Les mouvements à bascule comme le hamac améliorent le sommeil et la mémoire

Les mouvements de bercement comme le hamac améliorent le sommeil et la mémoire

Au printemps ou en été, certaines personnes s’adonnent à leur activité préférée le week-end ou en vacances : faire la sieste dans un hamac.

Quiconque a déjà mis un petit enfant au lit ou s’est laissé dériver dans un hamac se balançant doucement saura que le bercement rend l’endormissement plus facile pour la majorité des humains.

Deux études publiées le 24 janvier 2019 dans la revue Current Biology, l’une réalisée chez de jeunes adultes et l’autre chez des souris, apportent une preuve supplémentaire des avantages généraux d’un balancement pendant le sommeil.

En fait, les études réalisées chez l’homme montrent que le balancement ne conduit pas seulement à un meilleur sommeil, mais il stimule également la consolidation de la mémoire pendant le sommeil.

Les bienfaits du bercement chez l'Humain

Les bienfaits du bercement chez l’humain


Des chercheurs avaient déjà montré que le balancement continu pendant une sieste de 45 minutes aidait les gens à s’endormir plus rapidement et à dormir plus profondément.

Dans une nouvelle étude, ils ont voulu explorer les effets du bercement sur le sommeil et les ondes cérébrales associées tout au long de la nuit.

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont demandé à 18 jeunes adultes en bonne santé de se soumettre à une surveillance du sommeil en laboratoire.


Participez à la sortie de mon livre sur les régimes alimentaires prévue à la rentrée 2019 !  Prenez 10 minutes de votre temps pour m’aider et répondre à un questionnaire sur les habitudes alimentaires via https://goo.gl/forms/0v3qXWFXUkPgX0Q53


La première nuit était destinée à les habituer à dormir dans le laboratoire. Ils sont ensuite restés deux nuits de plus, l’une dormant sur un lit à bascule et l’autre dormant sur un lit identique qui ne bougeait pas.

Les données ont montré que les participants s’endormaient plus vite en se balançant. Une fois endormis, ils ont également passé plus de temps à dormir avec des mouvements oculaires non rapides, ont dormi plus profondément et se sont réveillés moins souvent.

Dormir en se faisant bercer

Ensuite, les chercheurs ont voulu savoir comment ce meilleur sommeil influençait la mémoire.

Pour évaluer la consolidation de la mémoire, les participants ont étudié des paires de mots. Les chercheurs ont ensuite mesuré leur exactitude en rappelant ces mots jumelés lors d’une séance en soirée par rapport au lendemain matin de leur réveil. Ils ont constaté que les gens réussissaient mieux le test du matin quand ils étaient bercés pendant leur sommeil.

D’autres études ont montré que le basculement affecte les oscillations cérébrales pendant le sommeil. Ils ont constaté que le mouvement de bascule activait l’entraînement d’oscillations cérébrales spécifiques dues au sommeil avec des mouvements oculaires non rapides (oscillations lentes).

En conséquence, le mouvement de balancement continu a permis de synchroniser l’activité neuronale dans les réseaux thalamo-corticaux du cerveau, qui jouent un rôle important dans la consolidation du sommeil et de la mémoire.

Le bercement favorise le sommeil chez d'autres êtres vivants

Le bercement favorise le sommeil chez d’autres êtres vivants


La deuxième étude réalisée sur des souris est la première à examiner si le balancement favorise le sommeil chez d’autres espèces.

Et, en effet, le balancement agit aussi chez les souris.

Alors que la meilleure fréquence de balancement chez les souris s’est avérée être quatre fois plus rapide que chez l’homme, les études des chercheurs ont montré que le balancement réduisait le temps d’endormissement et augmentait le temps de sommeil des souris comme chez l’homme.

Cependant, les souris n’ont pas montré de signes de sommeil plus profond.

Les chercheurs avaient soupçonné que les effets du bercement sur le sommeil étaient liés à la stimulation rythmique du système vestibulaire, le système sensoriel qui contribue au sens de l’équilibre et à l’orientation spatiale.

Pour explorer cette notion chez la souris, les chercheurs ont étudié des animaux dont le système vestibulaire était perturbé par des organes otolithiques non fonctionnels, trouvés dans leurs oreilles.

Leurs études ont montré que les souris dépourvues d’organes otolithiques en activité n’éprouvaient aucun des effets bénéfiques du balancement pendant le sommeil.

Les méfaits du manque de sommeil sur la santé

Une nouvelle voie pour traiter des patients souffrant d’insomnie et de troubles de l’humeur


Pris ensemble, les deux études fournissent de nouvelles informations sur les mécanismes neurophysiologiques sous-jacents aux effets de la stimulation par le balancement sur le sommeil.

Les résultats pourraient être pertinents pour le développement de nouvelles approches pour le traitement des patients souffrant d’insomnie et de troubles de l’humeur, ainsi que des personnes âgées, qui souffrent fréquemment de troubles du sommeil et de la mémoire.

Les chercheurs disent qu’il sera essentiel dans les travaux futurs d’explorer les structures cérébrales plus profondes et plus précises impliquées dans les effets du bercement sur le sommeil.

Enfin, les chercheurs déclarent que « les outils actuels, tels que l’optogénétique, peuvent nous aider à déchiffrer les structures, voire les populations neuronales, qui reçoivent le stimulus des organes otolithiques et le transfèrent davantage aux structures du circuit du sommeil. La cartographie du réseau de communication entre les deux systèmes fournira une compréhension de base, ainsi que de nouvelles cibles cliniques pour faire face aux troubles du sommeil, comme l’insomnie. »

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Janvier 2019

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant.Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires. Lire la suite.

🔥 Participez à la sortie de mon livre prévue à la rentrée 2019 ! Prenez 10 minutes pour répondre à un questionnaire sur les habitudes alimentaires. Je vous remercie infiniment pour les réponses que vous pourrez y apporter. Voici le lien du questionnaire que vous pouvez aussi partager : https://goo.gl/forms/0v3qXWFXUkPgX0Q53

Sources externes

  • « Whole-Night Continuous Rocking Entrains Spontaneous Neural Oscillations with Benefits for Sleep and Memory. », Current Biology, DOI: 10.1016/j.cub.2018.12.028

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.