Les bienfaits des œufs contre les maladies cardiovasculaires

Les bienfaits des œufs contre les maladies cardiovasculaires

La consommation quotidienne d’œufs peut réduire les maladies cardiovasculaires. Leurs bienfaits pourraient même diminuer le risque d’AVC jusqu’à 26%.

En effet, les personnes qui consomment un œuf par jour pourraient abaisser significativement leur risque de maladies cardiovasculaires par rapport à ceux qui n’en mangent pas. C’est ce que rapporte une étude publiée le 21 mai 2018 dans la revue Heart (BMJ Journals).

Les maladies cardiovasculaires (MCV) sont la principale cause de décès et d’invalidité dans le monde, principalement en raison de cardiopathies ischémiques et d’accidents vasculaires cérébraux (AVC hémorragiques et ischémiques).

Une étude publiée en décembre 2017 a révélé que les bienfaits des œufs agissement sur le développement du cerveau des nourrissons. Cette dernière étude sur le potentiel des œufs contre les maladies cardiovasculaires vient donc souligner l’intérêt d’avoir des œufs dans son alimentation.

1 œuf par jour diminue le risque d'AVC de 26%

1 œuf par jour diminue le risque d’AVC de 26%


Réalisée en Chine, cette étude montre que, contrairement à la cardiopathie ischémique, qui est la principale cause de décès prématuré dans la plupart des pays occidentaux, l’AVC est la cause la plus responsable en Chine, suivie par les maladies cardiaques. Bien que l’AVC ischémique ait représenté la majorité des AVC, la proportion d’AVC hémorragique en Chine reste supérieure en comparaison aux statistiques de nombreux pays.

Les œufs sont une source importante de cholestérol alimentaire, mais ils contiennent également des protéines de haute qualité, de nombreuses vitamines et des composants bioactifs tels que les phospholipides et les caroténoïdes.

Manger des œufs et l'impact sur la santé

Des études antérieures examinant les associations entre manger des œufs et l’impact sur la santé ont été incohérentes, et la plupart d’entre elles ont trouvé des associations insignifiantes entre la consommation d’œufs et les maladies coronariennes ou les accidents vasculaires cérébraux.

Par conséquent, une équipe de chercheurs chinois et britanniques a examiné les associations entre la consommation d’œufs et les maladies cardio-vasculaires, les événements coronariens majeurs, AVC hémorragique et l’AVC ischémique.

Ils ont utilisé les données de l’étude China Kadoorie Biobank (CKB), une étude prospective en cours portant sur environ un demi-million d’adultes âgés de 30 à 79 ans, et provenant de 10 régions géographiques différentes en Chine. Les participants ont été recrutés entre 2004 et 2008 et ont été interrogés sur la fréquence de consommation d’œufs. Ils ont été suivis pour déterminer leur morbidité et leur mortalité.

Réduction des risques de 26% d'AVC hémorragique et 12% de cardiopathie ischémique

Réduction des risques de 26% d’AVC hémorragique et 12% de cardiopathie ischémique


Pour la nouvelle étude, les chercheurs se sont concentrés sur 416 213 participants qui étaient exempts de cancer, de maladie cardiovasculaire (MCV) et de diabète.

De ce groupe, après un suivi moyen de 8,9 ans, un total de 83977 cas de MCV et 9985 décès par MCV a été documenté, ainsi que 5 103 événements coronariens majeurs.

Au début de la période d’étude, 13,1% des participants ont déclaré une consommation quotidienne — soit une quantité habituelle de 0,76 œuf/jour — et 9,1% ont déclaré une consommation « jamais ou très rare » — soit une quantité habituelle de 0,29 œuf/jour.

Consommation quotidienne d'œufs associée à un risque plus faible de MCV

L’analyse des résultats a montré que, par rapport aux personnes qui ne consomment pas d’œufs, la consommation quotidienne d’œufs était associée à un risque plus faible de MCV dans l’ensemble.

En particulier, les consommateurs quotidiens d’œufs — jusqu’à un œuf/jour — avaient 26% moins de risques d’AVC hémorragique, et un risque inférieur de 28% décès par accident vasculaire cérébral hémorragique et un risque de décès par MCV inférieur de 18%.

En outre, il y avait une réduction de 12% du risque de cardiopathie ischémique observée chez les personnes consommant des œufs quotidiennement — soit une quantité estimée de 5,32 œufs/semaine — par rapport à la catégorie de consommation « jamais ou rarement » (2,03 œufs/semaine).

La consommation d'œufs pour la santé du cœur

Enfin, cette étude d’observation ne permet pas de conclusion ferme, mais les auteurs ont déclaré que leur étude avait une grande taille d’échantillon et a pris en compte les facteurs de risque établis et potentiels pour les maladies cardiovasculaires.

Cette recherche conclut qu’il existe une association entre un niveau modéré de consommation d’œufs (jusqu’à 1 œuf/jour) et un taux d’événements cardiaques inférieur. Les résultats apportent de nouvelles preuves scientifiques aux directives alimentaires en ce qui concerne la consommation d’œufs.

Ce que l’étude ne relate pas, c’est l’origine des œufs, leur qualité et leur mode de cuisson. Il paraît évident à prescrire une consommation d‘œufs issus de l’agriculture biologique et un mode de cuisson sain, sans trop de graisses ou de cuissons agressives.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Mai 2018

Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.