Les légumes verts ont des super-pouvoirs

Les bienfaits des légumes à feuilles vertes contre le vieillissement cognitif

Les légumes sont essentiels à un bon équilibre alimentaire. En manger au quotidien protégerait contre de nombreuses maladies et infections, tout en apportant les oligoéléments et les vitamines essentiels à notre santé.

Parmi les légumes, certains renferment des pouvoirs spécifiques pour lutter contre les méfaits du vieillissement et renforcer nos immunités. Une astuce permet d’ailleurs de retenir les pouvoirs des légumes et des fruits selon leur couleur.

Bienfaits des légumes verts

Les légumes verts ont des superpouvoirs


A cette liste de bienfaits, les légumes verts viennent de confirmer de nouveaux pouvoirs pour combattre le vieillissement cognitif. Les artichauts, le brocoli, et tous les légumes verts à feuilles comme l’oseille, les épinards ou les choux seraient les favoris de ceux qui cherchent à rester en forme. De plus, selon une étude publiée en juin 2017 dans la revue médicale Frontiers in Aging Neuroscience, les légumes verts pourraient également préserver contre le déclin cognitif.

L’étude réalisée par des chercheurs de l’Université de l’Illinois (USA), comprenait 60 adultes âgés de 25 à 45 ans, et a révélé que les participants d’âge moyen ayant des niveaux plus élevés de lutéine — un nutriment trouvé dans les légumes à feuilles vertes comme les épinards et le chou frisé, ainsi que les avocats et les œufs — avaient des réponses neuronales plus importantes que des personnes plus jeunes qu’eux.

Les chercheurs expliquent que, « Maintenant, il existe une autre raison de manger des aliments riches en nutriments tels que les légumes à feuilles vertes, les œufs et les avocats. Nous savons que ces aliments sont liés à d’autres avantages pour la santé, mais ces données indiquent qu’il pourrait y avoir des avantages cognitifs« .

La plupart des autres études réalisées à ce jour ont porté sur les personnes âgées, après une période de déclin cognitif. Les chercheurs de cette récente étude ont choisi de se concentrer sur les adultes jeunes d’âge mûr, afin de voir s’il y avait une différence notable entre ceux avec des niveaux de lutéine supérieurs et inférieurs.

« À mesure que les gens vieillissent, ils subissent un vieillissement normal des fonctions cognitives. Cependant, la recherche a montré que ce processus peut commencer plus tôt que prévu. Vous pouvez même commencer à voir quelques différences dès l’âge de 30 ans. Nous voulons comprendre comment le régime alimentaire affecte la connaissance tout au long de la vie. Si la lutéine peut protéger contre le déclin cognitif, nous devrions encourager les gens à consommer des aliments riches en lutéine tout au long de leur vie« , précisent les chercheurs.

Consommer des aliments contenant de la lutéine

Consommer des aliments contenant de la lutéine protège contre le déclin cognitif


La lutéine est un pigment jaune orangé de la famille des caroténoïdes que l’on trouve dans le jaune d’œuf, les légumes jaunes ou les légumes à feuilles vertes et certaines fleurs comestibles. La lutéine est un nutriment que le corps ne peut pas fabriquer seul. Il est donc primordial de l’apporter régulièrement dans le régime alimentaire. La lutéine s’accumule dans les tissus cérébraux, mais ne pas dans l’œil, ce qui permet aux chercheurs de mesurer les niveaux sans compter sur des techniques invasives.

Les chercheurs ont mesuré la lutéine dans les yeux des participants de l’étude en demandant aux participants de se pencher sur une portée et de réagir à une lumière clignotante. Ensuite, en utilisant des électrodes posées sur le cuir chevelu, les chercheurs ont mesuré l’activité neuronale dans le cerveau alors que les participants ont effectué une tâche qui a mis l’accent sur l’attention.

La signature neuro électrique des participants plus âgés avec des niveaux plus élevés de lutéine ressemblait beaucoup plus à leurs homologues plus jeunes que leurs pairs avec moins de lutéine. La lutéine semble avoir un rôle protecteur, car les données suggèrent que ceux qui ont plus de lutéine ont pu impliquer plus de ressources cognitives pour compléter la tâche lors de l’expérience en laboratoire.

Enfin, les chercheurs continuent d’approfondir les résultats et effectuent des essais d’intervention visant à comprendre comment la consommation alimentaire accrue de lutéine peut augmenter la lutéine dans l’œil, et à quel point les niveaux se rapportent aux changements de performance cognitive. Principalement concentrée sur l’attention, cette étude devrait se poursuivre et permettre de comprendre les effets de la lutéine sur l’apprentissage et la mémoire.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Août 2017


Sources
  • « The Role of Retinal Carotenoids and Age on Neuroelectric Indices of Attentional Control among Early to Middle-Aged Adults », Front. Aging Neurosci., 09 Juin 2017 | https://doi.org/10.3389/fnagi.2017.00183

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s