and avoiding late-evening snacking sustains lipid oxidation. PLoS Biol 18(2): e3000622. https://doi.org/10.1371/journal.pbio.3000622

Photos © Ali Inay ; Toa Heftiba

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.