Les bienfaits d’une alimentation locale à la cantine sur la consommation de fruits et de légumes

Les bienfaits d’une alimentation locale à la cantine sur la consommation de fruits et de légumes

Privilégier une alimentation locale est fondamental. Cette démarche vertueuse permet de manger des produits de saison, avec plus de goûts, souvent meilleurs pour la santé et moins coûteux. De plus, c’est un acte écologique qui soutient directement l’économie locale pour porter les agriculteurs et les petits producteurs locaux vers un avenir meilleur.

Dans cette optique, différents projets se développent dans le monde afin d’engager un changement global, notamment dans le milieu de la restauration scolaire. En effet, éduquer les enfants et leur faire prendre conscience de l’importance et de la richesse des produits locaux est une priorité. Cet enjeu de taille doit être soutenu par le plus grand nombre. Une prise de conscience est nécessaire si nous voulons préserver notre planète et la santé de tous. D’autant plus que notre humeur dépend de ce que nous mangeons, comme le confirme une étude précédente.

L’importance de manger local dans une cantine scolaire

Parmi les projets qui soutiennent l’alimentation locale à l’école, l’association américaine « Farm To School« est un fer de lance, dans un pays où l’obésité et la malbouffe ont pignon sur rue. Généralement, une cantine scolaire publique aux États-Unis ressemble plus à un restaurant-poubelle où les enfants ingurgitent une nourriture non équilibrée et contenant trop de sel et de sucre. Bien entendu, les États-Unis ne sont pas la seule nation à avoir des problèmes. Même si l’Europe est plus en avance sur ce point, elle a encore beaucoup de travail pour améliorer les repas des cantines et « rêver » d’un 100% local et bio.

Afin d’argumenter l’importance de l’alimentation locale dans les cantines, une étude a analysé les résultats du projet « Farm To School ». Leur verdict est tombé. Le programme de la ferme à l’école (Farm To School) stimule la consommation de fruits et de légumes chez les enfants.

Repas des cantines 100% local et bio

L’importance de manger local dans une cantine scolaire


C’est une chose d’offrir aux élèves des fruits et légumes pour le repas scolaire. C’en est une autre pour eux de les manger réellement. Selon une nouvelle étude de l’Université de Floride (États-Unis), les enfants qui fréquentent les écoles qui suivent le programme « Farm To School » (« De la ferme à l’école ») mangent plus de fruits et de légumes.

En 2010, une loi fédérale américaine sur la santé et la nutrition a été adopté. En l’approuvant, les législateurs ont voulu améliorer la nutrition des enfants. Dans le cadre de la loi, le ministère de l’Agriculture des États-Unis a officiellement créé le programme « Farm to School » (FTS) pour aider les écoles à augmenter la quantité d’aliments locaux qu’elles servent dans leurs restaurants scolaires.

Une bonne alimentation permet un meilleur bien-être et inversement

Par conséquent, des chercheurs ont voulu connaître l’impact des produits achetés localement sur la consommation de fruits et de légumes par les élèves dans le cadre du menu et du programme de repas scolaires nationaux. Dans ce cas, les aliments de « Farm to School » se composaient principalement de légumes crus, avec par exemple, des légumes verts à feuilles, des concombres et des poivrons avec quelques fraises et des bleuets.

Pour ce faire, les chercheurs ont passé en revue la quantité de nourriture jetée dans les poubelles après le repas et ont comparé cela aux portions initiales. Les chercheurs ont examiné les élèves de six écoles élémentaires du comté d’Alachua, en Floride, avant et après la mise en œuvre du programme.

Le bonheur des enfants est dans leur assiette

Un impact positif sur la consommation de légumes et de fruits


Les chercheurs ont constaté que les élèves des écoles ayant suivi ce programme consommaient 37% plus de légumes qu’auparavant. Aussi, les enfants ont consommé 11% de plus de fruits.

Enfin, ces résultats indiquent que l’approvisionnement en alimentation locale a un impact positif sur la consommation de légumes et de fruits. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si c’est la qualité des produits, la fraîcheur du produit ou simplement la promotion de ces produits dans les restaurants scolaires qui conduisent les changements de comportement.

Les 3 grands principes du programme « Farm to School »

  1. Achat de produits locaux servis dans les restaurants scolaires.
  2. Activités d’apprentissage et d’initiations telles que les jardins et potagers scolaires.
  3. Activités axées sur les besoins individuels et sur l’amélioration de la santé de tous.

Même si ce type de projets existent dans la plupart des pays d’Europe, gageons que le développement de telles initiatives deviennent chose commune. Il est devenu urgent de promouvoir une alimentation saine, locale et consciente.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Décembre 2017


Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s