L’exercice en groupe améliore la qualité de vie et réduit le stress beaucoup plus que les entraînements individuels

L’exercice en groupe améliore la qualité de vie et réduit le stress beaucoup plus que les entraînements individuels

On ne le dira jamais assez, l’exercice physique est bon pour la santé. Que vous pratiquiez le cyclisme, la marche, l’alpinisme ou le yoga, l’activité physique au quotidien est recommandée pour tout le monde.

Cependant, l’activité physique pratiquée individuellement n’aurait pas les mêmes bénéfices qu’une pratique en groupe. En effet, une étude publiée dans le journal de l’American Osteopathic Association signale que l’exercice en groupe améliore la qualité de vie et réduit le stress beaucoup plus que les entraînements individuels.

Pratiquer le sport en groupe plutôt qu'individuellement

Pratiquer le sport en groupe plutôt qu’individuellement


Une étude, à paraître dans journal de l’American Osteopathic Association de novembre 2017, indique que les participants à l’exercice en groupe ont montré des améliorations significatives dans les trois mesures de la qualité de vie : mentale (12,6%), physique (24,8%) et émotionnelle (26%). Ils ont également signalé une réduction de 26,2% des niveaux de stress perçus. En comparaison, en moyenne, les participants individuels en forme physique ont travaillé deux fois plus longtemps et n’ont noté aucun changement significatif, sauf en ce qui concerne la qualité de vie mentale (augmentation de 11%).

Nutrition sportive : manger avant ou après ?

Les chercheurs ont découvert que l’entraînement en groupe réduit le stress de 26% et améliore significativement la qualité de vie, tandis que ceux qui s’entraînent individuellement font plus d’efforts mais ne subissent aucun changement significatif dans leur niveau de stress et une amélioration limitée de leur qualité de vie.

Faire des exercices physique en groupe va au-delà de l'exercice seul

Faire des exercices physiques en groupe va au-delà de l’exercice seul


Les avantages communs de se réunir avec des amis et des collègues, et de faire quelque chose de difficile, tout en s’encourageant les uns les autres, a un pouvoir qui va au-delà de l’exercice seul. Les résultats appuient le concept d’une approche mentale, physique et émotionnelle de la santé qui est nécessaire pour les médecins et les médecins étudiants.

Les chercheurs ont recruté 69 étudiants en médecine, qui sont un groupe connu pour ses niveaux élevés de stress et sa faible qualité de vie autodéclarée, et leur ont permis de sélectionner eux-mêmes leurs partenaires dans un programme d’exercices de douze semaines, soit en groupe ou individuellement. Un groupe témoin s’est abstenu de faire de l’exercice autrement que de marcher ou de faire du vélo comme moyen de transport. Toutes les quatre semaines, les participants ont répondu à un sondage leur demandant d’évaluer leur niveau de stress perçu et leur qualité de vie dans trois catégories : mentale, physique et émotionnelle.

Pratiquer un sport collectif est bon pour la santé

Les participants à l’exercice en groupe ont passé 30 minutes au moins une fois par semaine pour un programme de renforcement de base et de conditionnement physique fonctionnel. À la fin des douze semaines, les résultats mensuels moyens de leur enquête ont montré des améliorations significatives dans les trois mesures de la qualité de vie : mentale (12,6%), physique (24,8%) et émotionnelle (26%). Ils ont également signalé une réduction de 26,2% des niveaux de stress perçus.

En comparaison, les participants individuels ont été autorisés à maintenir tout régime d’exercice qu’ils préféraient, qui pourrait inclure des activités comme la course et la musculation, mais ils devaient travailler seul ou avec pas plus de deux partenaires. En moyenne, les sportifs solitaires travaillaient deux fois plus longtemps et ne voyaient aucun changement significatif, sauf dans la qualité de vie mentale (augmentation de 11%). De même, le groupe témoin n’a constaté aucun changement significatif dans la qualité de vie ou le stress perçu.

Effets de l'obésité et de la taille sur la thromboembolie

Enfin, les facultés de médecine savent que leurs programmes sont exigeants et stressants, étant donné ces données sur l’impact positif que le conditionnement physique peut avoir, toutes les écoles et les universités devraient envisager d’offrir des occasions de conditionnement physique en groupe. Donner aux élèves un moyen de les aider à gérer le stress et à se sentir mieux mentalement et physiquement peut potentiellement atténuer l’épuisement et l’anxiété dans la profession.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Octobre 2017


Sources externes
  • « Effects of Group Fitness Classes on Stress and Quality of Life of Medical Students », The Journal of the American Osteopathic Association, Novembre 2017, Vol. 117, e17-e25. doi:10.7556/jaoa.2017.140, http://jaoa.org/article.aspx?articleid=2661140

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s